Skip to main content

Aperçu de la saison : Kings de Los Angeles

Le noyau mené par Anze Kopitar et Drew Doughty permet de garder ouverte la fenêtre pour remporter la Coupe Stanley

par Curtis Zupke / Correspondant LNH.com

KINGS DE LOS ANGELES

Fiche en 2015-16 : 48-28-6, 102 points, 2e dans la section Pacifique, 5e dans l'Association de l'Ouest

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016 : Éliminés en cinq matchs en première ronde de la première ronde de l'Association de l'Ouest par les Sharks de San Jose

Nouveaux venus : C Michael Latta, AG Teddy Purcell, D Tom Gilbert, D Zach Trotman, G Jeff Zatkoff

Départs : C Vincent Lecavalier, AG Milan Lucic, AD Kris Versteeg, D Jamie McBain, D Luke Schenn, G Jhonas Enroth

Alignement prévu pour le match d'ouverture

Attaquants

Tanner Pearson -- Jeff Carter -- Tyler Toffoli
Teddy Purcell -- Anze Kopitar -- Dustin Brown
Dwight King -- Nick Shore -- Trevor Lewis
Michael Mersch -- Andy Andreoff -- Jordan Nolan
Nic Dowd

Défenseurs

Jake Muzzin -- Drew Doughty
Alec Martinez -- Matt Greene
Rob Scuderi -- Tom Gilbert
Kevin Gravel

Gardiens

Jonathan Quick
Jeff Zatkoff
Peter Budaj

Les Kings tentent de garder ouverte leur fenêtre qui leur permet d'aspirer à la Coupe Stanley. Cependant, à l'aube de la saison 2016-17, il semble que cette fenêtre ne soit tenue ouverte que par une mince branche sur le point de se casser.

Los Angeles a perdu les services de l'un de ses principaux éléments à l'attaque lorsque l'ailier gauche Marian Gaborik a subi une blessure à un pied à la Coupe du monde de hockey 2016. Gaborik devrait avoir besoin de huit semaines pour récupérer.

Il s'agit d'un coup dur pour une équipe qui n'a pas remplacé des joueurs importants comme l'ailier gauche Milan Lucic, le centre Vincent Lecavalier et le défenseur Luke Schenn depuis la fin de la dernière saison.

Après une séquence de trois saisons où l'équipe a mis la main deux fois sur la Coupe Stanley en plus d'avoir atteint la finale de l'Association de l'Ouest chaque année entre 2011-12 et 2013-14, les Kings n'ont remporté qu'un match en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Bien que les Kings aient été incapables d'embaucher des joueurs autonomes de renom en raison des contraintes du plafond salarial, ils peuvent toujours miser sur les centres Anze Kopitar et Jeff Carter, l'ailier droit Tyler Toffoli, le défenseur Drew Doughty et le gardien Jonathan Quick. Kopitar a remporté le trophée Selke tandis que Doughty a gagné le trophée Norris la saison dernière. Quick a établi un record des Kings avec 40 victoires et Toffoli a mené l'équipe avec 31 buts.

Mais c'est toutefois le rendement des joueurs de soutien qui pourrait déterminer où les Kings vont terminer au classement de l'Association de l'Ouest.

L'attaquant et joueur autonome sans compensation Teddy Purcell, qui a amorcé sa carrière dans la LNH avec les Kings, a accepté un contrat d'un an le 6 juillet qui est évalué à 1,6 million $. Les Kings ont également embauché le gardien réserviste Jeff Zatkoff et le défenseur Tom Gilbert.  

Parmi les jeunes joueurs à qui les Kings espèrent pouvoir confier de plus grands rôles, on retrouve les ailiers gauches Michael Mersch, un attaquant solide dans les deux sens de la patinoire, et Adrian Kempe, le 29e choix au total du repêchage 2014 de la LNH. Kempe n'est pas prêt pour un poste à temps plein dans la LNH, mais il pourrait avoir une audition cette saison.

Les attaquants Andy Andreoff, Nick Shore et Nic Dowd, ainsi que les défenseurs Kevin Gravel et Derek Forbort pourraient aussi recevoir des chances de se faire valoir. Presque tous ces joueurs sont dans le giron de l'organisation depuis un bon moment et sont à l'aise avec le système axé sur la défensive des Kings.

Les Kings ont accordé 2,34 buts par match la saison dernière, au troisième rang de la ligue, derrière les Ducks d'Anaheim (2,29) et les Capitals de Washington (2,33). Ils ont terminé à un point des Ducks et de la première place dans la section Pacifique.

Si leurs jeunes joueurs peuvent enlever un peu de pression sur les joueurs de premier plan en attaque, cela aiderait grandement les Kings à garder ouverte leur fenêtre pour participer aux séries éliminatoires.

Pourquoi vont-ils participer aux séries éliminatoires

La fenêtre de championnat des Kings demeure ouverte en raison de leur noyau composé de Quick, Doughty, Kopitar et Carter. Ils possèdent assez de leadership de la part de leurs vétérans, en plus de miser sur la gestion des effectifs de l'entraîneur Darryl Sutter, afin de pouvoir retourner en séries éliminatoires.

Pourquoi vont-ils être exclus des séries éliminatoires

Les Kings manquent de profondeur à l'attaque, et les jeunes joueurs à qui l'on confiera des responsabilités offensives sont plus aptes à adopter un style robuste qu'à faire usage de la vitesse et la créativité qui prédominent dans la LNH d'aujourd'hui.

Un joueur qui pourrait causer une surprise

Adrian Kempe. L'ailier gauche de 20 ans a amassé 11 buts et 28 points en 55 matchs avec Ontario dans la Ligue américaine de hockey la saison dernière, sa première en Amérique du Nord. Il fonce au filet avec autorité en plus d'être talentueux, et il pourrait montrer ce qu'il sait faire aux Kings dès cette année.

Un joueur sur la sellette

Dustin Brown. L'ailier droit, qui a été dépouillé de son titre de capitaine le 16 juin, a amassé moins de 30 points à chacune des trois dernières saisons. Par moments la saison dernière, il n'est plus que l'ombre du robuste attaquant de puissance qu'il était plus tôt dans sa carrière. La perte de son titre de capitaine au profit de Kopitar va soit le motiver ou le briser.

Candidats à un honneur individuel

Quick (Vézina, Jennings), Doughty (Norris), Kopitar (Selke)

Citation

« Je ne crois pas que quiconque ait pensé que notre « fenêtre » [pour remporter la Coupe Stanley] soit fermée. Ce sont des gens à l'extérieur de ce vestiaire qui affirment cela. Je crois que notre avenir est prometteur. » - Le défenseur Alec Martinez

 

En voir plus