Skip to main content

Le futur s'amorce aujourd'hui à Ottawa

Plusieurs jeunes en audition avec les Sénateurs en fin de saison

par Siniša Šindik / Collaborateur LNH.com

Malgré une saison remplie de rebondissements et difficile au niveau du classement pour leur équipe, les partisans des Sénateurs d'Ottawa ont de quoi se réjouir, alors que plusieurs jeunes espoirs de l'organisation obtiennent une chance de goûter à la LNH en cette fin de campagne. Un avant-goût de ce que le futur réserve à cette formation.

Jeudi soir lors de la défaite de 5-1 face aux Flames de Calgary, Marc Crawford avait la chance de composer avec huit recrues dans la formation. Il s'agit certainement d'un échantillon de ce que la reconstruction va apporter dans la capitale nationale.

À LIRE : Les Sénateurs ratent les séries pour une deuxième saison de suite | La date limite des Sénateurs pourrait leur conférer un bel avenir

Vitaly Abramov, qui a été acquis dans la transaction Matt Duchene, disputait un premier match avec sa nouvelle formation, et un premier dans la LNH. Erik Brannstrom, la pièce maîtresse de l'échange Mark Stone, en était à une deuxième apparition dans l'uniforme des Sénateurs. Il y avait aussi, Filip Chlapik (cinquième match), Max Veronneau (quatrième match), Brady Tkachuk, Rudolfs Balcers, Christian Jaros et Christian Wolanin.

Cette occasion s'offre aux jeunes en raison de plusieurs facteurs avec lesquels doit composer présentement l'entraîneur-chef par intérim des Sénateurs (blessures, suspension, virus). 

Le fait d'avoir autant de jeunes joueurs dans la formation n'est pas une situation idéale pour demeurer compétitive dans la Ligue nationale d'aujourd'hui, mais il s'agit d'une belle audition pour les recrues, et pour encourager les partisans à savoir que l'avenir est prometteur.

« C'est difficile pour tout le monde. Je ne me souviens plus de la dernière fois où j'ai vu une équipe avec huit recrues. Or, il faut accorder le mérite à nos joueurs », a déclaré Crawford au terme du match. « […] J'ai aimé voir ces joueurs-là créer des jeux, ne pas avoir peur de faire des jeux de passes et de soutenir le jeu offensivement. C'est ce qu'un entraîneur veut voir chez les jeunes joueurs. »

Video: OTT@VAN : Veronneau inscrit son 1er but en carrière

On rappelle que les Sénateurs devaient se débrouiller sans les services de Cody Ceci, Thomas Chabot, Jean-Gabriel Pageau, Chris Tierney et Colin White au cours du dernier match. Puisque la reconstruction est bel et bien amorcée à Ottawa, la place est aux jeunes plus que jamais. Pour Abramov, il s'agissait de savourer le moment.

« C'est [une expérience] inoubliable. On rêve toute votre vie de ce match, alors je suis très heureux », a déclaré Abramov après son premier match dans l'uniforme ottavien. « […] Tout va plus vite, les joueurs voient très bien le jeu, les passes sont précises et c'est très plaisant de jouer dans cet environnement. » 

Par ailleurs, Abramov et Chlapik ont été retournés dans la Ligue américaine au lendemain de la rencontre face aux Flames.

La vie est belle à Belleville !

Si les partisans des Sénateurs ont eu l'occasion d'avoir un aperçu de la composition future de leur formation de la LNH, ils peuvent se réjouir en regardant du côté de la Ligue américaine. Les Senators de Belleville sont une des belles surprises du circuit depuis plusieurs semaines. Le talent regorge dans le club-école ottavien.

Ce n'était pas tout à fait le cas à la fin du mois de janvier. Belleville était hors du portait des séries et rien ne laissait croire que la situation allait changer pour le mieux. Les partisans ont toutefois eu droit à tout un revirement de situation. 

À partir de la fin janvier jusqu'au début du mois de mars, la formation pilotée par Troy Mann a connu une incroyable séquence de 17 matchs consécutifs sans connaître la défaite en temps réglementaire (12-0-5). Voilà qu'après un bref creux de vague (deux revers consécutifs), Belleville est de retour sur une belle lancée, n'ayant pas perdu en temps réglementaire à ses quatre dernières sorties (3-0-1). 

Ils sont bien installés au quatrième rang de la section Nord - dernière place donnant accès aux séries - avec six points de priorité sur les Comets d'Utica. Plusieurs joueurs ont décidé de mettre la main à la pâte et Pierre Dorion doit s'en réjouir.

Tweet from @BellevilleSens: 📹 The #BellevilleSens pushed its lead for fourth place in the North Division playoff race to six points with a 3-1 win over the @UticaComets! #fortheB pic.twitter.com/tUVOwzyBNZ

Drake Batherson est en tête de ce groupe de jeunes loups. Le choix de quatrième ronde des Sénateurs en 2017 est le meilleur pointeur de sa formation avec 56 points en 46 matchs. Logan Brown (38 points en 47 matchs ; choix de première ronde en 2016) et Filip Chlapik (33 points en 48 matchs ; choix de deuxième ronde en 2015) font également très bien.

« Nous sommes une très jeune équipe ici », a expliqué Brown lors d'une entrevue avec l'Ottawa Sun. « J'espère que nos joueurs ici, qui forment le noyau principal, pourront tous jouer ensemble dans la LNH à Ottawa un jour et aider les Sénateurs à remporter des matchs. » 

Abramov, quant à lui, s'est joint à l'équipe il y a quelques semaines, et a récolté quatre points en neuf rencontres, tandis que Brannstrom a réussi à amasser quatre mentions d'aide en huit matchs. 

« Nous sommes en bonne position pour le moment. Nous avons une bonne équipe et je pense que nous pouvons faire quelque chose de bien avec ce groupe cette année », a mentionné Brannstrom lorsque questionné sur le sujet après le match de jeudi.

La formation de Marc Crawford a encore huit matchs à disputer d'ici la fin de la saison régulière et il est déjà acquis qu'elle ne participera pas à la danse printanière. Or, les amateurs du club voudront probablement jeter un coup d'œil à ce que fera le club-école des Sénateurs dans les prochaines semaines, afin d'avoir une idée d'à quoi pourrait ressembler leur équipe de demain.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.