Skip to main content

Aperçu de la ronde de qualification : Canucks-Wild

L'équilibre en attaque à Vancouver pourrait jouer un rôle important face aux gardiens du Minnesota

par Pete Jensen / Journaliste NHL.com

La ronde de qualification de la Coupe Stanley mettra en vedette huit séries trois de cinq et deux tournois à la ronde entre les quatre meilleures formations de chaque association pour déterminer le classement en vue des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

LNH.com fera un survol de chaque série avant le retour au jeu officiel, le 1er août.

Aujourd'hui, la série entre les Canucks de Vancouver et le Wild du Minnesota.

APERÇUS DES SÉRIES : Penguins-Canadiens | Oilers-Blackhawks | Hurricanes-Rangers | Predators-Coyotes | Islanders-Panthers
 

Canucks de Vancouver (7) c. Wild du Minnesota (10)

Canucks : 36-27-6, pourcentage de points de ,565
Wild : 35-27-7, pourcentage de points de ,558
Affrontements cette saison : VAN 1-1-1; MIN 2-1-0

Ils pourraient faire la différence

Canucks : Le joueur de centre Elias Pettersson a remporté le trophée Calder, remis à la recrue de l'année dans la LNH, la saison dernière et a inscrit au moins 27 buts, 38 passes, 22 points en avantage numérique et 66 points dans chacune de ses deux premières saisons. Il a connu du succès sur un trio avec les attaquants J.T. Miller, qui a été le meneur des Canucks avec 72 points et a égalé Pettersson au premier rang de l'équipe au chapitre des buts (27), et Tyler Toffoli, qui a été acquis des Kings de Los Angeles le 17 février. Pettersson, un fabricant de jeu qui appartient à l'élite, a également évolué avec Brock Boeser par le passé et durant le camp d'entraînement.

Wild : L'attaquant Kevin Fiala a été le meilleur marqueur du Wild en établissant un sommet en carrière de 54 points (23 buts, 31 passes) et il a récolté en moyenne plus d'un point par rencontre (38 points en 37 parties) entre le 14 décembre et le 12 mars, le moment où la saison de la LNH a été mise en pause en raison des inquiétudes entourant le coronavirus. Fiala a particulièrement connu du succès sous les ordres de l'entraîneur Dean Evason, qui l'avait auparavant dirigé avec Milwaukee dans la Ligue américaine de hockey (LAH), amassant 16 points (à égalité au sixième rang de la LNH) dans les 12 matchs suivant le changement d'entraîneur.

Video: MIN@ANA: Fiala marque du cercle en prolongation
 

Devant le filet

Canucks : Markstrom a été sélectionné pour participer au Match des étoiles de la LNH pour la première fois de sa carrière cette saison, et son pourcentage d'arrêts de ,918 (son meilleur lors d'une saison complète) l'a placé au quatrième rang de la Ligue à ce chapitre (minimum 40 matchs), derrière Tuukka Rask (,929), des Bruins de Boston, Connor Hellebuyck (,922), des Jets de Winnipeg, et Ben Bishop (,920), des Stars de Dallas. Markstrom, qui n'a jamais participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley, pourrait devenir joueur autonome sans compensation après la saison. Il a subi une opération mineure au genou, le 26 février, et Vancouver a conservé un dossier de 3-5-0 sans lui avant la pause.

Video: BOS@VAN: Markstrom vole Krug et Pastrnak
 

Wild : Leur situation est incertaine. Alex Stalock a établi des sommets en carrière au chapitre des départs (36), des victoires (20) et des blanchissages (40) en saison régulière et il a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,67 et un pourcentage de ,910. Devan Dubnyk, qui a raté de l'action cette saison pour des raisons personnelles, mais qui a joué au moins 60 rencontres avec le Wild dans chacune des quatre campagnes précédentes, a montré une fiche de 12-15-2 avec une moyenne de 3,35, un taux d'efficacité de ,890 et un blanchissage. Evason a indiqué que la lutte au camp implique également Kaapo Kahkonen, qui a figuré sur la première équipe d'étoiles de la LAH et qui a été le meilleur gardien de la Ligue, ainsi que Mat Robson.

