Skip to main content

Anton Forsberg : un bon plan de rechange pour les Blackhawks

Chicago pourrait faciliter la tâche de son gardien substitut en générant plus d'offensive jusqu'au retour de Corey Crawford

par Tracey Myers @Tramyers_NHL / Journaliste NHL.com

CHICAGO - Le gardien des Blackhawks de Chicago Anton Forsberg était bien au fait de ce qu'on attendait de lui lorsque le cerbère numéro un de l'équipe, Corey Crawford, a subi une blessure au bas du corps, jeudi dernier. Néanmoins, venir en relève au joueur le plus constant des Blackhawks cette saison vient avec son lot de pression.

« Évidemment, il a effectué un excellent travail pour nous garder dans les matchs et nous permettre de remporter des victoires, a dit Forsberg à propos de Crawford. Je veux faire la même chose. »

Forsberg a gardé Chicago dans le coup, mais gagner des matchs a été plutôt compliqué. La faute ne revient pas complètement au gardien suédois, mais aussi à ses coéquipiers qui n'ont pas beaucoup produit devant lui.

Les problèmes de Chicago à l'attaque ont continué dimanche, dans une défaite de 3-1 face aux Kings de Los Angeles. Forsberg a cédé une seule fois et les Kings ont complété avec deux buts dans un filet désert. Avec Forsberg à nouveau devant la cage mercredi contre les Capitals de Washington (20h HE, NBCSN, NHL.TV), les Blackhawks doivent se mettre en marche et donner un coup de main à leur gardien.

Chicago a fait un excellent travail pour dénicher des gardiens substituts de qualité au cours des dernières saisons. De Ray Emery à Antti Raanta en passant par Scott Darling, tous ont été capables de garder les Blackhawks sur le droit chemin lorsque Crawford tombait au combat. Avaient-ils à soutirer des victoires avec peu d'appui offensif? Parfois. Mais pour Forsberg, il s'agit d'un problème récurrent cette saison qui frustre ses coéquipiers et ses entraîneurs également.

« Il fait bien. Avec un pointage de 0-0 en troisième période, il a fait ce qu'il devait et a gardé les deux points à portée de main, a expliqué l'entraîneur-chef Joel Quenneville à propos de la performance de Forsberg contre les Kings. Ce serait bon si on pouvait lui apporter un peu de soutien. »

Forsberg a disputé neuf matchs, dont sept départs, lors desquels les Blackhawks ont touché la cible à 16 reprises. Avant le match de mercredi, Forsberg montre un dossier de 1-3-3 avec une moyenne de buts accordés de 3,01 et un pourcentage d'arrêts de ,914.

« C'est évidemment frustrant de ne pas récolter la victoire, a avoué Forsberg qui dit mieux se sentir avec les départs consécutifs. Mais je ne peux rien faire de plus. Je dois simplement continuer à jouer de la même façon et me concentrer sur mon jeu. Je me sens plus à l'aise, j'ai atteint un bon rythme et je lis mieux l'action devant moi. Ça fait une grosse différence. »

Ce qu'il faut garder en tête à propos de l'attaque des Blackhawks cette saison, c'est qu'elle a connu des hauts et des bas. Même Crawford a parfois manqué de soutien offensif.

Après deux victoires unilatérales lors des deux premiers matchs de la saison - 10-1 contre les Penguins de Pittsburgh et 5-1 contre les Blue Jackets de Columbus - l'équipe n'a marqué que 22 buts durant les 11 départs suivants de Crawford, où il a présenté un dossier de 5-5-0. L'attaque s'est remise à produire durant une bonne partie du mois de novembre, les Blackhawks ayant touché la cible 29 fois au cours de ses sept départs subséquents. Ça n'a pas été le cas avec Forsberg devant le filet.

« Forsberg travaille très fort pour nous, surtout lors des séquences de deux matchs en deux soirs où il prend la relève pour Crawford, a affirmé le centre Jonathan Toews, l'unique buteur des Blackhawks dimanche. Nous n'arrivons pas à générer de l'attaque pour lui donner un coussin avec lequel il pourrait être à l'aise. Il fait tout ce dont nous avons besoin. Nous devons l'appuyer, créer des chances de marquer et trouver des façons d'aller chercher des victoires pour lui. »

Quenneville a confié que Crawford pourrait être de retour vendredi, quand les Blackhawks recevront la visite des Sabres de Buffalo. Le gardien devrait patiner cette semaine et sera réévalué par la suite. Peu importe quand Crawford reviendra, Forsberg a prouvé qu'il est une partie importante des Blackhawks et que l'équipe aura besoin de ses services.

Les gardiens substituts n'ont généralement pas beaucoup de départs, mais quand les occasions se présentent, le mot d'ordre est toujours le même : donner à l'équipe une chance de gagner. Forsberg l'a fait, il a aidé les Blackhawks. Maintenant, c'est au tour des Blackhawks de l'aider.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.