Skip to main content

En trois points : Blackhawks vs Oilers, match no 1

Chicago aura besoin d'un bon rendement de ses unités spéciales; Edmonton compte sur Draisaitl et McDavid

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Blackhawks (12) c. Oilers (5)
15 h HE; SN, NBC

 

Les Oilers d'Edmonton et les Blackhawks de Chicago amorcent leur série de la ronde de qualification de la Coupe Stanley, samedi au Rogers Place d'Edmonton, la ville hôtesse pour les équipes de l'Association de l'Ouest. Le gagnant de la série participera aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2017.

Aucun des deux entraîneurs - Jeremy Colliton chez les Blackhawks et Dave Tippett chez les Oilers - n'a voulu confirmer l'identité de son gardien partant. Les deux équipes ont employé deux gardiens lorsqu'elles ont chacune remporté leur match préparatoire, plus tôt cette semaine.

À LIRE AUSSI : Aperçu : Rangers vs Hurricanes, match no 1 | Aperçu : Panthers vs Islanders, match no 1

Chicago, qui sera considérée comme l'équipe à l'étranger dans les deux premières rencontres de la série trois de cinq, a maintenu une fiche de 2-1-0 contre les Oilers en saison régulière.

Voici trois points à surveiller en vue du match no 1 :


1. Les gardiens

Corey Crawford a réalisé 11 arrêts en 24:06 de temps de glace lors de la victoire de 4-0 de Chicago en match préparatoire face aux Blues de St. Louis, mercredi, lui qui a raté tout le camp d'entraînement, sauf la dernière journée, après avoir été déclaré positif à la COVID-19.

Il a indiqué jeudi qu'il s'attend à obtenir le départ dans le match no 1. Cela dit, Colliton a refusé de dévoiler l'identité de son partant, vendredi. Crawford a maintenu un dossier de 16-20-3 avec une moyenne de buts alloués de 2,77, un pourcentage d'arrêts de ,917 et un blanchissage en 40 parties (39 départs), alors qu'il a obtenu le départ lors des huit derniers matchs de Chicago avant la pause de la LNH, le 12 mars.

Tippett n'a pas voulu indiquer qui de Mike Smith ou de Mikko Koskinen allait obtenir le départ chez les Oilers. Les deux se sont partagé le filet de façon presque égale durant la saison. Smith a montré une fiche de 19-12-6 avec une moyenne de 2,95 et un taux d'efficacité de ,902 en 39 rencontres (37 départs), tandis que Koskinen a maintenu un dossier de 18-10-3 avec une moyenne de 2,75 et un pourcentage de ,917 en 38 parties (34 départs).


2. Contenir McDavid et Draisaitl

Les Blackhawks doivent absolument neutraliser les joueurs de centre Leon Draisaitl et Connor McDavid, qui ont été les deux meilleurs marqueurs de la Ligue, s'ils veulent avoir une chance de l'emporter.

Draisaitl a établi un sommet en carrière dans la LNH avec 110 points (43 buts, 67 passes) en 71 matchs, il a remporté le trophée Art Ross, remis au meilleur marqueur de la LNH, et il est finaliste pour l'obtention du trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe. McDavid, le capitaine d'Edmonton, a pris le deuxième rang avec 97 points (34 buts, 63 aides) en 64 rencontres. 

Draisaitl a récolté sept points (un but, six mentions d'aide) en trois parties contre les Blackhawks cette saison, tandis que McDavid a été blanchi de la feuille de pointage à deux occasions. McDavid, qui a cumulé 16 points (quatre buts, 12 passes) lors des neuf derniers matchs avant l'interruption de la saison, a inscrit deux buts, et Draisaitl a obtenu une aide dans le gain de 4-1 d'Edmonton en match préparatoire contre les Flames de Calgary, mardi.

Video: EDM@CGY: McDavid bat Rittich entre les jambières


3. L'importance des unités spéciales

Les Oilers ont eu le meilleur jeu de puissance de la LNH (29,5 pour cent) et les deuxièmes meilleures unités d'infériorité numérique (84,4) en saison régulière. Draisaitl (45) a mené la LNH au chapitre des points en supériorité numérique, et McDavid (44) a pris le deuxième rang.

Les Blackhawks ont été 28e au chapitre du jeu de puissance (15,2) et ont terminé à égalité au huitième rang en infériorité numérique (82,1 pour cent). Dans leur gain face aux champions en titre de la Coupe Stanley en match préparatoire, ils ont marqué deux fois en quatre occasions avec l'avantage d'un homme et ont écoulé leurs quatre punitions. 

Video: STL@CHI: Un autre but en A.N. pour Kubalik

Edmonton a marqué trois fois sur sept tentatives en avantage numérique contre Chicago cette saison, alors que l'équipe a été parfaite à huit occasions à court d'un homme en trois parties contre les Blackhawks cette saison.

Formation prévue des Blackhawks
Dominik Kubalik -- Jonathan Toews -- Brandon Saad 
Alex Nylander -- Dylan Strome -- Patrick Kane 
Alex DeBrincat -- Kirby Dach -- Drake Caggiula 
Matthew Highmore -- David Kampf -- Ryan Carpenter  
 
Duncan Keith -- Adam Boqvist 
Calvin de Haan -- Connor Murphy 
Olli Maatta -- Slater Koekkoek 
 
Corey Crawford  
Malcolm Subban 

Retranchés : Collin Delia, MacKenzie Entwistle, Brandon Hagel, Philipp Kurashev, John Quenneville, Dylan Sikura, Nicolas Beaudin, Lucas Carlsson, Alec Regula, Nick Seeler, Kevin Lankinen 
Pas en mesure de jouer : Aucun 
 
Formation prévue des Oilers
Ryan Nugent-Hopkins -- Connor McDavid -- Zack Kassian 
Tyler Ennis -- Leon Draisaitl -- Kailer Yamamoto 
Andreas Athanasiou -- Gaetan Haas -- Josh Archibald 
James Neal -- Jujhar Khaira -- Alex Chiasson 
 
Oscar Klefbom -- Adam Larsson 
Darnell Nurse -- Ethan Bear 
Kris Russell -- Matt Benning 
 
Mike Smith 
Mikko Koskinen 
 
Retranchés : Tyler Benson, Cooper Marody, Riley Sheahan, Ryan McLeod, Evan Bouchard, William Lagesson, Philip Broberg, Joakim Nygard, Patrick Russell, Caleb Jones, Stuart Skinner 
Pas en mesure de jouer : Aucun

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.