Skip to main content

Apprendre le fran?ais demeure une priorit? pour Randy Cunneyworth

LNH.com @NHL

BROSSARD, Qc - Une journ?e apr?s que Pierre Gauthier se soit excus? d'avoir heurt? les sensibilit?s des amateurs de hockey en embauchant un entra?neur unilingue anglais, ?'a ?t? au tour de Randy Cunneyworth de commenter le dossier, mardi.

L'entra?neur-chef par int?rim du Canadien a indiqu? que l'?quipe et le hockey demeuraient sa priorit?, mais que l'apprentissage du fran?ais faisait partie de ses principales pr?occupations.

?Ma priorit? est de gagner des matchs. La langue c'est secondaire mais c'est quand m?me tr?s important pour moi, a-t-il d?clar? apr?s la s?ance d'entra?nement de mardi ? Brossard. Je sais que c'est important ici et j'adorerais pouvoir parler de hockey avec les partisans dans les deux langues.?

Cunneyworth a reconnu qu'il n'a pas eu le temps de s'en faire avec la temp?te m?diatique qui a suivi son embauche, il y a deux semaines et demie. Tout simplement parce qu'il en avait plein les bras avec ses nouvelles responsabilit?s au niveau de la glace.

?Il a tellement fallu se concentrer sur le hockey que je n'ai pas eu le temps de m'en faire avec la question de la langue, a-t-il reconnu. Mais soyez assur? que (le fran?ais) est quelque chose que j'aimerais continuer d'apprendre.

?D'ailleurs, tu ne peux faire autrement que d'apprendre quand il y a autant de francophones dans l'entourage de l'?quipe, a dit Cunneyworth en faisant allusion aux joueurs, mais aussi au personnel d'encadrement. Tu les entends parler et tu comprends ce qu'ils disent parce que tu sais de quoi ils parlent en g??n??ral.

??J'esp??re qu'au fil des mois, en ??tant dans cet environnement, je pourrai me familiariser davantage avec la langue fran??aise. C'est un processus continu. Je n'en fais abstraction d'aucune fa??on, j'y travaille, m??me si le hockey demeure ma principale pr??occupation.

??Je travaille fort pour apprendre le fran??ais autant que je peux, aussi vite que je peux. J'esp??re en savoir assez une fois que des d??cisions seront prises.??

D??cisions qui concerneront l'embauche de l'entra??neur en vue de la saison prochaine.

Cunneyworth a ri de bon coeur quand on lui a lanc??, en boutade, que ne pas comprendre le fran??ais ??? et donc les nombreuses critiques ?? son endroit ??? ??tait peut-??tre un avantage.

??Ce n'est pas comme si je lis tous les articles en anglais non plus!, a-t-il lanc??. J'entends des choses ici et l??, mais je ne m'en fais pas. Ma principale pr??occupation, c'est l'??quipe et de veiller ?? ce qu'elle remporte des matchs. Ce n'est pas difficile ?? faire parce qu'on ne peut s'emp??cher de continuer ?? chercher des moyens de rendre l'??quipe meilleure.??

Cunneyworth a par ailleurs refus?? de reconna??tre que son statut d'entra??neur par int??rim faisait de lui un condamn?? en sursis.

??Le contexte peut ??tre incertain avec n'importe quelle ??quipe si tu ne gagnes pas??, a-t-il fait remarquer.

Malgr?? le contexte, Cunneyworth a dit adorer le statut et les sensations que lui procurent le fait d'??tre l'entra??neur d'une des concessions les plus prestigieuses du hockey

??C'est exactement comme je l'esp??rais. C'est formidable, c'est un grand honneur, a-t-il dit. Je suis tr??s content du soutien que je re??ois dans mes efforts pour tenter d'am??liorer les choses. Je ne pourrais ??tre plus excit??, si ce n'est que gagner quelques matchs rendraient les choses un peu plus faciles.

??La pression serait moindre, m??me si je sais qu'il y en a toujours. C'est un boulot formidable, que j'adore. Mais c'est s??r que je l'adorerai encore plus quand nous gagnerons plus de matchs...??

En voir plus