Skip to main content

Blogue de la Classique hivernale: Jason Pominville

L'attaquant des Sabres livre ses premières impressions de la patinoire du Citi Field, savoure ses moments passés en famille

par Jason Pominville / Collaboration spéciale LNH.com

Les Sabres de Buffalo et les Rangers de New York iront jouer dehors afin de disputer la Classique hivernale Bridgestone 2018 de la LNH au Citi Field, lundi (13h HE ; TVA Sports, SN, NBC, NHL.TV). L'attaquant Jason Pominville, qui s'alignait avec les Sabres à l'occasion de la première Classique hivernale de la LNH, disputée le 1er janvier 2008, a accepté de nous faire part de ce qu'il vit présentement à la Classique hivernale avec les Sabres en tant que blogueur invité de LNH.com.

Voici le deuxième texte de Pominville, pondu à la suite de la séance d'entraînement tenue dimanche au Citi Field:

La journée au grand complet a été une expérience formidable.

Pour nous, en fait, ç'a commencé hier. Nos familles sont arrivées, tout le monde s'est retrouvé, ce qui était merveilleux; les enfants qui étaient là, qui avaient la chance de rencontrer tout le monde. Ce matin, ç'a été le petit déjeuner et ensuite, l'autobus nous a amenés ici.

Nous avons amené nos enfants avec nous à bord de l'autobus et c'était très bien.

Il y a eu une escorte policière de l'hôtel jusqu'au stade et les enfants ont bien aimé ça. Ils se demandaient ce qui se passait. J'ai essayé de leur expliquer, mais ils avaient des questions à poser et ils ont été quelques-uns à trouver ça bien drôle. C'était bien qu'ils soient à bord de l'autobus, aucun doute.

Une fois arrivés au stade, il a fallu se préparer en vue de l'entraînement. Les séances d'entraînement pour les matchs comme ceux-ci sont toujours amusantes. Tu as hâte d'aller sur la glace pour avoir une idée de comment on s'y sent. Le froid n'était pas si mal. Les bâtons ont refroidi un peu et parfois ils deviennent glissants quand il fait froid, mais l'élément le plus important auquel il fallait s'habituer était le soleil et la luminosité éblouissante.

Video: Jason Pominville à la Classique hivernale

La séance de patinage en famille après l'entraînement est le plus beau moment de la journée et c'est ce qui résume le mieux l'événement, selon moi. Tu vois les enfants sourire et le fait de pouvoir vivre ça en compagnie de sa famille représente quelque chose de spécial pour les joueurs.

Dans mon cas, j'étais accompagné de mon épouse Kim et de mes enfants. Notre petit garçon, Jayden, a huit ans, et notre fille, Kaylee Rose, a six ans. Ils sont tous allés sur la glace.

Certains joueurs étaient là avec leurs parents, d'autres étaient en compagnie de leurs frères et sœurs. Il y avait toutes sortes de combinaisons familiales.

Jayden joue au hockey et il est un attaquant, comme moi. Il a patiné à son aise et il a adoré ça. Notre fille aime beaucoup la gymnastique. Vous savez, c'est plaisant et fascinant de les voir grandir - de voir mon fils progresser en tant que joueur de hockey, de voir ce qu'il est capable de faire, et ma fille aussi en gymnastique.

C'est impressionnant de voir à quel point ils s'améliorent rapidement. Ils comprennent tellement de choses. Les jeunes, maintenant, ils voient un joueur faire une feinte en fusillade, ils prennent un bâton et ils descendent au sous-sol pour essayer de faire la même chose. Kaylee Rose voit une gymnaste faire quelque chose et elle réfléchit à la manière dont elle pourrait l'imiter. C'est intéressant de voir à quelle vitesse ils sont capables d'y arriver.

C'est formidable d'être avec les enfants dans des contextes comme ceux-ci. Je ne pense pas qu'ils réalisent à quel point c'est un privilège de pouvoir aller dans le vestiaire après les matchs et de passer du temps avec les joueurs qu'ils voient jouer et qui sont leurs idoles. Je ne pense pas qu'ils s'en rendent compte, mais de temps en temps je me mets à leur place et je me dis, "Wow, ce serait pas mal cool de voir et de côtoyer des joueurs qui te donnent des objets en souvenir". C'est là une opportunité unique qu'ils vont probablement apprécier davantage quand ils seront plus vieux.

Nous ne sommes pas encore certains de ce que nous allons faire pour la veille du Jour de l'An. Nous avons emmené les enfants à Times Square hier. Nous voulions qu'ils voient Rockefeller Center et l'arbre de Noël et nous sommes allés vers les estrades qu'ils ont installées en vue des spectacles de la veille du Jour de l'An, mais il y avait tellement de gens. Alors je pense que nous allons rester bien loin de ça ce soir. Il faisait un peu froid hier soir. Nous allons probablement prendre un bon souper dans une atmosphère détendue, rester ensemble en famille et nous préparer pour demain.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.