Skip to main content

Aperçu de la date limite : section Métropolitaine

LNH.com décortique les besoins et les atouts de chaque équipe pour prédire leurs manœuvres avant le 1er mars

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

La date limite des transactions dans la LNH est le 1er mars (à 15h, HE) et les 30 directeurs généraux de la Ligue auront jusqu'à ce moment-là pour décider s'ils vont être acheteur ou vendeur, ou encore s'ils vont opter pour le statu quo. À moins d'un mois de la date limite, LNH.com fait un tour d'horizon des quatre sections afin de donner un aperçu de la situation dans laquelle se trouve chaque équipe.

Les Capitals de Washington ont bondi jusqu'au sommet du classement de la section Métropolitaine et de l'Association de l'Est en affichant un dossier de 16-1-2 à leurs 19 dernières sorties. Sauf que les Capitals seront évidemment jugés à la lumière de ce qu'ils feront en séries éliminatoires de la Coupe Stanley ; le directeur général Brian MacLellan aura donc une décision difficile à prendre, à savoir s'il doit faire confiance à la formation qu'il a présentement sous la main, ou chercher à y ajouter des éléments complémentaires.

Les Penguins de Pittsburgh, les Blue Jackets de Columbus et les Rangers de New York sont tous bien placés pour décrocher une place en séries, tandis que les Flyers de Philadelphie, les Hurricanes de la Caroline, les Islanders de New York et les Devils du New Jersey cherchent tous à s'assurer la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Est.

Voici un aperçu des équipes de la section Métropolitaine à l'approche de la date limite des transactions:

Capitals de Washington (36-11-6, 78 points)

Leur situation actuelle: 1er rang dans l'Association de l'Est, 1er rang dans la section Métropolitaine

Ce dont ils ont besoin: Un défenseur d'expérience pour ajouter de la profondeur, un droitier de préférence

Admissibles à l'autonomie complète: AD T.J. Oshie, AD Justin Williams, AG Daniel Winnik, D Karl Alzner

Admissibles à l'autonomie avec compensation: C Evgeny Kuznetsov, AD Andre Burakovsky, AG Brett Connolly, D Dmitry Orlov, D Nate Schmidt, G Philipp Grubauer

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 4,2 millions $

Contrats actuels: 44 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 5 (1, 4, 5, 6, 7)

Cibles potentielles: D Michael Stone, Coyotes de l'Arizona, D Cody Franson, Sabres de Buffalo, D Brendan Smith, Red Wings de Detroit

Monnaie d'échange possible: AG Jakub Vrana, AG/C Zachary Sanford

Atout principal: Vrana, qui a été réclamé au 13e rang du repêchage 2014 de la LNH, a 13 buts et 11 aides en 31 matchs avec Hershey dans la Ligue américaine de hockey, mais il a eu de la difficulté à percer l'alignement très relevé des Capitals ces deux dernières saisons. Vraba aura sans doute droit à sa chance la saison prochaine, donc il faudra une offre alléchante pour que MacLellan songe à s'en départir.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Capitals ont complété trois transactions à l'approche de la date limite l'an dernier, qui avaient toutes pour but d'ajouter de la profondeur à une équipe qui, selon la direction, était prête à aspirer sérieusement à la Coupe Stanley. Les Capitals ont mis la main sur Winnick, l'attaquant Ryan Bourque et le défenseur Mike Weber, échangeant Chris Brown, Brooks Laich, Connor Carrick, un choix de cinquième tour en 2016 et un choix de troisième tour en 2017.

Les antécédents du d.g. à la date limite: MacLellan a été plutôt conservateur à ses deux dernières expériences du genre, préférant faire des transactions mineures pour donner plus de profondeur à son équipe plutôt que de réaliser des marchés spectaculaires. Alors que les Capitals se trouvent de nouveau au sommet du classement de l'Association de l'Est et fonctionnent à plein régime, il faut s'attendre à ce que MacLellan, s'il consent à bouger, continue de se contenter d'ajouter de la profondeur.


