Skip to main content

Aperçu de la date limite : section Atlantique

LNH.com décortique les besoins et les atouts de chaque équipe pour prédire leurs manœuvres avant le 1er mars

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste LNH.com

La date limite des transactions dans la LNH est le 1er mars (à 15h, HE) et les 30 directeurs généraux de la Ligue auront jusqu'à ce moment-là pour décider s'ils vont être acheteur ou vendeur, ou encore s'ils vont opter pour le statu quo. À moins d'un mois de la date limite, LNH.com fait un tour d'horizon des quatre sections afin de donner un aperçu de la situation dans laquelle se trouve chaque équipe.

Derrière les Canadiens de Montréal, qui détiennent une priorité de huit points, le classement est serré dans la section Atlantique. Seulement quatre points séparent les Sénateurs d'Ottawa, les Bruins de Boston, les Maple Leafs de Toronto et les Panthers de la Floride et il n'y a que deux places de disponibles en séries. Avant la date limite, certaines équipes seront peut-être dans le siège du conducteur tandis que d'autres auront probablement été larguées, ce qui aura une influence sur l'attitude qu'elles adopteront. On verra bien si la section Métropolitaine relâchera son emprise sur la deuxième place des équipes repêchées en vue des séries éliminatoires dans l'Est, présentement détenue par les Flyers de Philadelphie.

Voici un aperçu des équipes de la section Atlantique à l'approche de la date limite des transactions:

NOTE: Le montant des masses salariales a été obtenu sur capfriendly.com

Canadiens de Montréal (30-17-8, 68 points)

Leur situation actuelle: 1ers dans la section Atlantique

Ce dont ils ont besoin: Un joueur de centre de deuxième ou de troisième trio. Ils ont déjà acquis Nikita Nesterov du Lightning de Tampa Bay afin de combler un manque de profondeur en défense, mais ils ne refuseraient pas un peu d'aide au centre.

Admissibles à l'autonomie complète: AD Alexander Radulov; C David Desharnais; AD Brian Flynn; D Andrei Markov

Admissibles à l'autonomie avec compensation: C Alexander Galchenyuk; AG Jacob De La Rose; AD Sven Andrighetto; D Nathan Beaulieu; D Nikita Nesterov

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 4 millions $

Contrats actuels: 46 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 6 (1, 2, 2, 3, 4, 5)

Cibles potentielles: C Martin Hanzal, Coyotes de l'Arizona; C Matt Duchene, Avalanche du Colorado; C Ryan Nugent-Hopkins, Oilers d'Edmonton

Monnaie d'échange possible: C Michael McCarron; C Tomas Plekanec; D Mikhail Sergachev; D Noah Juulsen

Atout principal: McCarron, un ailier droit de 6 pieds 6 pouces, pourrait permettre aux Canadiens d'obtenir un joueur intéressant. Il a inscrit deux buts en 35 matchs dans la LNH et n'a pas pu encore s'établir au sein de l'équipe, mais le 25e choix du repêchage 2013 est très prometteur.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Canadiens ont effectué deux échanges avant la date limite, envoyant les attaquants Tomas Fleischmann et Dale Weise aux Blackhawks de Chicago en retour de Phillip Danault et d'un choix de deuxième tour en 2018. Ils ont échangé Devante Smith Pelly aux Devils du New Jersey pour l'attaquant Stefan Matteau.

Les antécédents du d.g. à la date limite: Marc Bergevin a l'habitude d'être actif avant la date limite. Il y a deux ans, il avait acquis Torrey Mitchell, Brian Flynn et Jeff Petry. L'année précédente, il avait frappé un grand coup en faisant l'acquisition de Thomas Vanek en retour de Sebastian Collberg et d'un choix de deuxième ronde au repêchage 2014.

Sénateurs d'Ottawa (27-18-6, 60 points)

Leur situation actuelle: Deuxièmes dans la section Atlantique

Ce dont ils ont besoin: Un marqueur de qualité. Les Sénateurs pointent en moitié de classement au chapitre de l'attaque dans la LNH et un marqueur les aiderait probablement à faire un bout de chemin en séries. Les meilleurs marqueurs de l'équipe sont les attaquants Mark Stone, Mike Hoffman et Kyle Turris, mais une autre arme offensive serait la bienvenue.

