Skip to main content

Blake Geoffrion est fier des liens tiss?s par sa famille avec la Ligue nationale

LNH.com @NHL

NASHVILLE, ?tats-Unis - Blake Geoffrion est mieux connu pour avoir remport? le troph?e Hobey-Baker alors qu'il ?tait ? l'Universit? du Wisconsin et pour ?tre le premier joueur de quatri?me g?n?ration ? atteindre la LNH. Le petit-fils de Bernard ?Boom Boom? Geoffrion est aussi le premier natif du Tennessee ? atteindre le circuit Bettman.

Geoffrion est tr?s fier de son h?ritage familial. C'est pourquoi il porte le 5, comme l'a fait son grand-p?re. Mais la seule histoire qui l'int?resse pr?sentement, c'est celle qu'il est en train d'?crire sur la glace pour les Predators de Nashville, l'?quipe qu'il a encourag?e en grandissant.

?Absolument, je suis tr?s content d'?tre ici, a dit Geoffrion apr?s son entra?nement de lundi. Maintenant que je suis ici, je dois tirer le meilleur de cette chance qui m'est offerte afin de prouver que j'ai ma place dans la LNH ? temps plein.?

L'attaquant que l'on surnomme ?Boomer? conna?t un bon d?part.

Geoffrion a marqu? six buts et ajout? deux aides ? ses 17 premiers matchs dans la LNH, aidant par le fait m?me les Preds ? se tailler une place en s?ries pour la sixi?me fois en sept ans. Il a notamment r??ussi un tour du chapeau le 20 mars dernier, contre les Sabres de Buffalo alors que son p??re, Danny, ??tait dans les estrades.

C'est le genre de performances que l'on attend de votre part quand vous ??tes l'arri??re-petit-fils de Howie Morenz, qui a fait partie des premiers intronis??s au Temple de la renomm??e du hockey, en 1945.

Son grand-p??re a invent?? le lancer frapp?? et est devenu le deuxi??me joueur de l'histoire du circuit ?? marquer 50 buts en une saison. Ses deux anc??tres ont aid?? le Canadien de Montr??al ?? remporter neuf coupes Stanley.

Son p??re a aussi disput?? une saison avec les Nordiques de Qu??bec de l'Association mondiale, avant de jouer trois ans dans la LNH, ?? Montr??al et Winnipeg.

Mais c'est ??galement le genre d'h??ritage qui peut imposer trop de pression.

Le p??re du d??fenseur des Preds Ryan Suter, Bob, a remport?? une m??daille d'or avec l'??quipe nationale am??ricaine aux Jeux d'hiver de 1980, tandis qu'un de ses oncles a remport?? une m??daille d'argent. Suter dit que Geoffrion sait ce qu'il veut et qu'il n'a pas besoin de conseils pour g??rer cette pression de jouer avec un patronyme connu.

??Si vous tentez de vous comparez ?? eux et tentez de jouer comme eux, alors vous ne conna??trez pas beaucoup de succ??s, parce que c'est tout ce que vous tenterez de faire. Vous ne b??tissez pas votre confiance, a indiqu?? Suter. Alors je crois que le but est de faire son propre nom et de jouer pour soi.??

L'entra??neur-chef des Predators, Barry Trotz, n'a pas parl?? de son arbre g??n??alogique avec Blake.

??Tout ce que je lui ai dit, c'est que de jouer des matchs dans la LNH ne fait pas une carri??re. Il est ici pour se b??tir une carri??re et il est le seul ?? pouvoir le faire. Moi, je ne peux pas le faire pour lui. Son jeu, sa pr??paration, sa concentration, son d??sir de se sacrifier d??termineront s'il aura une carri??re ou s'il aura disput?? quelques matchs dans la ligue.??

Les Predators ont rep??ch?? Geoffrion au deuxi??me tour du rep??chage de 2006 avec la 56e s??lection. Il est all?? dans le Wisconsin et a remport?? le Hobey-Baker, remis au meilleur joueur du circuit universitaire am??ricain, l'an dernier. Les Preds l'ont mis sous contrat en juin et ont annonc?? l'entente dans la biblioth??que de l'??cole primaire qu'a fr??quent??e Geoffrion.

L'attaquant de 6 pi 1po, 192 lbs, a amorc?? la saison dans la Ligue am??ricaine, ?? Milwaukee. Il a remport?? le titre de joueur de la semaine lors de deux semaines cons??cutives, le premier ?? r??ussir l'exploit depuis Jim Carey.

Il a ??t?? rappel?? le 26 f??vrier et a marqu?? son premier but ?? son troisi??me match. Trotz attribue ses succ??s ?? sa volont?? de se tenir pr??s du filet adverse.

??C'est tr??s important au hockey. Si vous regardez sa carri??re universitaire, (...) je dirais que 75 pour cent de ses buts ont ??t?? marqu??s de l'enclave ou ?? proximit?? du filet. C'est comme ??a que vous marquerez aussi dans cette ligue.??

De jouer chez lui n'ajoute pas de pression suppl??mentaire, lui qui est vu comme le talent local qui pourrait attiser l'int??r??t des amateurs. Sa m??re s'occupe de toutes les demandes de billets et il ??teint son portable les jours de matchs. Jusqu'ici, on ne le reconna??t pas, sauf les jours de matchs, quand il porte un complet et qu'il est ?????? proximit?????? de l'ar??????na.

Et il aime bien que son surnom ait ??????galement des racines familiales. Le ??????Boom Boom?????? de son grand-p??????re est devenu ??????Boomie?????? ou ??????Boom?????? pour son p??????re.

??????Alors je prends 'Boomer'. C'est plut??????t 'cool'??????, conclut-il.

En voir plus