Blue Jackets de Columbus (33-13-5, 71 points)

Leur situation actuelle: 2e rang dans l'Association de l'Est, 2e rang dans la section Métropolitaine

Ce dont ils ont besoin: De la profondeur au centre, un gardien réserviste d'expérience

Admissibles à l'autonomie complète: C/AD Sam Gagner

Admissibles à l'autonomie avec compensation: C Alexander Wennberg, AD Josh Anderson, C Lukas Sedlak, D Scott Harrington, G Joonas Korpisalo

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 9,1 millions $

Contrats actuels: 44 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 7 (1, 2*, 3, 4, 5, 6, 7) *choix conditionnel

Cibles potentielles: G Ondrej Pavelec, Jets de Winnipeg, G Keith Kinkaid, Devils du New Jersey, D Michael Stone, Coyotes de l'Arizona, D Cody Franson, Sabres de Buffalo, D Brendan Smith, Red Wings de Detroit

Monnaie d'échange possible: Korpisalo, G Anton Forsberg, AG Paul Bittner

Atout principal: Sonny Milano, qui a été réclamé au 16e rang du repêchage 2014 de la LNH, a goûté à la LNH à chacune des deux dernières saisons. Le d.g. des Blue Jackets Jarmo Kekalainen bâtit son équipe dans le but qu'elle connaisse du succès à long terme, mais serait-il tenté de se servir d'un de ses jeunes espoirs pour obtenir le bon élément en retour ?

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Blue Jackets n'étaient pas dans la course pour une place en séries, la saison dernière, et n'ont pas réalisé d'échanges à l'approche de la date limite.

Les antécédents du d.g. à la date limite: C'est la première fois depuis 2014 que les Blue Jackets aspirent vraiment à une place en séries à l'approche de la date limite des transactions. Cette année-là, Kekalainen avait échangé Marian Gaborik aux Kings de Los Angeles en retour de l'attaquant Matt Frattin et de deux choix au repêchage, et il avait obtenu le défenseur Nick Schultz des Oilers d'Edmonton en retour d'un choix au repêchage. Alors que les Blue Jackets peuvent rêver à la Coupe Stanley cette saison et même lors des campagnes suivantes, il semble peu probable que Kekalainen complétera un marché qui risquerait d'avoir un impact négatif sur la chimie d'équipe.


Penguins de Pittsburgh (33-13-5, 71 points)

Leur situation actuelle: 3e rang dans l'Association de l'Est, 3e rang dans la section Métropolitaine

Ce dont ils ont besoin: Un défenseur d'expérience

Admissibles à l'autonomie complète: AG Chris Kunitz, C Nick Bonino, C Matt Cullen, D Trevor Daley, D Chad Ruhwedel

Admissibles à l'autonomie avec compensation: AG Conor Sheary, D Justin Schultz, D Brian Dumoulin

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 0 $

Contrats actuels: 45 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 8 (1, 2, 3, 4, 5, 5, 6, 7)

Cibles potentielles: D Kevin Shattenkirk, Blues de St. Louis, D Johnny Oduya, Stars de Dallas, D Fedor Tyutin, Avalanche du Colorado, D Michael Stone, Coyotes de l'Arizona, D Ron Hainsey, Hurricanes de la Caroline

Monnaie d'échange possible: choix au repêchage, D Derrick Pouliot, G Marc-Andre Fleury

Atout principal: Fleury, 32 ans, a encore été un bon soldat cette saison et le d.g. Jim Rutherford a maintes fois déclaré qu'il veut le garder, ainsi que la recrue Matt Murray, dans l'espoir que les Penguins défendent avec succès leur titre de champions de la Coupe Stanley. De plus, Fleury profite d'une clause de non-mouvement à son contrat, ainsi que d'une clause modifiée de non-échange. Mais si un transaction devait permettre à Fleury de jouer régulièrement et aux Penguins d'améliorer leur alignement, Fleury et Rutherford auraient intérêt à étudier la question très sérieusement.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Penguins ont complété trois marchés la saison dernière à l'approche de la date limite des transactions. Ils ont mis la main sur le défenseur Justin Schultz, l'attaquant Dustin Jeffrey, l'attaquant Matthias Plachta et un choix de septième tour en 2017, donnant en retour les attaquants Matia Marcantuoni, Dan O'Donaghue et Sergei Plotnikov ainsi qu'un choix de troisième tour en 2016.

