Skip to main content

Après l'incertitude, l'avenir semble rose à Tampa Bay

Les prolongations de contrat de Hedman et Stamkos en disent long sur le leadership du Lightning

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste principal NHL.com

Lorsque la semaine a commencé, le Lightning de Tampa Bay était confronté à la possibilité que leur capitaine, Steven Stamkos, quitte l'équipe à titre de joueur autonome sans compensation, en plus de devoir composer avec un avenir incertain.

Cela a tout changé en moins de 48 heures. Le directeur général Steve Yzerman a apaisé les craintes des partisans du Lightning en accordant un contrat de huit ans d'une valeur de 68 millions $ à Stamkos mercredi, avant de parapher des prolongations de contrat avec deux autres piliers de l'équipe vendredi, soit le défenseur Victor Hedman pour huit ans à un salaire annuel moyen de 7,875 millions $ et le gardien Andrei Vasilevskiy pour trois ans à un salaire annuel moyen de 3,5 millions $.

 

Avec tout l'argent dépensé sur le marché des joueurs autonomes sans compensation vendredi, Yzerman et le Lightning ont peut-être été les plus grands gagnants de la ligue en s'assurant de maintenir intacte leur propre équipe compétitive au cours de la prochaine décennie. À court terme, ils semblent prêts à effectuer un autre long parcours en séries éliminatoires de la Coupe Stanley cette saison.

« Tout reposait sur le fait que nous voulions tous deux demeurer à Tampa, a expliqué Hedman. Nous avons tous deux de très bons amis dans cette équipe et nous formons un groupe uni. Cela a rendu la décision bien plus facile. Nous voulons conserver un groupe compétitif et miser sur une équipe compétitive. Pour notre avenir, il sera important que tout le monde adhère à cela. Moi et [Stamkos], nous voulons gagner ensemble. C'est un objectif important pour nous, d'aller jusqu'au bout avec Tampa. »

Le Lightning est venu à deux victoires d'atteindre cet objectif en 2014-15 avant de s'incliner contre les Blackhawks de Chicago en Finale de la Coupe Stanley. La saison dernière, malgré le fait que Stamkos ait raté la totalité des séries éliminatoires jusqu'au match no 7 de la finale de l'Association de l'Est en raison d'un caillot sanguin, Tampa Bay n'était qu'à un gain de retourner en Finale de la Coupe Stanley avant de s'incliner devant les éventuels champions, les Penguins de Pittsburgh.

Après cette défaite de 2-1 dans le match ultime contre les Penguins, la plus grande question était de savoir s'il s'agissait de la dernière et la meilleure chance de ce groupe de remporter la Coupe Stanley. Stamkos, âgé de 26 ans, a montré la voie afin de s'assurer que ce ne soit pas le cas.

Sa décision de renoncer à un bien plus grand chèque de paye en ne tâtant pas le marché des joueurs autonomes sans compensation a donné l'exemple, et Hedman l'a suivi. Si Hedman, âgé de 25 ans, avait attendu jusqu'à l'été prochain, il aurait été le joueur autonome le plus populaire sur le marché.

Il n'était pas intéressé à ce que cela se produise.

« Demeurer à Tampa était ma priorité, et d'avoir été en mesure de régler cela dès la première journée était l'objectif des deux côtés, a indiqué Hedman. Le fait que [Stamkos] se soit entendu avec l'équipe il y a quelques jours a également été très motivant pour moi. Cela en dit long sur le genre de personne qu'il est, le leader qu'il est au sein de cette équipe. Nous voulions conserver une équipe compétitive. Nous misons sur un groupe spécial et sur une excellente organisation, dotée de bons dirigeants et d'un très bon entraîneur.

« Alors pour moi, cela n'a jamais représenté un doute. »

Bien que la dernière saison ne se soit pas terminée comme Yzerman l'avait espéré, il s'est établi à titre de l'un des meilleurs directeurs généraux de la ligue au cours des dernières années en raison de la manière dont il a géré des dossiers épineux.

Lorsque le premier choix de l'équipe en 2013 Jonathan Drouin a demandé à être échangé et a quitté l'équipe-école du Lightning à Syracuse dans la LAH, Yzerman est demeuré patient. Plutôt que de conclure une transaction sous l'effet de la panique et d'obtenir un retour en deçà de la valeur marchande de Drouin, Yzerman a conservé les services de l'attaquant de 21 ans. Drouin est éventuellement revenu au jeu et a extrêmement bien fait au cours du parcours du Lightning.

Yzerman n'a jamais cédé, et n'a jamais étalé ses négociations avec Stamkos sur la place publique alors que les jours passaient et que les deux camps ne s'entendaient toujours pas. Stamkos a parlé à quelques équipes au cours de la période d'entrevues des joueurs autonomes, mais a éventuellement décidé de demeurer avec le Lightning et d'aider l'organisation en acceptant moins d'argent.

« Il a prouvé que c'était sa volonté, a noté Yzerman. Cela commence avec [Stamkos] et, espérons-le, cela aidera les autres joueurs à nous dire, "Hey, nous voulons jouer ici, nous aimons jouer ensemble, alors réglons nos contrats afin de retourner au travail". »

Il reste du travail à accomplir à Yzerman alors que les joueurs autonomes avec compensation Nikita Kucherov, âgé de 23 ans, et Alex Killorn, 26 ans, doivent obtenir de nouvelles ententes. La plus grande décision d'Yzerman sera de décider s'il conserve les services de son gardien no 1 Ben Bishop, ou s'il effectuera une transaction pendant que sa valeur est élevée pour ainsi confier son poste à Vasilevskiy.

Si Yzerman décide de garder Bishop, qui doit devenir joueur autonome sans compensation l'année prochaine, et qu'il lui accorde une nouvelle entente, il sait qu'avec le repêchage d'expansion en juin, "si l'un de ces gars-là est disponible, il sera réclamé".

Cela signifie qu'Yzerman devra éventuellement choisir entre Bishop et Vasilevskiy. Yzerman a affirmé que la prolongation de contrat accordée à Vasilevskiy n'était pas une indication qu'il avait déjà pris sa décision.

« J'ai une bonne idée de là où je veux aller, et je ne vais pas partager cela avec vous, a souligné Yzerman. Nous allons simplement voir comment les choses vont se dérouler. Si quelque chose qui a du sens pour nous se produit demain, dans un mois ou à la date limite des transactions, nous allons l'étudier et nous sommes préparés à le faire au besoin. Et il ne s'agirait pas du pire scénario au monde si nous devions compter sur deux très bons gardiens tout au long de la prochaine saison. »

Peu importe, le Lightning est bâti pour connaître du succès à long terme alors que leur avenir semblait nébuleux il y a quelques jours à peine.

« Lorsque le contrat [de Stamkos] a été conclu et qu'il était évident qu'il voulait jouer ici, Victor a suivi et nous en sommes évidemment très heureux, a évoqué Yzerman. Nous misons sur un groupe de joueurs très uni. Je pense qu'ils ont beaucoup de plaisir ensemble. Ils aiment jouer ensemble et ils ont connu un certain succès, et ils souhaitent que cela se poursuive. »

 

En voir plus