Skip to main content

Aperçu de la saison : Devils du New Jersey

Avec la venue de Taylor Hall à l'avant, l'équipe espère participer à nouveau aux Séries éliminatoires de la Coupe Stanley

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

DEVILS DU NEW JERSEY

Fiche en 2015-16 : 38-36-8, 84 points, 7e dans la section Métropolitaine, 12e dans l'Association de l'Est

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016 : Pas qualifiés

Nouveaux venus : AG Taylor Hall, AD Beau Bennett, AD Vernon Fiddler, AD Nick Lappin, AG Luke Gazdic, D Ben Lovejoy, D Brandon Gormley, D Yohann Auvitu, G Anders Lindback

Départs : D Adam Larsson, AG Bobby Farnham, AG Tuomo Ruutu, AD Jordin Tootoo, D David Schlemko, C Stephen Gionta, D David Warsofsky, AD Tyler Kennedy

Alignement prévu pour le match d'ouverture

Attaquants

Taylor Hall -- Adam Henrique -- Devante Smith-Pelly
Michael Cammalleri -- Travis Zajac -- Kyle Palmieri
Pavel Zacha -- Jacob Josefson -- Beau Bennett
Reid Boucher -- Vernon Fiddler -- Sergey Kalinin
Joseph Blandisi

Défenseurs

Andy Greene -- Damon Severson
John Moore -- Ben Lovejoy
Jon Merrill -- Steven Santini  
Yohann Auvitu

Gardiens

Cory Schneider
Keith Kinkaid
Scott Wedgewood

Grâce à l'acquisition de l'ailier gauche Taylor Hall, les Devils du New Jersey espèrent que leurs difficultés offensives seront maintenant chose du passé.

Avec Hall, acquis des Oilers d'Edmonton le 29 juin en échange du défenseur Adam Larsson, les Devils comptent enfin sur un joueur dynamique et menaçant capable de générer de l'attaque de plusieurs façons différentes. Hall, qui a récolté 65 points (26 buts et 39 aides) la saison dernière, semble prêt à s'établir comme un joueur d'élite non seulement chez les Devils, mais dans l'Association de l'Est.

Il veut jouer avec vitesse et rythme et il veut faire « pencher la balance » en faveur des Devils.

Les Devils n'ont compté que 184 buts l'an dernier avec une moyenne de 24,4 lancers par partie, ce qui leur a valu le 30e rang de la LNH à ce chapitre. L'absence de profondeur à l'attaque et les blessures expliquent également pourquoi le New Jersey a raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une quatrième année de suite.

Hall rejoint le centre Adam Henrique et l'ailier droit Kyle Palmieri, qui ont tous deux atteint le plateau des 30 buts la saison passée. L'ailier gauche Michael Cammalleri est à nouveau en santé après avoir raté 42 matchs en raison d'une inflammation au tendon de sa main droite, et le centre Travis Zajac, qui a mené les siens avec un taux d'efficacité de 51,6 pour cent dans le cercle des mises en jeu, demeure un des meilleurs attaquants défensifs de la ligue. Une campagne complète de l'ailier droit Devante Smith-Pelly et l'embauche des joueurs autonomes Beau Bennett, Vernon Fiddler, Luke Gazdic et Nick Lappin procureront enfin un peu de profondeur à cette attaque. Le vétéran attaquant Patrik Elias est toujours joueur autonome sans compensation.

La perte de Larsson a créé un trou à la ligne bleue, mais les Devils croient que les efforts combinés de Jon Merrill, Damon Severson, John Moore et de la recrue Steven Santini pourront combler cette absence. Le directeur général Ray Shero a fait signer un contrat de trois ans à Ben Lovejoy, qui a aidé les Penguins de Pittsburgh à remporter la Coupe Stanley la saison dernière, et le capitaine Andy Greene amorcera sa 11e campagne dans la LNH pour solidifier cette brigade défensive.

Les Devils ont peut-être déniché une perle rare avec le défenseur gaucher français Yohann Auvitu (6 pieds, 200 livres). Il a paraphé une entente d'une saison à deux volets en mai dernier. Auvitu, 27 ans, a défendu les couleurs du HIFK Helsinki l'an passé et il a été nommé le meilleur défenseur de la Liiga, la meilleure ligue professionnelle en Finlande.

Devant le filet, le gardien étoile Cory Schneider a montré un dossier de 27-25-6 la saison dernière avec une moyenne de buts accordés de 2,15, un pourcentage d'arrêts de ,924 et quatre jeux blancs en 58 parties.

Pourquoi vont-ils participer aux séries éliminatoires : Les Devils vont se qualifier parce que Shero a été en mesure d'améliorer la profondeur à l'attaque de son équipe, qui a pris le dernier rang du circuit pour les buts comptés l'an dernier. Hall est le premier franc-tireur d'élite des Devils depuis Ilya Kovalchuk en 2012-13.

Pourquoi vont-ils être exclus des séries éliminatoires : Le rendement de la brigade défensive des Devils ne sera pas assez constant. Larsson a mené les Devils pour les mises en échec (163) l'an dernier et il a pris le deuxième rang des siens pour le temps de jeu (22:30) et les lancers bloqués (148). Le calendrier condensé ne fait rien pour alléger la pression sur un jeune groupe de défenseurs, qui devront apprendre à se connaître très rapidement.

Un joueur qui pourrait causer une surprise : Le centre Pavel Zacha. Le sixième choix du repêchage 2015 de la LNH a bien paru au camp d'entraînement. Cet attaquant de puissance polyvalent a disputé un match avec les Devils la saison passée et il s'est distingué avec deux mentions d'aide et un différentiel de plus 4 en 16:51 de jeu contre les Maple Leafs de Toronto le 9 avril. Zacha, 19 ans, pourrait entreprendre l'année sur le troisième ou le quatrième trio.

Un joueur sur la sellette : Le centre Jacob Josefson, 25 ans, a connu sa meilleure saison avec 14 points l'an dernier, mais les Devils s'attendent à plus de celui qu'ils ont réclamé au 20e rang du premier tour du repêchage 2009 de la LNH. Josefson devra produire davantage à l'attaque pour enlever un peu de pression sur les deux premiers trios. L'entraîneur John Hynes a plusieurs options devant lui, alors si Josefson connaît un bon début de campagne, il pourrait rétablir le lien de confiance entre lui et le personnel d'entraîneurs.

Candidats à un honneur individuel : Schneider (Vézina, Jennings); Zacha (Calder)

Citation : « Le personnel d'entraîneur des Devils du New Jersey ressemble beaucoup à celui des Penguins de Pittsburgh. Leurs attentes sont très élevées et ils veulent qu'on atteigne leurs objectifs par le travail acharné. Le vent a tourné à Pittsburgh la saison dernière quand Mike Sullivan [a été embauché comme entraîneur]. Il a alors insisté sur la constance et de bonnes habitudes de travail pendant les entraînements. On s'est amélioré et on a atteint un niveau plus élevé. John Hynes a fait la même chose [au New Jersey]. Les joueurs exécutent le plan de match et travaillent très fort à l'entraînement. C'est pour ça qu'ils ont connu une bonne saison. Je sais que tout le monde veut poursuivre dans la même veine. » -- Le défenseur Ben Lovejoy

En voir plus