Admissibles à l'autonomie complète: A Tommy Wingels; AD Chris Neil; C Chris Kelly; C Tom Pyatt; G Mike Condon

Admissibles à l'autonomie avec compensation: C Jean-Gabriel Pageau; A Curtis Lazar; A Ryan Dzingel; D Fredrik Claesson

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 23,3 millions $

Contrats actuels: 44 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 4 (1, 3, 4, 6)

Cibles potentielles: C Martin Hanzal, Coyotes de l'Arizona; C Matt Duchene, Avalanche du Colorado; A Gabriel Landeskog, Avalanche du Colorado; A Radim Vrbata, Coyotes de l'Arizona

Monnaie d'échange possible: G Andrew Hammond, AD Curtis Lazar

Atout principal: Lazar a été le 17e choix de l'encan 2013, mais il n'a pas encore répondu aux attentes. En 172 matchs dans la ligue, Lazar a totalisé 36 points (12 buts, 24 aides), mais il pourrait être alléchant pour une équipe désireuse de poursuivre son développement.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Sénateurs ont amorcé le mois de février en force en échangeant le défenseur Jared Cowen, les attaquants Colin Greening, Milan Michalek et Tobias Lindberg et un choix de deuxième ronde en 2017 aux Maple Leafs de Toronto en retour des défenseurs Dion Phaneuf et Cody Donaghey, et des attaquants Matt Frattin, Casey Bailey et Ryan Rupert. Ils ont aussi envoyé le défenseur Michael Sdao et les attaquants Eric O'Dell, Cole Schneider et Alex Guptill aux Sabres de Buffalo en échange des attaquants Jason Akeson et Philip Varone, du défenseur Jérôme Leduc et d'un choix conditionnel de septième ronde en 2016. Ils ont aussi échangé le joueur de centre Shane Prince et un choix de septième ronde aux Islanders de New York en retour d'un choix de troisième tour en 2016 en plus d'envoyer le défenseur Conor Allen au Wild du Minnesota pour l'attaquant Michael Keranen.

Les antécédents du d.g. à la date limite: Pierre Dorion a déjà commencé son magasinage en faisant l'acquisition de l'attaquant Tommy Wingels des Sharks de San Jose. Mais il n'a pas d'antécédents puisqu'il a été nommé à son poste le 10 avril. Il vivra donc sa première expérience cette année. Il détient plus d'espace sur la masse salariale que la majorité des autres équipes.

Maple Leafs de Toronto (25-17-10, 60 points)

Leur situation actuelle: Troisièmes dans la section Atlantique

Ce dont ils ont besoin: Un défenseur pouvant jouer sur les deux premières paires. Les Maple Leafs auraient besoin d'aide en défense, même s'il est loin d'être acquis qu'ils bougeront à la date limite. Un gardien réserviste pourrait aussi être une possibilité.

Admissibles à l'autonomie complète: A Ben Smith; A Brooks Laich; A Milan Michalek; A Colin Greening; D Stéphane Robidas; D Roman Polak; D Matt Hunwick; G Curtis McElhinney

Admissibles à l'autonomie avec compensation: C Zach Hyman; AD Connor Brown; D Nikita Zaitsev; D Frank Corrado

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 5,5 millions $

Contrats actuels: 49 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 8 (1, 2*, 2*, 2*, 4, 5*, 6, 7) *choix conditionnel

Cibles potentielles: D Kevin Shattenkirk, Blues de St. Louis; D Johnny Oduya, Stars de Dallas

Monnaie d'échange possible: A William Nylander; A James van Riemsdyk; D Matt Hunwick

