Skip to main content

Backstrom et les Capitals mettent fin à une longue frustration

Le groupe de vétérans de Washington « avait rêvé » de cette conquête de la Coupe Stanley

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

LAS VEGAS - Ce fut d'abord les larmes, puis une accolade, une étreinte qui se préparait depuis 11 ans.

Ils étaient là, Alex Ovechkin et Nicklas Backstrom, tenant tous deux entre leurs mains et au-dessus de leur tête la Coupe Stanley au T-Mobile Arena de Las Vegas. Pour les deux hommes qui sont coéquipiers avec les Capitals de Washington depuis 2007, il s'agissait d'un moment précieux qu'ils espéraient vivre depuis plus d'une décennie, un moment qui leur avait toujours échappé.

Jusqu'ici.

Ils ont échangé quelques mots. Quelques gros mots, a admis Backstrom. Mais un mot a résonné plus que les autres.

« Finalement », a dit Ovechkin à Backstrom, en souriant d'une oreille à l'autre.

« Finalement », a répondu Backstrom, avec un sourire identique.

Finalement.

Video: WSH@VGK, #5: Les Capitals reçoivent la Coupe Stanley

« C'est ce que nous voulions depuis toujours, a noté Backstrom. C'est ce à quoi nous avions rêvé toutes ces années. »

Le rêve est devenu réalité lorsque les Capitals ont vaincu les Golden Knights de Vegas 4-3 afin de remporter la Finale de la Coupe Stanley en cinq matchs jeudi. Lorsque tout fut terminé, Ovechkin s'est dirigé vers Backstrom avec la Coupe Stanley, et les deux joueurs ont patiné ensemble en tenant le trophée dans les airs.

« C'était fantastique, a affirmé Backstrom. Il m'avait dit auparavant qu'il allait me la donner, mais ce fut bien qu'il patine avec moi. Nous avons attendu tellement longtemps ce moment, de pouvoir le partager avec lui, ce fut super. »

Les Capitals avaient atteint la deuxième ronde des séries éliminatoires à six reprises au cours de l'ère Ovechkin-Backstrom, mais ils n'avaient jamais pu franchir cette étape. Backstrom affirme que c'est pour cela que leur victoire en six matchs contre les Penguins de Pittsburgh à cette étape du tournoi printanier a donné aux Capitals la dose de confiance dont ils avaient besoin.

« Je ne pense pas que nous avions des attentes trop élevées cette année, a souligné Backstrom. Mais nous avons travaillé fort toute la saison et en séries. Nous avons joué notre meilleur hockey à la fin, et c'est ce dont nous avions besoin. »

Backstrom a indiqué qu'il avait été agréable que lui et Ovechkin puissent unir leurs efforts sur un but, un partenariat qui a si bien fonctionné pendant tellement d'années. La passe transversale parfaite de Backstrom a permis à Ovechkin de décocher un tir sur réception en avantage numérique à 10:14 de la deuxième période, ce qui redonnait les devants à Washington 2-1.

Backstrom a préparé 230 des 607 buts d'Ovechkin en carrière en saison régulière, et 22 de ses 61 filets en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il affirme qu'aucune de ses mentions d'aide n'était aussi spéciale que celle-là.

« C'était spécial pour nous de le faire dans ce match, au cours de cette soirée spéciale, a mentionné Backstrom. Toute la soirée a été spéciale pour chacun d'entre nous. Plusieurs de mes coéquipiers comme Braden (Holtby) et John (Carlson) sont avec moi depuis longtemps, et nous avons attendu ce moment pendant de nombreuses années. »

Holtby n'était même pas le gardien partant des Capitals lorsque les séries éliminatoires se sont mises en branle. Il était relégué au banc alors que Philipp Grubauer a amorcé les deux premières rencontres de la série de première ronde contre les Blue Jackets de Columbus, deux défaites. L'entraîneur Barry Trotz est revenu avec Holtby dans le match no 3 et le gardien n'a plus jamais regardé en arrière, terminant le tournoi printanier avec une fiche de 16-7.

« J'en ai assez de parler de ça, a lancé Holtby avant d'éclater de rire. Nous plaçons tous l'équipe en premier ici, et je voulais juste gagner, peu importe qui se trouvait devant le filet. 

« C'est assurément spécial. Le simple fait de regarder certains de mes coéquipiers soulever la Coupe Stanley pour la première fois, des gars qui ont joué ici pendant des années et qui ont eu le cœur brisé avec moi si souvent, je suis tellement fier d'eux. C'est une sensation incroyable. Je n'aurais pas pu vivre cela avec un meilleur groupe de gars. 

« Ce ne fut pas facile. Il nous aura fallu des années. Des années de déception. Des années où nous sommes repartis à zéro pour tenter notre chance à nouveau, avant de recommencer chaque année, mais ce groupe n'a jamais abandonné, et nous y sommes finalement parvenus. »

Holtby et le défenseur John Carlson ont été coéquipiers avec les Bears de Hershey en 2009-10 avant de décrocher des postes à temps plein avec les Capitals. Ils possèdent un lien spécial, un peu comme celui entre Backstrom et Ovechkin.

Carlson a établi un record des Capitals pour le plus grand nombre de points en une édition du tournoi printanier par un défenseur avec 20 (cinq buts, 15 passes). Sa mention d'aide sur le but d'Ovechkin a porté son total à 55 points en carrière en séries, ce qui lui a permis d'améliorer le record de Washington par un défenseur, qui appartenait à Calle Johansson (54).

« Nous étions une équipe tellement soudée, a assuré Carlson. Les gens disaient que nous n'allions pas connaître une bonne saison cette année, mais nous avons travaillé sur certaines choses. Nous avons remporté le titre de notre section, nous avons remporté la finale de l'Association de l'Est, puis nous avons gagné la Coupe Stanley. Que dire de plus? »

Personne n'était plus heureux pour Ovechkin que son coéquipier et compatriote russe Evgeny Kuznetsov. 

Kuznetsov a terminé au premier rang des pointeurs de la LNH en séries avec 32 points (12 buts, 20 passes), cinq de plus qu'Ovechkin (15 buts, 12 passes, 27 points). Néanmoins, le trophée Conn Smythe remis au joueur par excellence des séries éliminatoires est allé à Ovechkin, et Kuznetsov a affirmé qu'il s'agissait du bon choix.

« Il est notre leader, a déclaré Kuznetsov. Pour des joueurs comme lui, Nick, (Holtby) et Carlson, l'attente a été longue.

« C'est tellement un bon sentiment de les voir être récompensés. De nous voir tous être récompensés. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.