Skip to main content

Aperçu de la saison: Islanders de New York

Les nouveaux compagnons de trio de John Tavares et le retour en force de Ryan Strome parmi les clés pour accéder aux séries

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

ISLANDERS DE NEW YORK

Fiche en 2015-16: 45-27-10, 100 points, 4e dans la section Métropolitaine, 5e dans l'Association de l'Est

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016: Ont défait les Panthers de la Floride en six matchs au premier tour dans l'Association de l'Est; éliminés en cinq matchs par le Lightning de Tampa Bay au deuxième tour dans l'Association de l'Est

Nouveaux venus: C Mathew Barzal, AG Jason Chimera, C Stephen Gionta, AG Andrew Ladd, AD Pierre-Alexandre Parenteau, D Dennis Seidenberg

Départs: C Frans Nielsen, AD Kyle Okposo, AG Matt Martin, D Brian Strait

Alignement prévu pour le match d'ouverture

Attaquants

Andrew Ladd -- John Tavares - Pierre-Alexandre Parenteau
Anders Lee -- Ryan Strome -- Josh Bailey
Brock Nelson -- Mathew Barzal -- Jason Chimera
Nikolay Kulemin - Casey Cizikas -- Cal Clutterbuck
Shane Prince
Alan Quine

Défenseurs

Nick Leddy -- Johnny Boychuk
Calvin de Haan -- Travis Hamonic
Thomas Hickey -- Ryan Pulock
Dennis Seidenberg

Gardiens

Jaroslav Halak
Thomas Greiss
Jean-François Bérubé

Le capitaine des Islanders de New York John Tavares aura deux nouveaux compagnons de trio cette saison en raison de l'arrivée d'Andrew Ladd, qui a signé un contrat de sept ans le 1er juillet, et de l'ailier droit Pierre-Alexandre Parenteau, qui a récolté 120 points en jouant aux côtés de Tavares de 2010 à 2012.

New York espère par ailleurs voir l'attaquant Ryan Strome rebondir cette saison. Il a amassé 50 points en tant que recrue en 2014-15, mais sa production a chuté à 28 points l'hiver dernier. L'entraîneur Jack Capuano prévoit déplacer Strome du poste d'ailier droit à celui de centre, sa position naturelle, et les succès de Strome pourraient être déterminants dans la quête des Islanders d'accéder aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une troisième année de suite.

Le départ de l'attaquant de Frans Nielsen pourrait aussi avoir un impact, lui qui est un des bons attaquants dans la LNH dans les deux sens de la patinoire, même si on a tendance à le sous-estimer à ce chapitre. Nielsen, qui s'était aligné avec les Islanders depuis que la formation new-yorkaise l'avait réclamé au troisième tour (87e au total) du repêchage 2002 de la LNH, a signé un contrat de six ans avec les Red Wings de Detroit, le 1er juillet. Les Islanders compteront probablement sur Casey Cizikas pour qu'il prenne la relève, le tenace joueur de centre ayant accepté une prolongation de contrat de cinq ans, le 2 juin.

Les Islanders continueront aussi de se fier à Brock Nelson, qui a marqué 23 buts à forces égales l'hiver dernier (26 en tout) et à l'ailier gauche Anders Lee, qui a inscrit 25 filets en 2014-15, mais a été limité à 15 buts en 80 matchs la saison dernière avant de subir une fracture du péroné le 7 avril, une semaine avant le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

L'équipe new-yorkaise a vu une épine lui être retirée du pied quand le défenseur Travis Hamonic a renoncé à sa demande de transaction, qu'il avait formulée avant le début de la saison dernière pour des raisons personnelles. On s'attend à ce que Hamonic soit un des joueurs les plus utilisés chez les Islanders et on pourrait le nommer adjoint au capitaine avant le match d'ouverture du 13 octobre contre les Rangers de New York.

La prochaine saison devrait par ailleurs mener à l'éclosion du défenseur Ryan Pulock, le choix de premier tour (15e au total) des Islanders en 2013. Pulock a un tir puissant et il a récolté trois points en six matchs éliminatoires, le printemps dernier.

Le gardien Jaroslav Halak n'a montré aucune séquelle de l'opération aux muscles abdominaux qu'il a subie au mois de mai lorsqu'il a joué à la Coupe du monde de hockey 2016, menant alors Équipe Europe jusqu'en finale contre Équipe Canada. Malgré la performance impressionnante de Thomas Greiss durant les séries du printemps dernier (pourcentage d'arrêts de ,923 en 11 matchs), Halak sera probablement le gardien no 1 de la formation new-yorkaise au moment d'entreprendre la saison.

Pourquoi vont-ils participer aux séries éliminatoires

Les Islanders y prendront part parce qu'ils alignent un des meilleurs joueurs dans la ligue en Tavares. Tavares a été ralenti par la maladie pendant une partie de la saison dernière, mais il est maintenant en pleine santé et il devrait recommencer à afficher le niveau de forme digne d'un joueur de premier plan qu'il avait en 2014-15, quand il avait récolté 86 points et avait été finaliste pour le trophée Hart.

Pourquoi vont-ils être exclus des séries éliminatoires

Si Ladd, Jason Chimera et Parenteau n'arrivent pas à combler l'absence de Nielsen, Kyle Okposo et Matt Martin, les Islanders pourraient se retrouver en situation précaire. Il sera également vital que Lee et Strome rebondissent. Les Islanders ne peuvent pas demander à Tavares de tout faire seul, même s'il en est capable.

Un joueur qui pourrait causer une surprise

Mathew Barzal. Réclamé au premier tour (16e au total) lors du repêchage 2015 de la LNH, Barzal a failli être retenu au sein de la formation des Islanders à l'issue du camp d'entraînement, l'an dernier. S'il connaît encore un bon camp, cela devrait lui éviter de retourner à Seattle disputer une quatrième saison dans la Ligue de hockey de l'Ouest. Barzal, qui a 19 ans, a amassé 88 points (27 buts, 61 aides) en 58 rencontres avec Seattle l'hiver dernier. Il a indiqué à LNH.com que son style de jeu s'inspire de celui du joueur de centre des Flyers de Philadelphie Claude Giroux.

Un joueur sur la sellette

Josh Bailey. L'attaquant de 26 ans a joué différents rôles au sein des deux premiers trios, ayant notamment été jumelé à Tavares. Mais Bailey, un choix de premier tour (9e au total) lors du repêchage 2008 de la LNH, n'a pas encore atteint son potentiel à l'attaque. Il a inscrit 12 buts et 20 aides en 81 matchs la saison dernière. Bailey est solide dans le rôle d'attaquant défensif, mais les Islanders ont besoin d'une plus grande production en zone adverse. Alors que de jeunes attaquants tels que Barzal, Michael Dal Colle et Joshua Ho-Sang cognent à la porte de la LNH, la saison 2016-17 sera très importante pour la suite de la carrière de Bailey.

Candidats à un honneur individuel

Tavares (Hart, Art Ross); Barzal (Calder); Pulock (Calder)

Citation

« C'est une équipe qui peut légitimement aspirer aux plus grands honneurs. Je le sais parce que je l'ai affrontée souvent quand je jouais à Washington. Je sais ce qui les motive et ce qu'ils sont capables de faire, et c'est une chose à laquelle je veux contribuer. » - L'attaquant Jason Chimera

 

En voir plus