Skip to main content

Aperçu de la saison : Sabres de Buffalo

Kyle Okposo et Dmitry Kulikov pourraient aider le noyau de jeunes joueurs à se rendre en séries

par Joe Yerdon / Correspondant LNH.com

SABRES DE BUFFALO

Fiche en 2015-16 : 35-36-11, 81 points, 7e dans la section Atlantique, 14e dans l'Association de l'Est

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016 : Pas qualifiés

Nouveaux venus : C Derek Grant, AG Alexander Nylander, AD Kyle Okposo, D Erik Burgdoerfer, D Justin Falk, D Tayler Fedun, D Dmitry Kulikov, G Anders Nilsson

Départs : C David Legwand, C Tim Schaller, D Carlo Colaiacovo, D Mark Pysyk, D Chad Ruhwedel, G Chad Johnson

Alignement prévu pour le match d'ouverture

Attaquants
 
Tyler Ennis - Ryan O'Reilly - Kyle Okposo
Evander Kane - Jack Eichel - Sam Reinhart
Marcus Foligno - Johan Larsson - Brian Gionta
Nicolas Deslauriers - Zemgus Girgensons - Matt Moulson
Cal O'Reilly

Défenseurs

Dmitry Kulikov - Rasmus Ristolainen
Jake McCabe - Zach Bogosian
Josh Gorges - Cody Franson
Justin Falk

Gardiens

Robin Lehner
Anders Nilsson
Linus Ullmark

Les Sabres de Buffalo se sont beaucoup améliorés la saison dernière, alors qu'ils ont décroché 12 victoires de plus qu'en 2014-15 et 27 points supplémentaires. Mais cela signifie que les attentes seront plus élevées cette saison, alors qu'on s'attendra notamment à ce que l'équipe renoue avec les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis la saison 2010-11.

Après avoir bougé au cours des dernières saisons pour mettre la main sur le gardien Robin Lehner, le joueur de centre Ryan O'Reilly et l'ailier gauche Evander Kane, en plus de réclamer les joueurs de centre Sam Reinhart (2e choix du repêchage 2014 de la LNH) et Jack Eichel (2e choix du repêchage 2015 de la LNH), les Sabres ont réussi d'autres coups d'éclat cet été.

Pendant le repêchage 2016 de la LNH, Buffalo a fait l'acquisition du défenseur Dmitry Kulikov lors d'une transaction réalisée avec les Panthers de la Floride, en plus de sélectionner l'ailier gauche Alexander Nylander au 8e rang de la séance. Puis, le 1er juillet, les Sabres ont conclu une entente avec le joueur autonome Kyle Okposo, un ailier droit qui s'alignait jusqu'ici avec les Islanders de New York.

Nylander contribuera un jour aux succès de l'équipe, mais les ajouts de Kulikov et Okposo ont tous deux pour but d'aider les Sabres à grimper de plusieurs places au classement à court terme et à se qualifier en vue des prochaines séries.

Ce qui aidera les Sabres à se rendre jusqu'en séries, c'est d'abord et avant tout la progression des jeunes joueurs comme Eichel, Reinhart et Rasmus Ristolainen - ce dernier est un défenseur -, et leur capacité à avoir un impact important au sein de l'équipe. Bien que tout aille bien depuis le début du camp d'entraînement dans les cas de Reinhart et Eichel (celui-ci s'est notamment aligné avec Équipe Amérique du Nord à la Coupe du monde de hockey 2016), on ne peut pas dire la même chose de Ristolainen, un joueur autonome avec compensation qui demeure sans contrat. Il est le défenseur no 1 des Sabres et son statut deviendra un problème de plus en plus important au fur et à mesure qu'approchera la date du début de la saison régulière.

