Skip to main content

Aperçu de la série Sharks-Golden Knights

La jeune rivalité entre les San Jose et Vegas s'envenimera en séries éliminatoires pour une deuxième année consécutive

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Journaliste NHL.com

San Jose Sharks vs. Vegas Golden Knights

Sharks : 45-27-9, 99 points, deuxième de la section Centrale
Golden Knights : 43-31-7, 93 points, troisième de la section Centrale
Duels cette saison : SJS 2-2-0; VGK 2-1-1

Les infos

Même s'ils ne sont dans la LNH que depuis deux saisons, les Golden Knights de Vegas ont déjà réussi à bâtir une rivalité avec les Sharks de San Jose.

APERÇUS : Lightning-Blue Jackets | Bruins-Maple Leafs | Capitals-Hurricanes | Islanders-Penguins | Predators-Stars | Jets-Blues | Flames-Avalanche

Les Golden Knights avaient défait les Sharks en six matchs en deuxième ronde de l'Association de l'Ouest l'an dernier, l'emportant au pointage 22-14, en route vers la Finale de la Coupe Stanley.

Les deux équipes ont amélioré leur formation depuis, Vegas ajoutant Max Pacioretty, Paul Stastny et Mark Stone, alors que San Jose a fait l'acquisition du défenseur Erik Karlsson et de l'attaquant Gustav Nyquist. 

La clé pour les Golden Knights sera de stopper le puissant jeu de puissance des Sharks et de garder les défenseurs Brent Burns et Karlsson loin de l'action, eux qui sont deux vainqueurs du trophée Norris.

« On doit fait un bon travail pour rester discipliné et loin du banc de punition, a souligné le défenseur des Golden Knights Nate Schmidt. Et on doit mettre de la pression sur leur défensive. Si on laisse ces gars patiner partout sur la glace, on va faire face à beaucoup plus de problèmes qu'on ne le devrait. »

Pour San Jose, la clé sera d'éviter les revirements face au solide jeu de transition de Vegas. 

« Quand on y met de l'effort et on joue de la bonne façon contre eux, ce sont des matchs qui se terminent par une différence d'un but, a rappelé l'attaquant Joe Pavelski. Mais quand on ne respecte pas notre plan de match, ils nous l'ont fait payer. L'an dernier en séries, je dirais qu'on leur en a donné un peu trop, et c'est une équipe qui a te faire mal si tu lui offres des opportunités. »

Éléments-clés

Sharks : Ils ont fait l'acquisition de Karlsson des Sénateurs d'Ottawa dans une importante transaction le 13 septembre afin qu'il fasse la différence. La dernière fois qu'il a participé aux séries éliminatoires était en 2017, quand les Sénateurs ont atteint la finale de l'Association de l'Est. Il avait été leur meilleur pointeur avec 18 points (deux buts, 16 passes) en 19 matchs. 

Video: SJS@EDM: Le tir de Karlsson a raison de Talbot

Golden Knights : Le joueur de centre William Karlsson a obtenu 18 points (10 buts, huit passes) en 16 matchs face aux Sharks dans l'uniforme des Golden Knights, dont huit points en six parties éliminatoires l'an dernier. 

Les gardiens

Sharks : Le pourcentage d'arrêts de Martin Jones cette saison a été ,896, dernier parmi les gardiens qui ont disputé au moins 46 matchs. En trois matchs contre Vegas, il a une moyenne de buts accordés de 3,62 et un pourcentage d'arrêts de ,893. En séries contre Vegas l'an dernier, il avait affiché une m.b.a de 3,13 avec un % arr. de ,895 et un blanchissage.

Golden Knights : Marc-André Fleury a un pourcentage d'arrêts de ,914 cette saison. En deux parties contre les Sharks, sa m.b.a a été de 1,54, son % arr. de ,950 avec un blanchissage. Il avait aussi très bien fait en séries contre les Sharks au dernier printemps avec une m.b.a. de 2,14 et un % arr. de ,935, en plus de réussir deux performances parfaites.

Video: VGK@DAL: Fleury dit non à Klingberg de la mitaine

Chiffres à retenir

Sharks : Les Sharks sont classés troisièmes pour les buts par match (3,51) et sixièmes sur le jeu de puissance (23,8 pour cent) cette saison. Ils ont neuf joueurs qui ont amassé au moins 50 points, quatre de plus que toute autre formation de la LNH.

