Skip to main content

Aperçu de la Finale de la Coupe Stanley : Penguins vs Predators

Les Penguins tentent de gagner la Coupe pour la deuxième année de suite; les Predators en seront à leur première finale

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur de la rédaction NHL.com

Pittsburgh Penguins (M2) vs. Nashville Predators (QA2) 

Fiche entre les deux équipes cette saison: Pittsburgh 1-1-0; Nashville 1-1-0 
Dernier duel en séries: Aucun 
Historique des affrontements en séries : Premier affrontement

Comment ont-ils atteint la Finale?

Les Penguins de Pittsburgh, les champions en titre de la Coupe Stanley, ont gagné un deuxième match ultime de suite mardi en défaisant les Sénateurs d'Ottawa 3-2 en deuxième prolongation pour gagner la Finale de l'Est. Pittsburgh a eu besoin de sept matchs pour battre les Capitals de Washington au deuxième tour.

L'attaquant Chris Kunitz a marqué ses deux premiers buts des séries, dont celui de la victoire, lors du match no 7 contre les Sénateurs. Il s'agissait du premier match de finale d'association à atteindre la deuxième prolongation depuis 1994, lorsque les Rangers de New York ont eu raison des Devils du New Jersey en deuxième prolongation.

Les Penguins ont été guidés par Evgeni Malkin, qui mène tous les joueurs avec 24 points (sept buts, 17 aides) en 19 rencontres. Le capitaine Sidney Crosby est deuxième au chapitre des points avec 20 (sept buts, 13 aides). L'ailier droit Phil Kessel totalise 19 points (sept buts, 12 aides).

Le gardien Matt Murray a retrouvé son poste de partant après que Marc-André Fleury eut connu des ennuis lors du match no 3 contre Ottawa. Murray affiche un rendement de 3-1 avec une moyenne de buts alloués de 1,35 et un taux d'efficacité de ,946 en cinq matchs, incluant des départs dans les matchs no 4 et no 7 contre Ottawa.

Les Predators sont en Finale de la Coupe Stanley pour la première fois. Ils ont éliminé les Ducks d'Anaheim en six rencontres en Finale de l'Association de l'Ouest après avoir éliminé les Blues de St. Louis en six matchs au deuxième tour et les Blackhawks en quatre matchs en première ronde. Les Predators n'ont pas encore fait face à l'élimination dans ces séries.

Nashville, qui a terminé au deuxième rang de quatrième as dans l'Association de l'Ouest, est la troisième équipe classée au dernier rang donnant accès aux séries à atteindre la Finale depuis 2006. Les Kings de Los Angeles ont gagné la Coupe en 2012 et les Oilers d'Edmonton ont perdu face aux Hurricanes de la Caroline lors du match no 7 de la Finale de 2006.

Le gardien des Predators Pekka Rinne montre un taux d'efficacité de ,941, lui qui a alloué 28 buts sur 474 tirs en 16 matchs. L'ailier droit Filip Forsberg mène l'équipe avec 16 points (huit buts, huit aides). Il a récolté huit points contre les Ducks. Le défenseur Ryan Ellis (quatre buts, sept aides) est troisième dans la formation avec 11 points. Le deuxième marqueur Ryan Johansen (trois buts, 10 aides) ratera le reste des séries éliminatoires; il a subi une opération d'urgence après avoir subi une blessure à la cuisse gauche lors du match no 4 de la Finale de l'Association de l'Ouest.

La série se mettra en branle au PPG Paints Center, lundi (20h HE; NBC, SN, CBC, TVA Sports).

Cinq éléments à surveiller

Qui est le suivant?: Les Predators ont adopté une approche par comité pour arriver à ce point. Peuvent-ils poursuivre dans cette veine? Le joueur de centre Colton Sisson, qui a reçu une promotion après les blessures à Johansen et au capitaine Mike Fisher, a inscrit trois buts pour permettre aux siens de remporter le sixième match contre Anaheim. Dix joueurs différents ont inscrit le but gagnant lors des 12 victoires de Nashville. Les Penguins ont obtenu des buts victorieux de la part de huit joueurs.

