Skip to main content

Artturi Lehkonen voit grand sur les petites surfaces

L'espoir à l'attaque des Canadiens espère que ses aptitudes vont ressortir sur les patinoires nord-américaines

par David Alter / Correspondant LNH.com

LONDON, Ontario - Dans son enfance au sein d'une famille passionnée de hockey à Piikkio, en Finlande, Artturi Lehkonen avait accès à une patinoire dès son jeune âge.

« Mes parents arrosaient le gazon dans notre cour arrière afin que nous puissions y jouer », a raconté l'espoir à l'attaque des Canadiens de Montréal avec un sourire. « Ce n'était pas très lisse, alors nous ne pouvions que nous amuser comme nous le pouvions. »

Le père de Lehkonen, Ismo, a joué dans les rangs professionnels et il est l'entraîneur de l'équipe nationale de l'Estonie. Ismo est devenu la plus grande influence dans la vie d'Artturi, le moteur principal derrière son intérêt pour le sport et les aptitudes offensives qu'il a démontrées tout au long de sa carrière.

Certaines de ces aptitudes ont été déployées pour la première fois lorsque Lehkonen, âgé de 21 ans, a pu montrer ce qu'il savait faire au camp des recrues des Canadiens, et le Finlandais de 6 pieds et 174 livres était très heureux d'avoir la chance de le faire sur les petites patinoires nord-américaines.

« Je veux vraiment montrer aux [Canadiens] ce dont je suis capable, a-t-il affirmé. Je n'ai pas vraiment pu le faire jusqu'ici dans cette partie du globe. »

Lehkonen, sélectionné en deuxième ronde (55e au total) au repêchage 2013 de la LNH, a évolué au plus récent tournoi des recrues en compagnie des attaquants Michael McCarron et Nikita Scherbak. Il a obtenu un but et trois passes en trois matchs.

« J'ai toujours été un joueur plutôt offensif, a noté Lehkonen, mais au cours des dernières années, j'ai développé un jeu plus complet, alors que j'ai évolué en [infériorité numérique] en Suède, alors je sais que je peux aider de ce côté également. Je suis plus complet que je l'étais il y a quelques années. Le volet offensif est toujours très amusant, je veux marquer des buts, c'est certain. »

Son rendement n'est pas passé inaperçu, alors que des dépisteurs gardaient un œil attentif sur son évolution.

« Il a bien joué. C'est un gars qui adore jouer au hockey, a souligné le directeur du développement des joueurs des Canadiens Martin Lapointe. Il est toujours sur la rondelle. Il possède aussi un bon sens du jeu. C'est un bon passeur et un bon patineur. Il nous l'a montré durant chacun de ses matchs. »

Une chose est presque certaine : Lehkonen ne va pas retourner à Frolunda dans la Ligue de hockey de Suède, où il a aidé son équipe à remporter le titre de la ligue et de la Ligue des champions de hockey. Lehkonen a montré qu'il pouvait jouer dans les situations où la pression est forte avec une récolte de 19 points (11 buts, huit passes) en 16 matchs de séries éliminatoires.

L'entraîneur de Frolunda Roger Ronnberg a publiquement déclaré qu'il ne s'attendait pas à revoir Lehkonen cette saison. C'est sur les patinoires nord-américaines que le jeune attaquant souhaite développer son jeu.

« Si nous avions perdu en finale l'an passé, cela aurait été un peu plus difficile, a mentionné Lehkonen. Mais comme nous avons gagné, j'ai davantage le sentiment d'avoir fini le travail là-bas, et je suis prêt à passer à autre chose. »

Lehkonen tente de faire ses preuves au camp d'entraînement. À titre de l'un des espoirs les plus âgés, il possède l'expérience d'avoir joué dans une ligue avec des vétérans.

« Il faut simplement vivre dans le moment présent, a-t-il conclu. Je sais quel type de joueur je suis, et je sais ce que je peux faire. Si je joue à ma manière, je peux les forcer à prendre des décisions qui vont m'avantager. »

 

En voir plus