Skip to main content

Auston Matthews discret à son premier match

L'espoir américain qui devrait être choisi au premier rang du repêchage a connu des difficultés contre le Canada

par Emna Achour / Correspondante LNH.com

ST-PÉTERSBOURG - Alors que tous les regards étaient braqués sur la jeune sensation américaine Auston Matthews, il ne s'est pas particulièrement démarqué à son premier match pour les États-Unis au Championnat du monde 2016 de la FIHG, une défaite de 5-1 contre le Canada vendredi.

 

Celui qui, à moins d'une surprise, devrait être sélectionné par les Maple Leafs de Toronto au tout premier rang du repêchage 2016 de la LNH en juin, a été blanchi de la feuille de pointage, terminant la rencontre avec un différentiel de moins-1, et a décoché trois tirs au but en 16:56 de jeu.

 

« C'était un match difficile pour moi, a admis Matthews. Nous affrontions une bonne équipe dès le départ et nous avons manqué de rythme. Le Canada mise pratiquement uniquement sur des joueurs d'impact dans la LNH, alors ça représentait un gros défi. »

 

Mais peu importe ses statistiques dans ce duel contre le Canada, le nom de Matthews était sur toutes les lèvres à la suite de la rencontre, et tous les membres de chacune des deux équipes ont dû répondre à des questions à son sujet.

 

« Et ça commence! », a lancé le défenseur du Canada Morgan Rielly à la blague lorsque interrogé par les journalistes, lui qui devrait être l'un des coéquipiers de Matthews avec les Maple Leafs dans un futur rapproché.

 

Connor McDavid, qui sait exactement ce que traverse Matthews en ce moment pour l'avoir vécu il y a moins d'un an, est bien heureux d'être un peu plus dans l'ombre pour une rare fois.

 

« C'est certainement plus agréable de se retrouver de l'autre côté, a dit McDavid. C'était une belle expérience d'être sous les feux de la rampe, mais il y a beaucoup de pression et d'attention qui vient avec tout ça. Mais je suis certain qu'il fait de son mieux et qu'il a une bonne tête sur les épaules s'il s'est rendu jusqu'ici. »

 

Maroon, qui connaît bien McDavid pour avoir évolué au sein du même trio que lui chez les Oilers d'Edmonton, et qui a maintenant l'occasion de côtoyer Matthews avec l'équipe américaine, voit comme tout le monde quelque chose de bien spécial en lui.

 

« Je ne suis pas entraîneur ou directeur général, mais en tant que joueur qui a eu l'occasion d'évoluer à ses côtés, je peux assurément dire qu'il a un fort potentiel LNH, a-t-il indiqué. C'est un joueur doué, c'est la nature humaine; certaines personnes ont ce don, et il en fait partie. »

En voir plus