Les antécédents du d.g. à la date limite: Rutherford n'attendra pas à la dernière minute si on lui soumet une offre qui lui plaît. La transaction qu'il a complétée la saison dernière pour l'ailier gauche Carl Hagelin (en retour de l'attaquant David Perron et du défenseur Adam Clendening) est survenue le 16 janvier.


Rangers de New York (33-18-1, 67 points)

Leur situation actuelle: 5e rang dans l'Association de l'Est, 4e rang dans la section Métropolitaine

Ce dont ils ont besoin: Un défenseur d'expérience

Admissibles à l'autonomie complète: Aucun

Admissibles à l'autonomie avec compensation: C Mika Zibanejad, C/AD Brandon Pirri, AG/AD Jesper Fast, AG Matt Puempel, C Oscar Lindberg, D Adam Clendening

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 10,1 millions $

Contrats actuels: 45 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 6 (1, 3, 4, 5, 6, 7)

Cibles potentielles: D Michael Stone, Coyotes de l'Arizona, D Johnny Oduya, Stars de Dallas, D Fedor Tyutin, Avalanche du Colorado, D Ron Hainsey, Hurricanes de la Caroline

Monnaie d'échange possible: Pirri, Clendening, AG Ryan Gropp

Atout principal: Gropp, qui a été réclamé au deuxième tour, 41e au total, lors du repêchage 2015 de la LNH, connaît une excellente saison avec Seattle dans la Ligue de hockey de l'Ouest, alors qu'il a 15 buts et 28 aides en 45 matchs. Les Rangers ont une certaine profondeur à l'attaque en terme de jeunes joueurs, mais seront-ils disposés à se départir de Gropp pour combler un besoin à la ligne bleue ?

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Rangers ont réussi à ne pas donner un choix de premier tour, la saison dernière, quand ils ont fait l'acquisition de l'attaquant Eric Staal avant la date limite (en retour de l'attaquant Aleksi Saarela et de deux choix de deuxième tour).

Les antécédents du d.g. à la date limite: Jeff Gorton en sera à sa deuxième expérience du genre en tant que d.g. et il semble tenir mordicus à garder le choix de premier tour des Rangers en vue du prochain repêchage. En raison de transactions du passé, y compris des marchés complétés à l'approche de la date limite qui ont permis de mettre la main sur Martin St-Louis (2014) et Keith Yandle (2015), les Rangers n'ont pas profité d'un choix de premier tour depuis qu'ils ont réclamé le défenseur Brady Skjei en 2012.


Flyers de Philadelphie (26-21-7, 59 points)

Leur situation actuelle: 7e rang dans l'Association de l'Est, 5e rang dans la section Métropolitaine

Ce dont ils ont besoin: De la profondeur à l'attaque, un gardien

Admissibles à l'autonomie complète: C Pierre-Edouard Bellemare, AG Chris Vandevelde, D Mark Streit, D Michael Del Zotto, D Nick Schultz, G Steve Mason, G Michal Neuvirth

Admissibles à l'autonomie avec compensation: C/AG Roman Lyubimov, C Travis Konecny, D Shayne Gostisbehere

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 1,7 million $

Contrats actuels: 46 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 10 (1, 2, 3, 3, 4, 4, 5, 6, 7, 7*) *choix conditionnel

Cibles potentielles: AG/AD Thomas Vanek, Red Wings de Detroit, AD Radim Vrbata, Coyotes de l'Arizona

Monnaie d'échange possible: choix au repêchage, Streit, Del Zotto, Mason, Neuvirth

Atout principal: Gostibehere, 23 ans, a été finaliste pour le trophée Calder la saison dernière mais il a été rayé de l'alignement lors d'un troisième match de suite, lundi, ce qui n'est pas passé inaperçu ailleurs dans la Ligue. Reste que malgré la profondeur que les Flyers ont bâtie au chapitre des jeunes défenseurs, il est difficile d'imaginer que le d.g. Ron Hextall consentira à échanger Gostisbehere peu importe le nombre d'appels qu'il reçoit à ce sujet.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Flyers n'ont pas réalisé de transactions dans ce contexte la saison dernière.