Avez-vous de l'expérience?: Les Penguins ont gagné la Coupe Stanley la saison dernière et plusieurs joueurs de leur noyau l'ont aussi gagnée en 2009. Les Predators n'ont jamais pris part à la Finale et seulement un de leurs joueurs a de l'expérience en Finale, soit Fisher qui a joué pour Ottawa il y a 10 ans quand les Sénateurs se sont inclinés en six matchs contre les Ducks. Les Penguins comptent sept joueurs ayant joué plus de 100 matchs en séries; Nashville en a un : Fisher.

Puissance offensive : Les Penguins ont un net avantage en supériorité numérique. Ils ont maintenu un taux de réussite de 25 pour cent en séries (14-en-56) et ont inscrit cinq buts en neuf occasions lors des quatre derniers matchs contre les Sénateurs. Les Predators montrent une fiche de 7-en-47 (14,9 pour cent) avec l'avantage d'un homme. Toutefois, les Predators sont bons pour demeurer disciplinés, eux qui offrent en moyenne trois supériorités à l'adversaire.

L'importance du repos : Les Predators sont au repos depuis qu'ils ont éliminé les Ducks lundi. Les Penguins sont venus à bout des Sénateurs jeudi et ont eu besoin d'une deuxième période de prolongation pour remporter le match no 7. Non seulement les Predators ont eu trois jours de congé supplémentaires cette semaine, ils ont aussi eu plus de repos entre les deux première rondes que les Penguins. Nashville a eu besoin de quatre matchs pour gagner en première ronde, et de six en deuxième. Pittsburgh en a eu besoin de cinq et de sept, respectivement.

Le jeu des confrontations : Les Penguins sont une équipe difficile à affronter parce qu'ils ont deux des meilleurs joueurs de centre de la Ligue en Malkin et en Crosby, ce qui représente un cauchemar. Les Predators sont mieux équipés que la majorité des équipes pour faire face à ce problème parce qu'ils ont deux paires défensives de qualité. Le duo de P.K. Subban et de Mattias Ekholm a eu la mission d'affronter le premier trio adverse lors des trois premières rondes. Cette fois, ils pourraient faire face à Malkin, ce qui veut dire que la paire de Ryan Ellis et de Roman Josi affrontera Crosby.

La série en chiffres

13: Le nombre de matchs au cours desquels Pittsburgh a marqué le premier but en series; il a gagné 11 de ces matchs pour un taux de victoires de ,846. Nashville a inscrit le premier but neuf fois et en a gagné sept (,778).

51,0 : Le pourcentage de victoires des Penguins sur les mises au jeu, le troisième meilleur total parmi les huit équipes qui ont passé la première ronde. Nashville a gagné 50,1 pour cent de ses mises au jeu au cours des trois premiers tours, mais pourrait éprouver des difficultés sans son premier joueur de centre (Johansen; 54,4 pour cent).

1040 : Le total des mises en échec des Penguins (568) et des Predators (472). Austin Watson, des Predators, mène tous les joueurs avec 81. Le joueur de centre des Penguins Carter Rowney est au quatrième rang (57) et l'attaquant Scott Wilson est 10e (48).

Sous les projecteurs

Penguins: Jake Guentzel, attaquant - Guentzel est à égalité au sommet de la LNH en series avec neuf buts, mais n'a pas marqué depuis le sixième match de la deuxième ronde contre Washington. Il a récolté trois aides et 14 tirs au cours des huit dernières rencontres.

Predators : James Neal, ailier droit - Neal a marqué cinq buts au cours de ces séries; tous sont survenus lors des 11 derniers matchs et deux étaient des buts gagnants. Neal a joué pour les Penguins de 2010 à 2014, marquant 89 buts en saison régulière.

Les clés de la victoire

Penguins: Mettre de la circulation devant le filet. Les Penguins ont eu de la difficulté à battre le gardien des Sénateurs Craig Anderson au dernier tour; ils ont été limités à un but dans quatre des sept derniers matchs. Rinne est aussi dominant, donc il sera important qu'ils l'empêchent de voir la rondelle. Le but gagnant de la série contre Ottawa, un tir du haut de l'enclave de Kunitz devrait être un exemple.

Predators : Jouer avec l'avance. Les Predators n'ont toujours pas perdu un match au cours duquel ils menaient après 40 minutes, maintenant un dossier de 7-0. Le plan de match de Nashville fonctionne mieux quand l'adversaire tire de l'arrière, et jouer avec l'avance a été l'élément important dans chacune des trois victoires des Predators.

En voir plus