Skip to main content

Bishop, Stamkos s'entraînent avec le Lightning

Les deux joueurs ne devraient toutefois pas prendre part au match no 4 contre les Penguins

par LNH.com / LNH.com

Le gardien du Lightning de Tampa Bay Ben Bishop et le centre Steven Stamkos se sont tous deux entraînés avec leurs coéquipiers jeudi matin, mais leur présence en vue du match no 4 de la finale de l'Association de l'Est est loin d'être acquise.

Bishop a été le premier joueur à sauter sur la glace après avoir patiné en solitaire un peu plus tôt. Il est à l'écart du jeu depuis qu'il a subi une blessure au bas du corps en première période du match no 1 de la finale de l'Association de l'Est contre les Penguins de Pittsburgh.

 

Le finaliste au trophée Vézina ne devrait toutefois pas prendre part au match no 4 de la série vendredi, a déclaré l'entraîneur Jon Cooper mercredi.

Cooper a d'abord mentionné que Bishop, qui a été transporté hors de la patinoire sur une civière dans la première partie, représentait un cas douteux.

Le Lightning tire de l'arrière 2-1 sur les Penguins dans cette série quatre de sept.

Les nouvelles n'étaient guère plus encourageantes pour Stamkos, qui n'a pas joué depuis le 31 mars.

Sans aller jusqu'à confirmer qu'il ne prendrait pas part au quatrième match, Stamkos a admis qu'il était certain à « 95 pour cent » de ne pas être en uniforme.

Il a subi une opération afin de retirer un caillot sanguin près de sa clavicule droite le 4 avril.

« Je n'ai aucune [mise à jour], rien n'a changé, a déclaré Stamkos. Il n'y a toujours aucune date de fixée pour une rencontre avec un médecin afin de déterminer si je peux revenir au jeu. Cela n'a même jamais été évoqué. Je ne peux donc pas vous donner de nouvelles plus récentes. Nous sommes toujours en mode attente. Je vais continuer à travailler fort et espérer que les gars continuent de gagner. »

Il a ajouté qu'il existait une chance qu'il ne puisse revenir au jeu en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

« J'espère revenir au jeu, mais il existe une réelle possibilité que je ne puisse pas jouer du tout au cours des présentes séries, a-t-il admis. C'est difficile lorsqu'il existe si peu d'options sur un spectre de possibilités. Soit je vais être en mesure de jouer, ou alors ça ne sera pas prudent pour moi de jouer. Nous n'avons pas encore pris de décision, et il nous faudra recueillir beaucoup d'informations avant de le faire. Je ne sais pas quand cette décision sera prise, que ce soit dans une direction ou une autre.

« Le problème dans ma situation, c'est qu'il n'existe aucune donnée pour soutenir l'hypothèse qu'il soit prudent ou non de revenir au jeu plus tôt que le pronostic initial, ou si les risques sont plus élevés ou non. Il faut faire de son mieux pour colliger le plus d'informations et d'opinions que possible, afin d'être pleinement informé des risques d'un retour au jeu, ou de savoir si ce risque en vaut la chandelle. »

La quatrième rencontre sera présentée au Amalie Arena de Tampa Bay vendredi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

 

En voir plus