Skip to main content

Aperçu de la saison : Red Wings de Detroit

Detroit compte sur le nouveau venu Frans Nielsen pour participer aux séries éliminatoires pour une 26e saison consécutive

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

RED WINGS DE DETROIT

Fiche en 2015-16 : 41-30-11, 93 points, 3e dans la section Atlantique, 8e dans l'Association de l'Est

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016 : Éliminés par le Lightning de Tampa Bay en cinq matchs au premier tour des séries de l'Association de l'Est

Nouveaux venus : C Frans Nielsen, C Steve Ott, AG Thomas Vanek

Départs : C Pavel Datsyuk, C Brad Richards, D Kyle Quincey

Alignement prévu pour le match d'ouverture

Attaquants

Henrik Zetterberg -- Frans Nielsen -- Gustav Nyquist
Tomas Tatar -- Dylan Larkin -- Justin Abdelkader
Riley Sheahan -- Darren Helm -- Thomas Vanek
Steve Ott -- Luke Glendening -- Drew Miller
Andreas Athanasiou

Défenseurs

Danny DeKeyser -- Alexey Marchenko
Brendan Smith -- Mike Green
Xavier Ouellet - Jonathan Ericsson
Brian Lashoff

Gardiens

Petr Mrazek
Jimmy Howard
Jared Coreau

Les Red Wings de Detroit veulent être plus rapides et offrir plus d'opposition à leurs adversaires pour tenter de porter leur séquence de participations aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley à 26 années consécutives à leur dernière saison au Joe Louis Arena.

Pavel Datsyuk est rentré en Russie, mais les Red Wings ont toujours su combler la perte de grands joueurs, tels que Steve Yzerman ou Nicklas Lidstrom, et ils espèrent pouvoir faire la même chose cette année.

Frans Nielsen et Dylan Larkin pivoteront les deux premiers trios. Nielsen, qui a paraphé un contrat de six ans le 1er juillet à titre de joueur autonome, est un joueur complet et intelligent semblable à Henrik Zetterberg, alors il cadre très bien dans le système des Red Wings. Larkin a été impressionnant à l'aile comme recrue de 19 ans et il semble prêt à être muté au centre à 20 ans. Zetterberg, qui aura 36 ans dimanche, passera du centre à l'aile gauche sur le trio de Nielsen.

Les attaquants Gustav Nyquist et Tomas Tatar tenteront de rebondir après des saisons décevantes. Les Red Wings ont fait le plein à l'avant en embauchant les joueurs autonomes Thomas Vanek et Steve Ott pour un an le 1er juillet. Ils espèrent que Vanek pourra relancer sa carrière et ainsi améliorer leur attaque, surtout en avantage numérique. Puis, ils comptent sur Ott pour donner plus de mordant à leur quatrième trio. Andreas Athanasiou et Anthony Mantha, qui ont tous les deux 22 ans et beaucoup de potentiel, devront se battre pour un poste et du temps de glace.

Les Red Wings aimeraient utiliser leur surplus d'attaquants pour acquérir un défenseur de premier plan. Niklas Kronwall a des problèmes de genou chroniques. Il a eu une saison difficile l'an dernier et il ne sera peut-être pas disponible pour le match inaugural contre le Lightning de Tampa Bay le 13 octobre. Il pourrait éventuellement se retrouver sur le troisième duo défensif aux côtés de Jonathan Ericsson, qui lui souffre de maux chroniques à la hanche. À l'heure actuelle, Danny DeKeyser et Alexey Marchenko seront ceux qui affronteront les meilleurs attaquants adverses, tandis que Brendan Smith et Mike Green se porteront plus à l'attaque.

Petr Mrazek a remplacé Jimmy Howard au poste de gardien numéro un la saison dernière. Il a occupé le premier rang de la LNH pour la moyenne de buts accordés (1,94) et le pourcentage d'arrêts (,933) jusqu'au 14 février, le jour de son anniversaire. Son rendement a par la suite décliné. Les Red Wings ne s'attendent pas à ce que Mrazek maintienne un pourcentage d'arrêts de ,933 pendant une saison complète, mais ils comptent sur d'excellentes performances de sa part pour prolonger leur séquence de participations aux séries.

Pourquoi vont-ils participer aux séries éliminatoires

Ils y participent toujours. Peu importe qui les quitte ou ce qui arrive, ils trouvent le moyen de se qualifier. Nielsen devrait améliorer leur jeu de puissance et leur rendement en tirs de barrage. Il a compté quatre fois en fusillade l'an passé; aucun joueur des Red Wings n'a compté plus de deux fois en pareilles circonstances. Les Red Wings ont lutté pour une place en séries pendant toute la saison 2015-16 et si la lutte est encore aussi serrée cette année, quelques buts de plus en tirs de barrage pourraient faire la différence.

Pourquoi vont-ils être exclus des séries éliminatoires

Il y a longtemps qu'ils auraient dû être exclus. Aucune autre équipe n'a réussi à participer aux séries tous les ans depuis l'instauration du plafond salarial en 2005-06, encore moins depuis 1990-91. Or, ils y sont parvenus de justesse depuis quelques années. Ils ont surpassé les Bruins de Boston la saison dernière grâce au bris d'égalité : ils avaient le même nombre de points (93), mais une victoire de plus en temps réglementaire/prolongation (39-38). Les Red Wings ont peu de marge d'erreur, alors s'ils ralentissent pour une raison ou une autre, leur séquence pourrait prendre fin.

Un joueur qui pourrait causer une surprise

Athanasiou. Il peut réaliser des feintes époustouflantes. Comme recrue, l'an dernier, il a inscrit neuf buts et cinq aides en 37 parties avec un temps de jeu moyen de 9:01 par match. Il a dominé les Red Wings avec 1,62 but et 2,52 points par 60 minutes de jeu.

Un joueur sur la sellette

Nyquist. En 2013-14, il a compté 28 buts en 57 matchs après son rappel de Grand Rapids dans la Ligue américaine de hockey. À ce rythme, il en aurait marqué 40 en 82 parties. Il a inscrit 27 buts en 82 matchs en 2014-15, puis il a accepté un contrat de quatre ans d'une valeur de 19 millions de dollars. La saison dernière, il a marqué 17 buts en 82 rencontres.

Candidat à un honneur individuel

Mrazek (Vézina)

Citation

« Je crois qu'on a beaucoup de jeunes joueurs qui poussent pour se tailler une place dans la formation. Donc, on a un bon mélange de vétérans et de jeunes. Ça devrait être une bonne année et ce sera intéressant de nous voir grandir comme équipe. » - L'attaquant Justin Abdelkader

En voir plus