Skip to main content

Aperçu: Ducks vs Wild

Fin d'une longue virée pour Anaheim et continuation d'un long séjour à la maison pour le Wild

par Jessi Pierce / Correspondante NHL.com

Ducks (29-18-10)

Les Ducks disputent le dernier match de leur plus long périple de la saison, soit six matchs en l'espace de 14 jours.

Avec une fiche de 1-3-1 dans leurs cinq premières sorties, ils se retrouvent à cinq points des Sharks de San Jose qui trônent au premier rang de la section Pacifique. L'attaquant Jakob Silfverberg a obtenu sept points (quatre buts, trois passes) dans ses six derniers matchs. « Je me fais un devoir d'être plus productif, dit-il. Ça aide aussi d'avoir un entraîneur qui vous utilise dans des situations à l'attaque. Tout ça est positif pour la confiance. » Le gardien John Gibson devrait se voir confier une quatrième mission de suite. Il a réalisé 33 arrêts dans la défaite de 6-4 contre les Capitals de Washington, samedi, mais il affiche un rendement de 9-5-1 avec une moyenne de 1,98 et un pourcentage d'arrêts de 0,934 dans ses 16 dernières sorties.

Wild (37-12-6)

Le Wild y va pour le balayage de la série de trois matchs contre les Ducks cette saison, après avoir enlevé les honneurs des deux premiers - 2-1 le 8 janvier et 5-3 le 21 janvier. « Ce n'est pas comme si nous les avions malmenés », a noté l'entraîneur Bruce Boudreau. « Nous l'avons emporté par un but dans le premier affrontement et nous avons réussi trois buts en l'espace de trois minutes au cours des six dernières minutes du deuxième duel. Ç'a donc été deux dures batailles. Les Ducks sont une très bonne équipe, j'en sais quelque chose », a ajouté l'ancien pilote des Ducks. Le Wild est en plein cœur de sa plus longue séquence de matchs de l'histoire à domicile, soit au quatrième match d'un séjour en comptant huit. L'équipe montre un éloquent dossier de 19-6-1 au Xcel Energy Center. Devan Dubnyk, qui domine la LNH avec 31 gains, va amorcer la rencontre devant le but.

 

 

Alignement projeté des Ducks

 

Antoine Vermette -- Ryan Getzlaf -- Jakob Silfverberg

 

Nick Ritchie -- Rickard Rakell -- Corey Perry

 

Andrew Cogliano -- Ryan Kesler -- Logan Shaw

 

Joseph Cramarossa -- Nate Thompson -- Ondrej Kase

 

Cam Fowler -- Kevin Bieksa

 

Hampus Lindholm -- Brandon Montour

 

Shea Theodore -- Josh Manson

 

John Gibson

 

Jonathan Bernier

 

Retranchés: Jared Boll, Korbinian Holzer

 

Blessés: Sami Vatanen (bas du corps), Clayton Stoner (bas du corps), Simon Despres (haut du corps)

 

Alignement projeté du Wild

 

Jason Zucker -- Mikko Koivu -- Mikael Granlund

 

Nino Niederreiter -- Eric Staal -- Alex Tuch

 

Zach Parise -- Charlie Coyle -- Jason Pominville

 

Chris Stewart -- Erik Haula -- Zack Mitchell

 

Ryan Suter -- Jared Spurgeon

 

Marco Scandella -- Christian Folin

 

Gustav Olofsson -- Nate Prosser

 

Devan Dubnyk

 

Darcy Kuemper

 

Retranché: Jordan Schroeder

 

Blessés: Matt Dumba (bas du corps), Jonas Brodin (doigt), Victor Bartley (bras)

 

En voir plus