Atout principal: Les choix au repêchage. Il serait surprenant que les Maple Leafs échangent une de leurs recrues comme Nylander, mais ils pourraient certainement céder des choix au repêchage. Les Maple Leafs ont un des meilleurs noyaux de jeunes joueurs de la ligue et ils pourraient se passer d'un choix de premier tour, étant donné l'abondance de jeunes talents.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Maple Leafs ont échangé Phaneuf, Donaghey, Frattin, Bailey et Rupert aux Sénateurs pour Cowen, Greening, Michalek et Lindberg et un choix de deuxième ronde en 2017. Ils ont envoyé le joueur de centre Shawn Matthias à l'Avalanche du Colorado en retour de Colin Smith et d'un choix de quatrième ronde. Les Maple Leafs ont aussi conclu deux transactions avec les Sharks de San Jose, envoyant le défenseur Roman Polak et le joueur de centre Nick Spaling aux Sharks en retour de l'attaquant Raffi Torres, d'un choix de deuxième ronde en 2017 et d'un choix de deuxième ronde en 2018. Les Leafs ont aussi échangé le gardien James Reimer et l'attaquant Jeremy Morin aux Sharks pour le gardien Alex Stalock, l'attaquant Ben Smith et un choix conditionnel de quatrième tour en 2018. Finalement, les Maple Leafs ont échangé l'attaquant Daniel Winnick et un choix de cinquième ronde en 2016 aux Capitals de Washington en retour de l'attaquant Brooks Laich, du défenseur Connor Carrick et d'un choix de deuxième tour en 2016.

Les antécédents du d.g. à la date limite: Quand vous avez un historique aussi important que Lou Lamoriello à la date limite, ce qui remonte à 1988, il y a des bonnes et des mauvaises transactions, mais il y en a surtout plusieurs. Cela inclut l'échange de Peter Stastny, d'Ilya Kovalchuk et de Doug Gilmour. Il semble que ce sera plus calme de son côté cette année, mais il pourrait certainement nous surprendre.

Bruins de Boston (26-23-6, 58 points)

Leur situation actuelle: Quatrièmes dans la section Atlantique, un point derrière les Flyers de Philadelphie et de la deuxième position des équipes repêchées en vue des séries éliminatoires dans l'Est.

Ce dont ils ont besoin: De l'aide en attaque et un ailier capable de jouer sur les deux premiers trios qui pourrait rétrograder un joueur capable d'aider le troisième ou le quatrième trio. Un gardien réserviste.

Admissibles à l'autonomie complète: C Dominic Moore; D John-Michael Liles

Admissibles à l'autonomie avec compensation: C Ryan Spooner; AD David Pastrnak; C Austin Czarnik; AG Tim Schaller; D Joe Morrow; G Zane McIntyre

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 18,8 millions $

Contrats actuels : 44 sur 50

Choix au repêchage en 2017 : 6 (1, 2, 4, 6, 7, 7)

Cibles potentielles: A Matt Duchene, Avalanche du Colorado; D Kevin Shattenkirk, Blues de St. Louis; D Johnny Oduya, Stars de Dallas; G Jaroslav Halak, Islanders de New York; G Keith Kinkaid, Devils du New Jersey

Monnaie d'échange possible: C Ryan Spooner, D Brandon Carlo

Atout principal: L'ailier droit Zach Senyshyn a été sélectionné au 15e rang au repêchage 2015 et il a fait beaucoup de progrès. Il a marqué 45 buts en 2015-16 avec les Greyhounds de Sault Ste. Marie, dans la Ligue de l'Ontario, et il en a ajouté 28 autres cette saison en tant que joueur de 19 ans.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Bruins ont effectué deux transactions, faisant l'acquisition de Liles et de l'attaquant Anthony Camara pour un choix de troisième ronde en 2016 et un choix de cinquième tour en 2017. Ils ont aussi mis la main sur Lee Stempniak en retour d'un choix de quatrième ronde en 2016 et d'un choix de deuxième tour en 2017.

Les antécédents du d.g. à la date limite: Don Sweeney a une année d'expérience sous la cravate, mais il a été actif... au détriment des Bruins. Sweeney a décidé d'échanger quatre choix au repêchage pour Liles et Stempniak en plus de conserver les services de Loui Eriksson afin de tenter de participer aux séries, ce qui ne s'est pas produit. La pression demeure sur les épaules de Sweeney et des Bruins, qui tentent de participer aux séries pour la première fois depuis 2014. Surtout après le congédiement de Claude Julien, mardi.

Panthers de la Floride (23-19-10, 56 points)

Leur situation actuelle: Cinquièmes dans la section Atlantique, trois points derrière les Flyers détenteurs de la deuxième place des équipes repêchées en vue des séries éliminatoires dans l'Est.

