Skip to main content

Aperçu de la saison : Oilers d'Edmonton

Connor McDavid et l'arrivée d'Adam Larsson pourraient mener à un retour en séries

par Derek van Diest / Correspondant LNH.com

OILERS D'EDMONTON

Fiche en 2015-16 : 31-43-8, 7e dans la section Pacifique, 14e dans l'Association de l'Ouest.

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016 : Pas qualifiés

Nouveaux venus : AG Milan Lucic, AD Jesse Puljujarvi, AD Kris Versteeg, D Adam Larsson, G Jonas Gustavsson

Départs : AG Taylor Hall, AG Rob Klinkhammer, AG Lauri Korpikoski, G Anders Nilsson

Alignement prévu pour le match d'ouverture

Attaquants

Milan Lucic - Connor McDavid - Jordan Eberle
Benoit Pouliot - Ryan Nugent-Hopkins - Jesse Puljujarvi
Patrick Maroon - Leon Draisaitl - Nail Yakupov
Matt Hendricks - Mark Letestu - Zack Kassian
Kris Versteeg

Défenseurs

Oscar Klefbom - Adam Larsson
Brandon Davidson - Andrej Sekera
Darnell Nurse - Mark Fayne
Griffin Reinhart

Gardiens

Cam Talbot
Jonas Gustavsson
Laurent Brossoit

Les Oilers d'Edmonton sont désormais l'équipe de Connor McDavid.

Le premier choix au repêchage 2015 de la LNH est devenu de facto le leader des Oilers lorsque l'ailier gauche Taylor Hall a été échangé aux Devils du New Jersey en retour du défenseur Adam Larsson le 29 juin.

McDavid, âgé de 19 ans, a été nommé capitaine des Oilers le 5 octobre, ce qui fait de lui le plus jeune capitaine de l'histoire de la LNH.

McDavid ne sera pas le seul à tenter d'amorcer un changement de cap chez les Oilers, qui ont été exclus des séries éliminatoires de la Coupe Stanley au cours des 10 dernières saisons. Il pourra compter sur l'apport solide du personnel de soutien de l'équipe, le directeur général Peter Chiarelli ayant continué de remodeler l'alignement des Oilers à sa deuxième année avec l'organisation.

Les Oilers ont intégré trois éléments cruciaux à une jeune équipe déjà fort talentueuse n'ayant toutefois pas encore atteint la pleine mesure de son potentiel. L'équipe a été ravie de pouvoir sélectionner l'ailier droit finlandais Jesse Puljujarvi lors du dernier repêchage. Puljujarvi (6 pieds 4 pouces, 203 livres), âgé de 18 ans, était considéré par plusieurs comme l'un des trois meilleurs espoirs du repêchage, mais les Oilers ont eu la chance de le sélectionner au 4e rang au total après que les Blue Jackets, détenteurs du 3e choix, lui eurent préféré le centre Pierre-Luc Dubois.
 
Chiarelli a par la suite posé le geste le plus audacieux depuis son arrivée avec les Oilers en échangeant Hall en retour de Larsson. Cette transaction visait à combler les carences défensives des Oilers, en quête d'un défenseur mobile droitier pouvant affronter les meilleurs attaquants adverses.

Dans les instants qui ont suivi l'échange, la transaction a été plutôt mal reçue à Edmonton; Hall était le meilleur marqueur des Oilers et un joueur très populaire. Mais la déception s'est vite dissipée lorsque Chiarelli, le 1er juillet, a consenti un contrat d'une durée de sept ans évalué à 42 millions de dollars au joueur autonome sans compensation Milan Lucic.

Lucic, 28 ans, se joint à un groupe d'attaquants plus imposants et plus robustes, assemblé par Chiarelli pour mieux affronter les lourdes formations de l'Association de l'Ouest. Outre Lucic (6 pieds 3 pouces, 233 livres), l'alignement des Oilers pourra cette saison compter sur la robustesse des attaquants Patrick Maroon (6 pieds 3 pouces, 230 livres), Zack Kassian (6 pieds 3 pouces, 217 livres) et Matt Hendricks (6 pieds, 207 livres). Les Oilers continuent à regorger de talent à l'attaque, comptant sur les prouesses de McDavid, Jordan Eberle, Ryan Nugent-Hopkins, Nail Yakupov, Benoit Pouliot et Leon Draisaitl.