Golden Knights : Vegas a terminé la saison au 13e rang pour la moyenne de buts inscrits (3,01). Mais après avoir fait l'acquisition de Stone des Sénateurs le 25 février, leur moyenne est la septième du circuit (3,39).

Video: ARI@VGK: Stone ouvre la marque sur un revirement

Des nouvelles de l'infirmerie

Sharks : Karlsson est revenu au jeu lors du dernier match de l'équipe, samedi, après avoir raté 27 des 32 rencontres précédentes avec des blessures à l'aine. L'attaquant Timo Meier était absent samedi avec une blessure dont la nature n'a pas été dévoilée. L'entraîneur-chef Peter DeBoer a indiqué que l'équipe préférait faire preuve de prudence, mais que Meier allait être prêt pour les séries. Le défenseur Radim Simek ne sera pas de l'action contre Vegas, blessé au genou.

Video: CGY@SJS: Meier vise la lucarne pour son 30e filet

Golden Knights : Fleury a amorcé les deux derniers matchs de la saison régulière après avoir raté neuf rencontres, ennuyé par une blessure dont la teneur n'a pas été dévoilée. L'attaquant Erik Haula est en mesure de patiner, mais il n'a pas joué depuis qu'il a subi une blessure au genou le 6 novembre.

Ce qu'ils ont dit

« Je pense que Fleury a été exceptionnel l'an dernier, et il est encore un gros morceau de leur équipe. Il faudra trouver un moyen de placer des rondelles derrière lui. Il y a d'autres éléments qui entrent en considération, mais je pense que la chose la plus évidente est que lorsqu'il est dans la formation, c'est une équipe complètement différente. » - L'entraîneur-chef des Sharks Peter DeBoer

« Dans la Pacifique, nous sommes deux très bonnes équipes et nous le serons pour les prochaines années. Ça va être le fun. Ils ont d'excellents joueurs. Sur papier, ils ont probablement une des meilleures équipes de la Ligue avec le Lightning de Tampa Bay. Ce sera tout un défi. » - L'attaquant des Golden Knights Jonathan Marchessault

Ils l'emporteront si…

Sharks : Jones peut offrir un rendement décent, s'ils offrent du jeu sans faute en zone neutre et s'ils peuvent arrêter l'échec-avant des Golden Knights et effectuer des sorties de zone efficaces. Leur force, c'est l'offensive qu'apportent Burns et Karlsson de l'arrière vers l'avant.

Golden Knights : Fleury continue de leur donner un avantage devant le filet, s'ils forcent les Sharks à faire des erreurs en attaquant en transition et en dominant la portion échec avant, et s'ils restent loin du banc de pénalités. Cela permet non seulement de garder le puissant avantage numérique des Sharks loin de l'action, mais ça leur permet aussi d'utiliser quatre trios. C'est à ce moment qu'ils sont à leur mieux. 

Les formations

Formation prévue des Sharks
Timo Meier -- Logan Couture -- Joe Pavelski
Evander Kane -- Tomas Hertl -- Gustav Nyquist
Marcus Sorensen -- Joe Thornton -- Kevin Labanc
Michael Haley -- Barclay Goodrow -- Melker Karlsson

Marc-Edouard Vlasic -- Brent Burns
Brenden Dillon -- Erik Karlsson
Joakim Ryan -- Justin Braun

Martin Jones
Aaron Dell

Retranchés : Joonas Donskoi, Tim Heed, Lukas Radil

Formation prévue des Golden Knights
Jonathan Marchessault -- William Karlsson -- Reilly Smith
Max Pacioretty -- Paul Stastny -- Mark Stone
Ryan Carpenter -- Cody Eakin -- Alex Tuch
William Carrier -- Pierre-Edouard Bellemare -- Ryan Reaves

Nate Schmidt -- Brayden McNabb
Nick Holden -- Shea Theodore
Colin Miller -- Deryk Engelland

Marc-Andre Fleury
Malcolm Subban

Retranchés : Jon Merrill, Tomas Nosek, Brandon Pirri, Valentin Zykov

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.