Ce dont ils ont besoin: Après avoir regagné les services des attaquants Aleksander Barkov et Jonathan Huberdeau au début février, il serait facile de croire que les Panthers ont déjà obtenu ce dont ils avaient besoin avant la date limite. Toutefois, davantage de profondeur ne leur ferait pas de mal.

Admissibles à l'autonomie complète: AD Jaromir Jagr; A Shawn Thornton; D Jakub Kindl; G Reto Berra

Admissibles à l'autonomie avec compensation: C Greg McKegg; C Michael Sgarbossa; D Mark Pysyk; D Alex Petrovic; C Steven Hodges

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 43 millions $

Contrats actuels: 47 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 6 (1, 2, 3, 3, 5, 6*) *choix conditionnel

Cibles potentielles: A Dustin Brown, Kings de Los Angeles; A Matt Duchene, Avalanche du Colorado; F Jarome Iginla, Avalanche du Colorado

Monnaie d'échange possible: A Jared McCann, Jagr

Atout principal: Jagr. Si les Panthers veulent aller jusqu'au bout - ce qu'ils semblent vouloir faire depuis le congédiement de Gerard Gallant à la mi-saison - il n'y a aucune raison d'échanger Jagr. Mais si les Panthers décident de faire un pas vers l'arrière, peut-être que Jagr pourrait se retrouver sous d'autres cieux.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Panthers ont conclu quatre échanges. Ils ont acquis Kindl des Red Wings de Detroit en retour d'un choix de sixième ronde en 2017 et ont acquis Jiri Hudler des Flames de Calgary pour des choix de deuxième et quatrième ronde. Les Panthers ont envoyé un choix de troisième ronde en 2016 aux Oilers d'Edmonton en retour de Teddy Purcell et ont échangé le joueur de centre Brandon Pirri aux Ducks d'Anaheim pour un choix de sixième ronde en 2016.

Les antécédents du d.g. à la date limite: Les Panthers ont tenté l'année dernière de franchir le pas de plus pour aller loin en séries. Ça n'a pas fonctionné, mais le président des opérations hockey Dale Tallon et le directeur général et entraîneur Tom Rowe pourraient certainement bouger si les Panthers demeurent dans la course.

Sabres de Buffalo (22-21-10, 54 points)

Leur situation actuelle: Sixièmes dans la section atlantique, cinq points derrière les Flyers pour la seconde place chez les équipes repêchées dans l'Est.

Ce dont ils ont besoin: De futurs talents. Les Sabres auraient pu être dans la course s'ils n'avaient pas été incommodés par de nombreuses blessures. Si les Sabres sont vendeurs à la date limite, ils auront besoin de jeunes atouts pour aider l'équipe.

Admissibles à l'autonomie complète : A Cody McCormick; C Cal O'Reilly; D Dmitry Kulikov; D Cody Franson; D Justin Falk; D Taylor Fedun; G Anders Nilsson

Admissibles à l'autonomie avec compensation: AG Marcus Foligno; A Zemgus Girgensons; AG Johan Larsson; G Robin Lehner

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 7,6 millions $

Contrats actuels: 43 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 8 (1, 2, 2, 3, 3, 4, 6, 7)

Cibles potentielles: Aucune

Monnaie d'échange possible: Gionta; Girgensons; Foligno; Kulikov; Franson

Atout principal: Kulikov. Pour les équipes qui ne peuvent obtenir un défenseur de qualité sur le marché, comme Kevin Shattenkirk, Kulikov pourrait être alléchant. Il a un impact de 4,33 millions $ sur la masse salariale et sera joueur autonome à la fin de la saison.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Sabres ont effectué trois transactions. Ils ont envoyé le défenseur Mike Weber aux Capitals de Washington en retour d'un choix de troisième tour en 2017; ils ont échangé Akeson, Varone, Leduc et un choix conditionnel de septième ronde en 2016 aux Sénateurs en retour de Sdao, O'Dell, Schneider et Guptill. Les Sabres ont aussi fait l'acquisition d'un choix conditionnel de troisième ronde en 2016 des Ducks pour l'attaquant Jamie McGinn.

