Skip to main content

Baisse du nombre de francophones dans la LNH: Boivin propose un symposium

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Québec éprouve un sérieux problème à développer des jeunes joueurs d'élite pour la Ligue nationale de hockey, a reconnu jeudi le président du Canadien de Montréal, Pierre Boivin, en refusant toutefois d'attribuer une partie du blâme à son organisation.

Pour trouver des solutions, M. Boivin a proposé, en marge d'un discours prononcé devant la Fédération des chambres de commerce du Québec, de tenir un "symposium" qui regrouperait les intervenants du monde du hockey de la province, dont le Canadien.

Pierre Boivin a aussi soutenu que le retour éventuel d'une équipe de la LNH à Québec permettrait de régler le problème en bonne partie en encourageant plus de jeunes à jouer au hockey.

Le Canadien ne s'opposerait pas au projet du maire Régis Labeaume, a par ailleurs précisé M. Boivin. Si l'Alberta peut faire vivre deux clubs de la LNH, le Québec en peut tout autant, a-t-il relevé.

Armé de statistiques, le président du Canadien a d'autre part qualifié de "mythe" l'idée selon laquelle l'équipe montréalaise "serait insensible" au talent des Québécois francophones.

Le Canadien est, avec les Penguins de Pittsburgh, l'équipe qui compte le plus de Québécois sous contrat, a indiqué Pierre Boivin.

En voir plus