Skip to main content

Beleskey, les Bruins promouvront le hockey en Chine

L'attaquant rejoindra David Pastrnak et des anciens des Bruins pour organiser des camps de développement à Pékin et Shanghai

par Amalie Benjamin @amaliebenjamin / Journaliste NHL.com

Peu après que les Bruins de Boston eurent annoncé un partenariat avec O.R.G. Packaging l'année dernière, ils ont abordé quelques joueurs à propos d'un voyage estival en Chine afin de participer à Bruins Global: China 2016. L'attaquant Matt Beleskey a été heureux d'accepter leur offre.

Beleskey et l'attaquant David Pastrnak se rendront à Pékin et Shanghai du 11 au 23 juillet, effectuant une tournée dans le pays et dirigeant plusieurs stages de hockey mineur. Les anciens des Bruins Andrew Raycroft et Bob Sweeney feront également le voyage, ainsi que des membres de l'équipe du développement de hockey mineur des Bruins de Boston.

Le groupe aura l'occasion de visiter des attractions touristiques de Chine - la Grande Muraille et la Cité interdite sont sur l'itinéraire, et Beleskey a particulièrement hâte de goûter la cuisine locale -, mais leur mission est plus importante, soit diriger l'entraînement sur et hors glace de plus de 150 joueurs de hockey mineur chinois. Il y aura également une table ronde médiatique présentée par O.R.G. pour discuter de la croissance du sport avec des fonctionnaires chinois, les médias d'État et d'autres intervenants.

« Ils voulaient que certains joueurs se rendent là-bas pour nous faire visiter le pays et pour enseigner aux gamins à jouer au hockey, a dit Beleskey vendredi. Je croyais que ce serait une expérience formidable à vivre, de donner l'exemple aux joueurs en Chine. »

Les Bruins ont accueilli 22 joueurs de hockey mineur chinois de l'Association de hockey de Pékin en février, organisant des camps de développement et des matchs contre des équipes de hockey mineur en Nouvelle-Angleterre. C'est un événement que les Bruins répéteront chaque année pendant ce partenariat de cinq ans, chaque fois avec un nouveau groupe de joueurs chinois.

Un voyage en Chine n'était pas exactement sur la liste des choses à faire de Beleskey, mais après avoir écouté les arguments des Bruins, il a admis que lui et son épouse étaient excités à l'idée d'y aller, de faire du tourisme et d'enseigner aux jeunes et de leur faciliter les choses. De plus, il y a de la cuisine chinoise.

« Je veux goûter à toute la nourriture et m'immerger dans la culture, a dit Beleskey. Je suis un vrai gourmand quand je voyage. J'ai de toute évidence fait mes recherches à ce sujet, sur la nourriture vendue dans la rue, et je crois que Shanghai est connu pour sa soupe aux "dumplings", qui est prétendument exceptionnelle. J'ai hâte. J'aime visiter de nouveaux endroits et goûter aux différentes cuisines - je pense que ce voyage-ci représentera un tout nouveau monde à cet égard. »

C'est une nouvelle expérience pour Beleskey, comme ce l'était quand il s'est installé à Boston. Il y a un an, Beleskey a signé un contrat de cinq ans avec les Bruins en tant que joueur autonome sans compensation après avoir passé les sept saisons précédentes avec les Ducks d'Anaheim. Il a maintenant une maison dans une banlieue de Boston avec un jardin et « un peu de silence », comme Beleskey l'a décrit.

Et, une fois l'été terminé, il prévoit avec enthousiasme retourner sur la glace afin de faire oublier ce qui a ultimement été une première saison décevante avec les Bruins. Il s'est dit heureux des transactions que les Bruins ont récemment conclues, incluant l'ajout de son ancien ennemi dans l'Association de l'Ouest David Backes, un joueur avec qui Beleskey espère entrer en contact avant son départ pour la Chine. Comme il l'a dit: « [Backes] est un joueur que j'ai détesté affronter. Ce sont habituellement les joueurs que j'aime le plus avoir dans mon équipe. »

Il s'agit de l'une des nombreuses choses qui donne espoir à Beleskey en vue de la prochaine saison.

« Ça va être bien », a affirmé Beleskey, qui a marqué 15 buts et récolté 37 points en 80 matchs avec les Bruins la saison dernière. « J'ai hâte. Je pense que nous avons connu quelques difficultés en cours de route l'an dernier. Au bout du compte, nous n'avons pas fini où nous le souhaitions, mais je crois que tout le monde reviendra affamé et prêt à foncer et moi, je veux évidemment apporter une plus grande contribution à notre équipe cette saison et j'espère nous aider à réaliser notre objectif. »

Cet objectif, bien entendu, est un passage en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Les Bruins ont raté les séries pour une deuxième saison de suite, et il s'agissait du premier long été pour l'ailier gauche depuis 2011-12 alors qu'il évoluait avec les Ducks. Il ne veut pas que l'histoire se répète.

« Je pense qu'ils ont facilité mon adaptation ici, a lancé Beleskey. Mais c'est juste différent. Quitter une ville, entrer dans un nouveau vestiaire chaque jour, c'est un sentiment différent. Je pense toutefois que nous sommes prêts désormais, nous sommes à l'aise, nous avons acheté une maison à Boston. Nous sommes bien installés ici.

« J'ai hâte d'amorcer la prochaine saison et de voir cette équipe accomplir ce dont je sais qu'elle est capable. »

En voir plus