La formation des Sabres n'est pas très différente de celle qui a permis à l'équipe d'afficher un dossier de 14-8-5 pour conclure la dernière saison. Les attaquants Johan Larsson et Marcus Foligno ont uni leurs forces à celles du capitaine Brian Gionta pour doter Buffalo d'un formidable troisième trio capable de marquer des buts et de s'illustrer en défensive. Les Sabres espèrent que l'attaquant Tyler Ennis pourra rebondir après avoir subi deux commotions cérébrales, la saison dernière, et ainsi aider l'attaque à produire. Buffalo profiterait aussi des retours en force de l'ailier gauche Matt Moulson et du joueur de centre Zemgus Girgensons, qui ont tous deux connu des difficultés à leur première campagne sous les ordres de l'entraîneur Dan Bylsma.

Les Sabres restent une jeune équipe, et les leçons apprises l'hiver dernier les aideront à aller de l'avant. Les nouveaux venus Okposo, qui a 28 ans, et Kulikov, 25 ans, sont parmi les joueurs les plus âgés du groupe. Buffalo misera sur un groupe de jeunes joueurs qui apprennent encore à jouer ensemble et qui tissent des liens au fil des victoires et des défaites, et s'ils ne parviennent pas à se faire une place en séries cette saison, ils n'en seront pas loin.

Pourquoi vont-ils participer aux séries éliminatoires : Parce qu'Eichel et Reinhart atteindront le cap des 30 buts, O'Reilly et Kyle Okposo amasseront 60 points chacun tandis que Robin Lehner prendra part à 60 matchs et affichera un pourcentage d'arrêts de ,920 ou mieux.

Pourquoi vont-ils être exclus des séries éliminatoires : Le manque de profondeur des Sabres à la ligne bleue réduit davantage leur propre attaque au silence que ne le font les équipes adverses parce qu'ils sont souvent incapables de se sortir de situations difficiles avec la rondelle. Par ailleurs, si Eichel et Reinhart sont victimes de la guigne de la deuxième année, Buffalo ne fera pas autant de progrès que souhaité.

Un joueur qui pourrait causer une surprise : Le défenseur Jake McCabe. Il s'est fait remarquer la saison dernière alors qu'il s'est établi en tant que solide défenseur de deuxième duo, mais il devra maintenant franchir une autre étape. McCabe, qui a 22 ans, est un des joueurs favoris de Bylsma et celui-ci lui a donné l'occasion de jouer au sein des unités spéciales, en plus de montrer ce qu'il peut faire lorsqu'on le lance dans des situations de jeu difficiles. McCabe a un solide coup de patin et il contrôle la rondelle avec élégance, des atouts dont les Sabres ont besoin à la ligne bleue. Si Buffalo réussit à mieux faire circuler la rondelle, McCabe en sera un des grands responsables, et les points seront au rendez-vous.

Un joueur sur la sellette : Le gardien Robin Lehner. Après avoir vu sa première saison avec les Sabres être gâchée par les blessures, alors qu'il a été incapable de se mettre en assez bonne forme parce qu'il se remettait d'une commotion cérébrale subie durant l'été 2015, Lehner, 25 ans, est en santé et il est prêt à faire ses preuves. Les Sabres iront aussi loin que Lehner pourra les mener et s'il s'avère à la hauteur du défi, ils seront une équipe difficile à battre. Mais s'il est trahi par son état de santé ou son niveau de jeu, il risque d'essuyer les critiques des partisans.

Candidats à un honneur individuel : Ryan O'Reilly (Selke, Lady Byng), Robin Lehner (Masterton)

Citation : « En parlant avec les gars, on constate que le niveau de fébrilité, le niveau des attentes aussi… Les choses ont changé. La perception que nous avons de nous-mêmes, comparée à ce qu'elle était dans le passé, n'est pas la même et nous nous attendons à de grandes choses de la part de ce groupe cette saison. Nous avons progressé à plusieurs niveaux la saison dernière et le fait d'avoir connu une longue saison morte deux années de suite, tu finis par détester ça. … Disons simplement que les attentes que nous avons à notre propre égard sont plus élevées cette année. » - Le défenseur Josh Gorges

En voir plus