Skip to main content

Bergeron s'attend à être à 100 pour cent à temps pour le camp des Bruins

Le joueur de centre affirme qu'il sera prêt et en santé après s'être fait opérer le 8 mai pour soigner une hernie sportive

par Matt Kalman / Correspondant LNH.com

BOSTON - Le centre des Bruins de Boston Patrice Bergeron s'attend à être en parfaite santé lorsque le camp d'entraînement va s'amorcer dans deux semaines, lui qui se remet d'une opération pour une hernie sportive subie le 8 mai.

Le gagnant du trophée Selke en 2017 a pris part à l'entraînement des capitaines des Bruins au Warrior Ice Arena jeudi.

« Je suis encore en réadaptation. Je serai prêt pour le camp, a affirmé Bergeron. Je me sens bien. Je suis encore soumis à quelques restrictions puisque nous devons encore travailler sur certaines choses. Mais dans l'ensemble, je me sens assez bien, que ce soit sur la glace ou dans le gymnase. Je dois encore recevoir des traitements, mais je me sens vraiment bien et je sais que je serai prêt pour le camp. »

Les Bruins se sont qualifiés pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en trois saisons avant d'être éliminés en six matchs par les Sénateurs d'Ottawa en première ronde de l'Association de l'Est. Ils ont toutefois acquis une expérience très précieuse et ils pourront bâtir sur leurs succès de fin de saison après avoir cumulé une fiche de 18-8-1 après que Bruce Cassidy eut remplacé Claude Julien derrière le banc le 7 février. 

Cassidy a accepté un nouveau contrat le 26 avril et Bergeron croit que cette continuité va aider les Bruins à s'améliorer cette saison.

« C'est toujours plaisant de savoir à quoi nous attendre, a mentionné Bergeron. Nous connaissons la manière de fonctionner de Bruce, ainsi que son système et les changements qu'il souhaitait apporter la saison dernière. Ce sera donc très utile pour nous d'amorcer la saison avec lui aux commandes afin de poursuivre ce que nous avons accompli l'an dernier, et nous espérons que nous pourrons bien faire dès le début de campagne. »

Bergeron est un des grands responsables des succès des Bruins et il veut apporter une meilleure contribution maintenant qu'il sera plus en santé. Il a été blessé pour la première fois à la Coupe du monde 2016 et a connu un départ difficile avec six points (trois buts, trois aides) en 21 matchs après avoir raté les trois premières rencontres.

Sa production s'est améliorée au fur et à mesure que la saison a avancé, mais malgré ses 302 tirs en 79 matchs, elle a chuté de 68 points (32 buts, 36 aides) en 2015-16 à 53 (21 buts, 32 aides) la saison dernière.

« C'est ce qui était difficile, a déclaré Bergeron. Vous savez que la blessure est là et c'est fatigant. Il faut jouer malgré ça en sachant qu'elle sera toujours là le lendemain.

« C'était difficile dans ma tête, mais une fois que tu franchis cet obstacle et que tu comprends qu'elle sera là pour toute l'année, tu cesses de t'en faire et tu te sens mieux. Ce n'est pas une excuse pour le lent départ que j'ai connu, mais ça me ralentissait un peu et ça m'ennuyait. »

Bergeron n'a pas commencé à patiner avant la fin du mois de juillet en raison de son opération. Quand il est revenu sur la patinoire, il a été en mesure de retrouver ses habiletés et il n'a ressenti aucune douleur pour la première fois depuis l'automne.

Même à 32 ans, Bergeron croit qu'il peut être encore meilleur cette saison.

« J'espère que je vais connaître un meilleur début de saison, a-t-il dit. Cela dit, j'essaie de renouer avec mon style de jeu, de jouer dans les deux sens de la patinoire et de repousser mes limites, d'être meilleur offensivement, mais aussi défensivement et dans tous les aspects du match. »

En voir plus