Skip to main content

Bergeron inscrit deux buts et le Wild l'emporte 8-4 aux dépens des Predators

LNH.com @NHL

ST. PAUL, Minnesota - Marc-André Bergeron a enfilé deux buts et le Wild du Minnesota l'a emporté 8-4 face aux Predators de Nashville dans un match impliquant deux équipes qui s'accrochent encore à un mince espoir de participer aux séries éliminatoires.

Andrew Brunette, Kim Johnsson, Dan Fritsche, Mikko Koivu, Cal Clutterbuck et Marek Zidlicky ont également marqué pour le Wild, qui avait entrepris le match au 10e rang dans l'Association Ouest et sachant qu'une défaite les écarterait définitivement d'une participation aux séries.

Jason Arnott a réussi deux buts pour les Predators, qui avaient commencé la soirée au neuvième rang dans l'Ouest. Shea Weber et Steve Sullivan ont complété.

Marian Gaborik et James Sheppard ont chacun obtenu deux mentions d'aide pour le Wild. Le gardien Niklas Backstrom a effectué 31 arrêts.

Après un lent début de rencontre, le Wild a démontré l'intensité et l'abandon d'une équipe qui ne peut tout simplement pas se permettre une autre défaite.

Arnott a été le premier à s'inscrire au sommaire avec un tir de l'enclave pour son 32e but de la saison. Ce total a amélioré le précédent record établi par Sullivan et Paul Kariya en 2005-06.

Le Wild a créé l'égalité malgré les protestations de l'entraîneur Barry Trotz des Predators. Avec seulement un peu plus de sept minutes à jouer à la première période, les Predators étaient à l'attaque quand les officiels ont décerné une pénalité à retardement. Alors que la rondelle se promenait dans l'enclave, l'ailier Joel Ward a semblé y toucher, ce qui aurait entraîné l'arrêt de jeu.

Mais les officiels n'ont pas sifflé et Fritsche s'est emparé de la rondelle libre le long de la bande et il a filé en zone adverse. Son tir a déjoué Pekka Rinne.

Ce but a complètement changé l'allure du match et probablement la saison des Predators.

En voir plus