Skip to main content

Bataille de l'Alberta : Lindholm joue un rôle clé

L'attaquant a été au cœur des succès de Calgary lors des deux victoires de son équipe face à Edmonton cette saison

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

CALGARY - Elias Lindholm ne sera certes pas le clou du spectacle lorsque la bataille de l'Alberta entre les Flames de Calgary et les Oilers d'Edmonton reprendra au Rogers Place mercredi (22 h HE; TVAS, SN360, SNE, SNO, SNW), mais ce serait une erreur de ne pas avoir à l'oeil l'attaquant des Flames.

À LIRE AUSSI : Ouest : une course aux séries prometteuse | McDavid et MacKinnon sont les favoris pour le Hart selon les joueurs

Bien que l'attention dans ce dernier chapitre de l'intense rivalité repose inévitablement sur les deux meilleurs marqueurs de la LNH, Connor McDavid (76 points) et Leon Drasaitl (75 points), et l'animosité qui naît chaque fois que les deux équipes s'affrontent, Lindholm pourrait avoir son mot à dire. 

L'attaquant a eu un rôle important dans les victoires de Calgary lors des deux premiers matchs face aux Oilers en marquant deux fois, dont le but gagnant, le 11 janvier à domicile, et en obtenant un but et une passe à Edmonton le 27 décembre. 

« Évidemment, c'est très plaisant de jouer ce genre de matchs, a dit Lindholm, mardi. Ils ont été très bons cette année alors vous voulez faire tout ce que ça prend pour remporter ces matchs. J'ai été en mesure de trouver le fond du filet. C'est plutôt plaisant. »

C'est plutôt fréquent même depuis que Lindholm a été échangé aux Flames, en compagnie du défenseur Noah Hanifin, par les Hurricanes de la Caroline en retour de Micheal Ferland, Dougie Hamilton et l'espoir Adam Fox le 23 juin 2018.

Depuis la transaction, Lindholm, cinquième choix de la Caroline au Repêchage 2014 de la LNH, a récolté 114 points (47 buts, 67 passes) en 131 matchs, incluant des sommets personnels pour les buts (27), les mentions d'aide (51) et les points (78) en 81 rencontres la saison dernière. En cinq saisons avec les Hurricanes, il avait obtenu 188 points (64 buts, 124 passes) en 374 parties. 

Video: EDM@CGY: Lindholm marque son 2e but en A.N.

« Il a toujours été un bon joueur, a fait savoir l'attaquant des Flames Mikael Backlund. C'est pour cela qu'il a été repêché aussi haut. Parfois, ça prend un changement d'air pour passer à la prochaine étape. Je suis persuadé que c'est ce que la direction espérait en l'amenant ici.

« Nous ne jouions pas souvent contre la Caroline avant [l'échange], je ne le connaissais pas vraiment, mais je savais qu'il était un très bon joueur. Je ne savais pas qu'il serait aussi bon toutefois. »

Lindholm ne peut mettre le doigt sur ce qui explique ses succès à Calgary, mais il sait que ç'a quelque chose à voir avec le sentiment d'être à la maison. 

« Jouer en Caroline était à l'opposé complètement de ce que je connaissais chez moi », a expliqué Lindholm, qui vient de Gavle en Suède. « Ici, avec l'hiver et la neige, c'est évidemment bien loin de mon vrai chez-moi, mais je me sens plus à la maison. 

« J'ai l'impression d'être plus moi-même ici. Évidemment, je joue avec de très bons joueurs et l'équipe fait bien, ça aide. C'est un changement dans ma vie qui a aidé. Ç'a fonctionné dès le début. » 

En plus de ses 36 points (20 buts, 16 passes) en 50 matchs cette saison, il mène les Flames avec sept buts en avantage numérique et six buts gagnants. Seulement David Perron des Blues de St. Louis (huit) et Draisaitl (sept) ont plus de buts gagnants que lui dans la LNH cette année. 

Le pourcentage de tirs de Lindholm est de 16,7, supérieur à son précédent sommet, obtenu la saison dernière (14,8).

L'attaquant Derek Ryan a joué avec Lindholm en Caroline pendant trois campagnes (2015-18) avant de signer un contrat en tant que joueur autonome avec les Flames le 1er juillet 2018, peu de temps après que Lindholm soit abouti à Calgary. 

Video: EDM@CGY: Lindholm donne l'avance aux Flames

Ryan dit ne pas aimer parler de sommets ou de plateaux, et que Lindholm est un exemple qui démontre pourquoi. 

« Il est jeune et encore sur une pente ascendante, a dit Ryan. Il complétait bien [Johnny Gaudreau et Sean Monahan la saison dernière] et s'adaptait très bien au sein de notre formation. Il allait le faire de toute façon, mais maintenant il fait partie d'une formation où il est mis en valeur, et il n'a pas fini de s'améliorer. »

Ryan croit que l'attitude détendue de Lindholm doit être considérée comme un des facteurs qui l'ont aidé dans son nouveau départ à Calgary.

« Il est sous les feux de la rampe ici, il est un joueur plus apprécié et convoité et sa personnalité le rend facile à côtoyer, a relaté Ryan. Mais je crois que ses succès sont dus à son travail acharné et à ses habiletés. »

Avec les Flames et les Oilers à égalité au deuxième rang du classement dans la section Pacifique, les attentes pour la rencontre de mercredi sont très élevées. Nul besoin de rappeler l'incident du dernier duel entre Zack Kassian et Matthew Tkachuk. L'intensité sera à son comble et les deux équipes s'affronteront à nouveau samedi, à Calgart cette fois. 

« Ce sera intense, a affirmé Lindholm. Nous voulons évidemment… donner un bon effort demain contre Edmonton. Nous avons connu du succès précédemment, mais c'est un nouveau match. Ce sera plaisant de faire partie de ce duel. Nous voulons nous concentrer sur notre plan de match et remporter la partie. C'est tout ce qui compte. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.