Les antécédents du d.g. à la date limite: Tim Murray a souvent bien négocié depuis son arrivée avec les Sabres. Il semble que cette tendance pourrait se poursuivre alors que les Sabres peuvent ajouter quelques jeunes atouts à leur formation après une saison décevante.

Red Wings de Detroit (22-21-10, 54 points)

Leur situation actuelle: Septièmes dans la section Atlantique, cinq points derrière les Flyers et de la deuxième place des équipes repêchées en vue des séries éliminatoires dans l'Est.

Ce dont ils ont besoin: De l'espace sur la masse salariale. Les Red Wings sont hors de la course pour les séries de 2017, ce qui pourrait mettre fin à leur séquence de 25 ans en séries. Le directeur général Ken Holland ferait bien de dégager un peu d'argent à l'aube de la saison morte, parce qu'il devra s'entendre avec des joueurs autonomes.

Admissibles à l'autonomie complète: A Thomas Vanek; A Steve Ott; A Joe Vitale; A Drew Miller; D Brendan Smith

Admissibles à l'autonomie avec compensation: A Tomas Tatar; A Tomas Jurco; C Andreas Anthanasiou; D Xavier Ouellet; D Nick Jensen

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 4,1 millions $ (avec la liste des blessés à long terme)

Contrats actuels: 46 sur 50

Choix au repêchage en 2017: 8 (1, 2, 3, 4, 5, 6, 6, 7)

Cibles potentielles: Aucune

Monnaie d'échange possible: Vanek; D Mike Green; D Brendan Smith; G Petr Mrazek

Atout principal: Vanek. Celui qui sera joueur autonome à la fin de la saison a amassé 33 points (13 buts, 20 aides) en 41 matchs pour les Red Wings après en avoir récolté 41 (18 buts, 23 aides) en 74 rencontres avec le Wild du Minnesota la saison dernière. Vanek pourrait s'avérer la solution pour une équipe en manque d'attaque.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Les Red Wings ont fait une transaction, envoyant Kindl aux Panthers en retour d'un choix de sixième ronde en 2017.

Les antécédents du d.g. à la date limite: Ken Holland est devenu plus conservateur dans les dernières années, lui qui avait l'habitude d'être entreprenant. Mais ce sera différent cette année puisqu'il ne possède pas d'expérience comme vendeur.

Lightning de Tampa Bay (24-24-6, 54 points)

Leur situation actuelle: Huitième dans la section Atlantique, cinq points derrière les Flyers.

Ce dont ils ont besoin: De la défense. Le Lightning bâtit pour l'avenir. Il lui serait utile d'ajouter un défenseur de qualité avant la date limite.

Admissibles à l'autonomie complète: C Brian Boyle; D Luke Witkowski; G Ben Bishop

Admissibles à l'autonomie avec compensation: C Tyler Johnson; AG Ondrej Palat; AG Jonathan Drouin; AG Michaël Bournival; C Gabriel Dumont; D Andrej Sustr; D Jake Dotchin

Espace prévu sous le plafond salarial à la date limite: 8,2 millions $ (avec la liste des blessés à long terme)

Contrats actuels : 47 sur 50

Choix au repêchage en 2017 : 8 (1, 2, 3, 4, 5, 6, 6, 7)

Cibles potentielles: Aucune

Monnaie d'échange possible: Bishop; A Alex Killorn; A Vladislav Namestnikov

Atout principal: Bishop. Pour une équipe qui pourrait participer aux séries sans gardien fiable, comme les Blues de St. Louis ou les Stars de Dallas, Bishop pourrait faire la différence. Le Lightning a déjà son gardien d'avenir en Andrei Vasilevskiy, ce qui rend Bishop disponible pour un retour intéressant avant qu'il devienne joueur autonome.

Ce qu'ils ont fait avant la date limite 2016: Le Lightning n'a fait aucune transaction.

Les antécédents du d.g. à la date limite: Un dg qui échange Martin St. Louis pour Ryan Callahan à la date limite fera ce qu'il a à faire, peu importe la situation. Steve Yzerman a prouvé sa compétence et il travaillera pour l'avenir de l'équipe en mars.

En voir plus