Statistiques intéressantes

Canucks : Quinn Hughes a terminé à égalité avec Tony DeAngelo, des Rangers de New York, au quatrième rang parmi les défenseurs de la LNH au chapitre des points avec 53 points et il a établi des records de Vancouver pour une recrue au chapitre des aides (45) et des points en avantage numérique (25). Il est finaliste au trophée Calder et pourrait devenir le troisième joueur des Canucks à remporter cet honneur, après Pettersson et Pavel Bure (1992). Hughes a été l'un des quatre joueurs des Canucks qui ont amassé au moins 50 points (Miller, 72; Pettersson, 66; Bo Horvat, 53).

Wild : Le défenseur Ryan Suter a pris le neuvième rang des marqueurs chez les défenseurs avec 48 points (huit buts, 40 mentions d'aide) en 69 matchs. Le Wild s'est classé au 12e rang de la Ligue au chapitre des buts par rencontre (3,16) et a terminé à égalité avec les Panthers de la Floride en 10e place pour le pourcentage d'efficacité en avantage numérique (21,3). Les 18 points de Suter sur le jeu de puissance l'ont placé à égalité au 12e rang parmi les défenseurs. Suter a également pris le sixième rang de la LNH pour le temps de glace total (1700:09).

Facteurs impondérables

Canucks : Tanner Pearson a obtenu 12 points (quatre buts, huit passes) et a conservé un différentiel de plus-10 en 24 matchs durant les séries éliminatoires 2014 pour aider les Kings à remporter la Coupe Stanley. Il vient d'établir des sommets en carrière au chapitre des points (45; 21 buts, 24 mentions d'aide) et des points en avantage numérique (10) en saison régulière, évoluant fréquemment sur un trio avec Horvat au centre à forces égales. Les performances de Pearson en séries ainsi que la profondeur qu'il confère aux Canucks seront des éléments clés contre les joueurs expérimentés du Wild.

Video: SJS@VAN: Pearson fait dévier un tir pour faire 2-0
 

Wild : Mats Zuccarello a peut-être passé la majeure partie de sa première saison avec le Wild sur les deux derniers trios, mais il se classe au troisième rang des joueurs de l'équipe au chapitre des parties jouées en séries en carrière (73), derrière l'attaquant Zach Parise (97) et Suter (78). Considérant l'impact de Zuccarello lors des précédentes séries avec les Rangers et les Stars de Dallas (42 points; 15 buts, 27 passes), il pourrait aider le Minnesota à remporter la série s'il parvient à rebondir.

Formation prévue des Canucks

J.T. Miller -- Elias Pettersson -- Tyler Toffoli
Tanner Pearson -- Bo Horvat -- Brock Boeser
Antoine Roussel -- Adam Gaudette -- Zack MacEwen
Micheal Ferland -- Jay Beagle -- Loui Eriksson

Quinn Hughes -- Christopher Tanev
Alexander Edler -- Troy Stecher
Oscar Fantenberg -- Tyler Myers

Jacob Markstrom
Thatcher Demko

Retranchés : Justin Bailey, Tyler Graovac, Kole Lind, Tyler Motte, Brandon Sutter, Jake Virtanen, Jordie Benn, Guillaume Brisebois, Jalen Chatfield, Olli Juolevi, Brogan Rafferty, Ashton Sautner, Michael DiPietro; Louis Domingue
Pas en mesure de jouer : Josh Leivo

Formation prévue du Wild

Jordan Greenway -- Eric Staal -- Kevin Fiala
Zach Parise -- Joel Eriksson Ek -- Luke Kunin
Marcus Foligno -- Alex Galchenyuk -- Mats Zuccarello
Ryan Donato -- Mikko Koivu -- Ryan Hartman

Ryan Suter -- Jared Spurgeon
Jonas Brodin -- Matt Dumba
Brad Hunt -- Carson Soucy

Alex Stalock
Devan Dubnyk

Retranchés : Sam Anas, J.T. Brown, Luke Johnson, Gerald Mayhew, Victor Rask, Kyle Rau, Nico Sturm, Calen Addison, Matt Bartkowski, Louie Belpedio, Brennan Menell, Kaapo Kahkonen, Mat Robson
Pas en mesure de jouer : Greg Pateryn
Inadmissible à jouer en ronde de qualification : Kirill Kaprizov

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.