Skip to main content

Aperçu de la saison: Bruins de Boston

L'embauche de David Backes rendra l'équipe plus coriace, mais la brigade défensive inquiète

par Amalie Benjamin @amaliebenjamin / Journaliste NHL.com

BRUINS DE BOSTON

Fiche en 2015-16: 42-31-9, 93 points, 4e dans la section Atlantique, 9e dans l'Association de l'Est

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016: Non qualifiés

Nouveaux venus: C David Backes, C Austin Czarnik, A Danton Heinen, C Dominic Moore, A Riley Nash, A Tim Schaller; D Christian Ehrhoff; G Anton Khudobin

Départs: A Brett Connolly, A Loui Eriksson, C Chris Kelly; D Dennis Seidenberg; G Jonas Gustavsson

Alignement prévu pour le match d'ouverture

Attaquants

Brad Marchand - Patrice Bergeron - David Pastrnak
Ryan Spooner - David Krejci - David Backes
Matt Beleskey - Austin Czarnik - Jimmy Hayes
Riley Nash - Dominic Moore - Danton Heinen
Tyler Randell

Défenseurs

Zdeno Chara - Colin Miller
Torey Krug - Adam McQuaid
John-Michael Liles - Kevan Miller
Joe Morrow

Gardiens

Tuukka Rask
Anton Khudobin
Malcolm Subban

Une léthargie en fin de saison a mené à l'exclusion des Bruins de Boston des séries éiminatoires de la Coupe Stanley pour une deuxième année d'affilée. Boston a subi six défaites en sept sorties à la fin du mois de mars, s'est incliné à domicile lors de la dernière journée du calendrier régulier et a dû céder au bris d'égalité la troisième place dans la section Atlantique aux Red Wings de Detroit.

Les Bruins ne veulent pas rater les séries une troisième fois de suite. Mais ils devront franchir certains obstacles pour renouer avec le hockey du printemps.

Les problèmes commencent à la ligne bleue, où les Bruins n'ont pas fait d'embauche importante malgré les faiblesses affichées en 2015-16. Pour mieux faire à court et moyen terme, il faudra que les jeunes défenseurs, y compris Colin Miller et Joe Morrow, gagnent en maturité, et que Brandon Carlo et Rob O'Gara soient prêts à répondre à l'appel.

La production à l'attaque viendra des meilleurs joueurs, alors que Patrice Bergeron et Brad Marchand tenteront de bâtir sur les succès qu'ils ont connus ensemble avec Équipe Canada à l'occasion de la Coupe du monde de hockey 2016. Marchand, qui a 28 ans, a inscrit 37 buts la saison dernière et il pourrait atteindre le cap des 40 filets cet hiver.

L'embauche la plus importante a été celle de l'attaquant David Backes, l'ancien capitaine des Blues de St. Louis, qui a signé un contrat de cinq ans au montant de 30 millions $ le 1er juillet.

Ce qu'on dit dans l'entourage des Bruins depuis deux saisons, c'est que l'équipe doit jouer avec plus de rythme, même s'ils ne sont pas particulièrement doués au chapitre de la vitesse. L'intégration de jeunes joueurs comme David Pastrnak et Danton Heinen pourrait aider, mais il faudra un effort d'équipe pour qu'on parvienne véritablement à augmenter le tempo.

Après avoir utilisé Niklas Svedberg et Jonas Gustavsson comme gardiens réservistes en soutien à Tuukka Rask au cours des deux dernières campagnes, les Bruins ont rapatrié Anton Khudobin (qui a fait partie de l'équipe de 2011 à 2013) en lui accordant un contrat de deux ans alors qu'il était joueur autonome.

Ce pourrait être une saison cruciale pour les Bruins, qui devront bientôt décider comment planifier leur avenir. Ils alignent de jeunes joueurs de talent après avoir eu droit à neuf choix de premier et deuxième tours au cours des deux dernières années. La question qu'il faut se poser, c'est si le noyau actuel et le futur noyau sont bientôt capables de propulser les Bruins vers un long parcours en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Pourquoi vont-ils participer aux séries éliminatoires

Marchand et Bergeron vont continuer à être dominants au sein du premier trio et Rask va retrouver le niveau de forme qui lui a permis de décrocher le trophée Vézina en 2014.

Pourquoi vont-ils être exclus des séries éliminatoires

En raison de la brigade défensive. Les Bruins n'ont pas cherché à améliorer de façon importante un groupe qui a connu des difficultés la saison dernière ; si les jeunes défenseurs, dont Morrow et Miller, ne progressent pas assez pour arriver à soutenir un groupe qui prend de l'âge, et qui comprend notamment Zdeno Chara et John-Michael Liles, Boston pourrait encore rater les séries.

Un joueur qui pourrait causer une surprise

David Pastrnak. Il a récolté 27 points en 46 matchs il y a deux saisons alors qu'il était une recrue de 18 ans, mais il a dû composer avec des blessures l'hiver dernier et il a dû se contenter de 26 points en 51 rencontres. Pastrnak a porté les couleurs d'Équipe République tchèque à la Coupe du monde et on va se fier à lui pour qu'il produise davantage à l'attaque.

Un joueur sur la sellette

Jimmy Hayes. Les Bruins ont fait l'acquisition de Hayes lors d'une transaction réalisée le 1er juillet 2015 avec les Panthers qui a envoyé l'attaquant Reilly Smith en Floride. Mais le joueur originaire de Boston a complété la dernière saison avec une décevante production de 13 filets en 75 matchs après avoir obtenu 19 buts en 72 rencontres pour les Panthers en 2014-15. La première campagne de Hayes à Boston a pris fin avec une léthargie de 16 matchs sans but ; il n'a trouvé le fond du filet qu'une fois à ses 23 derniers affrontements. Ce manque de constance a amené Sweeney à déclarer cet été que Hayes « s'est effacé au moment où l'équipe avait le plus besoin de lui ». Hayes devra être meilleur pour conserver son poste au sein d'un côté droit qui a été remanié.

Candidats à un honneur individuel

Bergeron (Selke); Rask (Vézina)

Citation

« Je crois sans aucun doute que nous avons appris notre leçon. Il faut se rappeler que nous étions en première place à un certain moment, la saison dernière, et nous avons fini par rater les séries par un match. Alors il faut savoir profiter de chaque occasion, il faut se rappeler que chaque match compte. Il faut savoir s'adapter. Connaître une bonne séquence au bon moment peut avoir un impact important, mais il faut surtout rester concentré pendant toute la saison. » - L'attaquant Matt Beleskey

En voir plus