Les antécédents du d.g. à la date limite: Hextall se trouve dans la même position que l'an dernier, alors qu'il n'avait pas bougé et les Flyers avaient réussi à accéder aux séries en s'emparant de la deuxième place de quatrième as. Le d.g. donne l'impression de vouloir faire preuve de patience dans le cadre de sa reconstruction des Flyers, plutôt que de chercher le coup d'éclat qui aurait un effet à court terme.


Islanders de New York (23-18-10, 56 points)

Leur situation actuelle: 10e rang dans l'Association de l'Est, 6e rang dans la section Métropolitaine

Ce dont ils ont besoin: De la profondeur à l'attaque

Admissibles à l'autonomie complète: C/AD Stephen Gionta, D Dennis Seidenberg

Admissibles à l'autonomie avec compensation: D Calvin de Haan, D Adam Pelech, G Jean-François Bérubé

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 7 millions $

Contrats actuels: 44 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 5 (1, 2, 3, 5, 7)

Cibles potentielles: C Martin Hanzal, Coyotes de l'Arizona, AG/AD Thomas Vanek, Red Wings de Detroit, AD Radim Vrbata, Coyotes de l'Arizona

Monnaie d'échange possible: Seidenberg, G Jaroslav Halak, Bérubé

Atout principal: C Ryan Strome, qui a été réclamé au 5e rang du repêchage 2011 de la LNH, n'a toujours pas réussi à répéter ses réalisations de la saison 2014-15, quand il a inscrit 17 buts et 50 points. Le temps est peut-être bien choisi pour que les Islanders essaient de voir ce qu'ils pourraient obtenir pour lui et ainsi faire l'acquisition d'un joueur qui capable de bien épauler le capitaine John Tavares.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Islanders ont réalisé deux transactions afin de s'améliorer au chapitre de la profondeur, mettant la main sur le joueur de centre Shane Prince, l'attaquant Marc-André Cliche et un choix de septième tour, cédant en retour l'attaquant Taylor Beck et un choix de troisième tour.

Les antécédents du d.g. à la date limite: Le dernier coup d'éclat du d.g. Garth Snow à l'approche de la date limite des transactions remonte à 2007, quand il avait obtenu Ryan Smyth des Oilers d'Edmonton pour donner un coup de pouce à l'équipe dans le dernier droit. Maintenant que les nouveaux propriétaires Scott Malkin et Jon Ledecky regardent par-dessus l'épaule de Snow à la suite du congédiement de l'entraîneur Jack Capuano, survenu le 17 janvier, il pourrait y avoir plus de pression sur lui afin qu'il bouge pour s'assurer que les Islanders accèdent aux séries cette saison.


Devils du New Jersey (23-21-10, 56 points)

Leur situation actuelle: 12e rang dans l'Association de l'Est, 7e rang dans la section Métropolitaine

Ce dont ils ont besoin: Un défenseur capable de jouer au sein d'un des deux premiers duos, des attaquant capables de marquer

Admissibles à l'autonomie complète: AD Pierre-Alexandre Parenteau, D Kyle Quincey, D Karl Stollery, G Keith Kinkaid

Admissibles à l'autonomie avec compensation: C Jacob Josefson, C Sergey Kalinin, AD Beau Bennett, C Joseph Blandisi, AD Stefan Noesen, D Damon Severson, D Seth Helgeson

