Skip to main content

Babcock: Auston Matthews pourra encore s'améliorer

L'entraîneur des Maple Leafs croit que le joueur de centre pourra élever son jeu à un autre niveau

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

PLYMOUTH, Mich. -- Le joueur de centre Auston Matthews a inscrit 40 buts la saison dernière avant de remporter le trophée Calder, mais l'entraîneur des Maple Leafs de Toronto Mike Babcock croit que Matthews pourra encore s'améliorer.

« Il est très compétitif et il s'attend à élever son jeu d'un cran, nous nous y attendons aussi », a déclaré Babcock entre des matchs à un tournoi de hockey junior dimanche. « Je n'évalue pas des joueurs par les points, je les évalue par leur jeu, leur niveau de compétitivité et leur envie d'être plus engagés. Nous avons hâte de voir ce qu'il pourra faire. Il croit être un très bon joueur, mais il veut être un des meilleurs joueurs de la ligue. »

Babcock a dit qu'il était impressionné par la manière dont Matthews, 19 ans, s'est amélioré au cours de la saison 2016-17, mais il croit que ce n'est que le début.

« Il a vraiment amélioré son jeu sur 200 pieds la saison dernière, il a joué avec plus de vitesse, a-t-il dit. Il a mieux joué sans rondelle. Il peut affronter tout le monde. »

Les recrues des Maple Leafs sont une raison majeure pour laquelle ils se sont qualifiés aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley la saison dernière. Matthews (40), William Nylander (22) et Connor Brown (20) ont marqué au moins 20 buts, et Matthews (69), Nylander (61) et Mitchell Marner (61) ont chacun récolté au moins 60 points.

Ce même groupe a également poussé les gagnants du trophée des Présidents, les Capitals de Washington, à six matchs en première ronde dans l'Association de l'Est. Mais Babcock a affirmé que les joueurs ne devront pas être satisfaits de ce qu'ils ont accompli.

« Nous avons évidemment de bons jeunes joueurs, a dit Babcock. C'est un groupe qui grandit ensemble. Mais ce n'était qu'une saison, et une saison n'égale pas une carrière. Il faut répéter l'exploit. »

En voir plus