En défense, Larsson devrait énormément jouer pour les Oilers et sera fort probablement opposé à la meilleure ligne d'attaque adverse.
 
Larsson entreprendra assurément la saison sur la première paire défensive des Oilers en compagnie d'Oscar Klefbom, 23 ans, qui effectue un retour au jeu après avoir raté la seconde moitié de la dernière saison en raison d'une fracture à un doigt et d'une infection à un pied.

Andrej Sekera, 30 ans, mettra son expérience au profit d'une jeune brigade défensive complétée par Darnell Nurse, 21 ans, Brandon Davidson, 25 ans, et Griffin Reinhart, 22 ans, qui devrait se tailler une place avec l'équipe.

Pourquoi vont-ils participer aux séries éliminatoires

Les Oilers comptent sur l'une des plus brillantes étoiles montantes en McDavid, qui n'a toujours pas atteint la pleine mesure de son potentiel, entouré de joueurs doués comme Eberle, Nugent-Hopkins, Draisaitl, Yakupov et Lucic. Si l'équipe parvient à obtenir une production offensive constante de l'ensemble de son alignement et si les jeunes défenseurs de l'équipe trouvent le moyen de jouer à la hauteur de leur talent, Edmonton, exclue depuis 10 saisons des séries, pourrait enfin retrouver le chemin qui mène à la Coupe Stanley.

Pourquoi vont-ils être exclus des séries éliminatoires

Les Oilers accusaient 17 points de retard pour décrocher une place en séries la saison dernière, retard bien difficile à combler en une année. Les ratés en défense de l'équipe justifient en grande partie la décision de l'organisation d'échanger Hall en retour de Larsson.

Le sort semble s'être acharné sur les Oilers au cours des dernières saisons, qui ont notamment perdu les services de McDavid en raison d'une blessure qui l'a tenu à l'écart du jeu durant 37 rencontres. Si le mauvais œil continue de frapper les Oilers, ils établiront une marque peu enviable dans la LNH pour le nombre de saisons sans participer aux séries éliminatoires.

Un joueur qui pourrait causer une surprise

Puljujarvi. Il pourrait avoir besoin de temps pour s'habituer au style de hockey préconisé en Amérique du Nord, mais il possède sans aucun doute tous les talents pour devenir un attaquant de premier plan dans la LNH. Regorgeant de talents à l'attaque, les Oilers se montreront patients en ce qui concerne le développement de Puljujarvi, mais ce dernier pourrait s'établir dans la ligue dès cette saison, surtout s'il obtient l'occasion de jouer avec McDavid.

Un joueur sur la sellette

Talbot. Le gardien de but des Oilers a connu une bonne première saison à titre de gardien de but partant après avoir secondé Henrik Lundqvist avec les Rangers de New York au cours des deux saisons précédentes. Talbot devra connaître une saison aussi reluisante pour que les Oilers obtiennent du succès. S'il vacille, les Oilers ont peu d'options pour le remplacer, Talbot étant épaulé par Jonas Gustavsson, qui devrait obtenir le rôle de second violon, et le jeune Laurent Brossoit.

Candidats à un honneur individuel

McDavid (Hart), Puljujarvi (Calder)

Citation

« J'ai eu l'occasion de jouer avec [McDavid] la saison dernière et je l'ai vu jouer en Russie au Championnat du monde ainsi qu'à la Coupe du monde. Ce qui m'a frappé, c'est qu'il sait hausser son niveau de jeu dans les grandes occasions. Plus l'enjeu est grand, plus il est dominant. En se mesurant aux meilleurs joueurs au monde lors de la Coupe du monde, il n'a fait qu'améliorer son jeu d'un match à l'autre. Il veut être le meilleur joueur au monde et il veut remporter des championnats. C'est tout à fait le genre de coéquipier que je veux dans mon équipe. » - L'attaquant Matt Hendricks

 

En voir plus