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 39,4 millions $

Contrats actuels: 46 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 8 (1, 2, 2, 3, 4, 4, 5, 6)

Cibles potentielles: Aucune

Monnaie d'échange possible: AG Mike Cammalleri, Quincey, Kinkaid, Parenteau

Atout principal: Les Devils détiennent 12 choix au total au cours des quatre premiers tours à l'occasion des deux prochains repêchages de la LNH et ils ont amplement d'espace sous le plafond salarial pour prendre des contrats importants en charge.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Devils ont été des vendeurs prudents parce qu'ils n'étaient pas en position d'accéder aux séries, mais n'étaient pas complètement en dehors de la course non plus. Ils ont échangé l'attaquant Lee Stempniak, l'attaquant Stefan Matteau et le défenseur Eric Gelinas et mis la main sur l'attaquant Devante Smith-Pelly, un choix de deuxième tour, un choix de troisième tour ainsi qu'un choix de quatrième tour.

Les antécédents du d.g. à la date limite: À sa deuxième saison dans le rôle de d.g. des Devils, Ray Shero se trouve dans une position similaire à l'an dernier, et il semble vouloir adopter une approche semblable, soit de mettre la main sur des actifs dans l'espoir de réaliser un marché plus important durant l'été (voir la transaction impliquant Taylor Hall). À l'occasion d'une transaction réalisée le 4 février, Shero a déjà échangé l'attaquant Vernon Fiddler, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation, aux Predators de Nashville en retour d'un choix de quatrième tour.


Hurricanes de la Caroline (24-20-7, 55 points)

Leur situation actuelle: 13e rang dans l'Association de l'Est, 8e rang dans la section Métropolitaine

Ce dont ils ont besoin: Des attaquants capables de marquer, un gardien

Admissibles à l'autonomie complète: AG Bryan Bickell, AG/AD Viktor Stalberg, C Jay McClement, C Derek Ryan, D Ron Hainsey, D Matt Tennyson

Admissibles à l'autonomie avec compensation: C Teuvo Teravainen, AG Brock McGinn, AD Ty Rattie, D Klas Dahlbeck

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 70,2 millions $

Contrats actuels: 47 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 9 (1, 2, 2, 3, 3*, 4, 5, 6, 7) *choix conditionnel

Cibles potentielles: AG Gabriel Landeskog, Avalanche du Colorado, C Matt Duchene, Avalanche du Colorado

Monnaie d'échange possible: choix au repêchage, Hainsey, AG Lee Stempniak

Atout principal: D Justin Faulk, 24 ans, a représenté les Hurricanes au Match des étoiles Honda 2017 de la LNH, mais l'équipe pourrait s'en départir s'il devient possible de mettre la main sur un attaquant capable de marquer des buts, étant donné que la Caroline compte une bonne profondeur au chapitre des jeunes défenseurs, notamment en raison de la présence de Jaccob Slavin, 22 ans, Brett Pesce, 22 ans, et Noah Hanifin, 20 ans.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Hurricanes se sont affairés à se départir de joueurs pour obtenir des actifs en retour, échangeant l'attaquant Eric Staal, l'attaquant Kris Versteeg, le défenseur John-Michael Liles et le gardien Drew McIntyre afin de mettre la main sur les attaquants Aleksi Saarela, Anthony Camara et Valentin Zykov, sur le défenseur Dennis Robertson, ainsi que sur deux choix de deuxième tour, un choix de troisième tour, un choix de cinquième tour et un choix conditionnel au cinquième tour.

Les antécédents du d.g. à la date limite: En reconstruisant les Hurricanes, le d.g. Ron Francis a joué le rôle de vendeur ces deux dernières saisons et il pourrait tenter encore une fois de se départir d'un joueur autonome en devenir ou deux cette saison. Francis a clairement indiqué qu'il profite d'une bonne marge de manœuvre sous le plafond salarial et d'une bonne banque d'espoirs, et qu'il est disposé à écouter les offres qui lui permettraient d'améliorer les Hurricanes à court et à long terme.

En voir plus