Skip to main content

Aperçu de la saison : Flyers de Philadelphie

Plus d'attaque de la part de Jakub Voracek et compagnie sera la clé pour un retour en séries

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

FLYERS DE PHILADELPHIE

Fiche en 2015-16 : 41-27-14, 96 points, 5e dans la section Métropolitaine, 7e dans l'Association de l'Est

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016 : Éliminés par les Capitals de Washington en six matchs en première ronde de l'Association de l'Est

Nouveaux venus : C Boyd Gordon, AG Roman Lyubimov, AD Dale Weise, D TJ Brennan

Départs : C Sam Gagner, C R.J. Umberger, D Evgeni Medvedev

Alignement prévu pour le match d'ouverture

Attaquants

Brayden Schenn -- Claude Giroux -- Wayne Simmonds
Michael Raffl -- Sean Couturier -- Jakub Voracek
Matt Read -- Nick Cousins -- Dale Weise
Chris VandeVelde -- Pierre-Edouard Bellemare -- Boyd Gordon
Scott Laughton

Défenseurs

Michael Del Zotto -- Shayne Gostisbehere
Mark Streit -- Nick Schultz
Ivan Provorov -- Radko Gudas
Brandon Manning

Gardiens

Steve Mason
Michal Neuvirth
Alex Lyon

Les Flyers de Philadelphie vont présenter pratiquement le même alignement que celui qui a aidé l'équipe à se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley la saison dernière. Cela pourrait être une bonne chose et une mauvaise chose.

Après un départ difficile sous les ordres de l'entraîneur de première année Dave Hakstol, les Flyers ont conservé un dossier de 22-12-7 à leurs 41 derniers matchs. Leurs 51 points du 14 janvier à la fin de la saison leur ont conféré une égalité au cinquième rang de la LNH.

Cela est dû en grande partie au brio des gardiens Steve Mason et Michal Neuvirth, qui ont présenté un pourcentage d'arrêts combiné de ,933 à 5-contre-5, au deuxième rang de la ligue derrière les Rangers de New York (,934), selon corsica.hockey.

L'attaque n'a pas été en mesure de fournir un soutien adéquat avec une moyenne de 2,57 buts marqués par match, au 22e rang de la ligue. La majorité de cette production est venue du premier trio composé de Brayden Schenn, Claude Giroux et Wayne Simmonds, qui ont inscrit 80 des 211 buts des Flyers en temps réglementaire et en prolongation (37,9 pour cent).

Pour améliorer les choses, les Flyers ont embauché l'attaquant et joueur autonome Dale Weise, qui a établi un sommet personnel dans la LNH avec 14 buts avec les Canadiens de Montréal et les Blackhawks de Chicago la saison dernière.

Avec Weise comme seule addition à l'attaque, une meilleure production sera nécessaire de la part des joueurs qui sont de retour. Cela inclut l'ailier droit Jakub Voracek, dont la production a chuté à 55 points la saison dernière après qu'il eut terminé au quatrième rang de la ligue avec 81 points en 2014-15.

Voracek a affirmé qu'il se sentait mieux cette saison, en partie parce qu'il a participé à la Coupe du monde de hockey 2016.

« Je jouais du hockey des séries éliminatoires en septembre, a-t-il mentionné. Et il ne s'agit pas seulement des trois matchs de la Coupe du monde, mais aussi des matchs préparatoires avant cela. Ça aide. Je le sens à l'entraînement. Je sens bien mes jambes. J'en suis en quelque sorte à ma forme de mi-saison. C'est très bien pour moi. »

Voracek n'est pas le seul attaquant qui doit élever son jeu d'un cran. À l'exception du premier trio, le meilleur buteur des Flyers à l'attaque a été Michael Raffl avec 13 buts.

La défensive devra aussi être meilleure, peu importe qui se trouve devant le filet. Les Flyers ont accordé en moyenne 30,7 tirs par match, plus que 15 des 16 équipes qui ont pris part aux séries éliminatoires l'an dernier (Blackhawks de Chicago, 30,8).

Pourquoi vont-ils participer aux séries éliminatoires

Le duo de gardiens formé de Mason et Neuvirth va demeurer en santé et jouer au même niveau que l'an dernier, Voracek va rebondir à l'attaque et les Flyers vont franchir une autre étape à la deuxième saison de Hakstol derrière le banc.

Pourquoi vont-ils être exclus des séries éliminatoires

Les gardiens ne pourront couvrir une défensive qui éprouve des difficultés contre le jeu physique et une attaque qui ne génère pas grand-chose après le trio de Giroux, Schenn et Simmonds.

Un joueur qui pourrait causer une surprise

Ivan Provorov. Le septième choix au total du repêchage 2015 de la LNH a été nommé le meilleur défenseur de la Ligue canadienne de hockey la saison dernière. Au cours du camp d'entraînement, il a montré qu'à 19 ans, il possédait le gabarit (6 pieds 1 pouce, 201 livres) et les aptitudes pour évoluer parmi les six premiers défenseurs de l'équipe.

Un joueur sur la sellette

Matt Read. Après avoir marqué plus de 20 buts deux fois à ses trois premières saisons dans la LNH, il en a inscrit un total de 19 au cours des deux dernières années. Une entorse à la cheville a limité l'efficacité de Read en 2014-15, mais il était en santé l'an dernier et il a conclu la campagne avec 11 buts en 79 matchs. Les Flyers ont besoin d'offensive de la part de leurs joueurs de soutien, et Read est l'un de ceux qui devra en faire plus.

Candidats à un honneur individuel

Giroux (Hart), Provorov (Calder)

Citation

« La seule saison où j'ai connu un bon départ, c'est il y a deux ans et j'ai amassé 81 points. […] Je ne sais pas à quel rythme je vais amasser des points en début de saison, mais je sais que si je joue bien, je peux changer le cours d'un match. » - L'attaquant Jakub Voracek

 

En voir plus