Skip to main content

Anisimov prêt à jouer dans le match no 1 pour Chicago

Le joueur de centre retourne à l'entraînement des Blackhawks après une absence de 13 matchs provoquée par une blessure à la jambe

par Brian Hedger / Correspondant LNH.com

CHICAGO -- Après un mois sans Artem Anisimov, les Blackhawks de Chicago ont salué le retour de leur centre de deuxième trio mardi.

Anisimov a rejoint ses coéquipiers à l'entraînement pour la première depuis un match contre les Canadiens de Montréal le 14 mars, quand il a subi une blessure de la jambe gauche qui l'a obligé à rater les 13 derniers matchs de la saison régulière.

Chicago a dû miser sur trois recrues pour le remplacer au sein d'un trio avec Artemi Panarin et Patrick Kane, et les Blackhawks sont très heureux qu'Anisimov soit de retour avant le match d'ouverture de leur série de première ronde dans l'Association de l'Ouest contre les Predators de Nashville jeudi au United Center (20h HE; TVA Sports, Sportsnet, NBCSN).

« Il a un très bon rapport avec ces deux joueurs, a déclaré l'entraîneur des Blackhawks Joel Quenneville. Il fait beaucoup pour l'équipe. Il s'occupe discrètement de ses affaires aux côtés de deux joueurs vraiment spéciaux, il ajoute donc un élément important à notre alignement parce qu'il est si polyvalent. »

En plus de centrer le meilleur trio offensif des Blackhawks, Anisimov joue également devant le filet adverse en avantage numérique et aide l'équipe à écouler des pénalités. Pendant l'entraînement, il a créé des écrans devant le filet avec la deuxième unité en avantage numérique.

« Je vais continuer de me diriger vers le filet et de jouer avec acharnement à chaque présence, a dit Anisimov. Je me sens bien et je suis heureux d'être de retour et de m'entraîner avec l'équipe pour la première fois. Je suis prêt à jouer. »

Physiquement, c'est la première fois qu'il pouvait le dire depuis sa blessure. Anisimov doute qu'il ait pu revenir avant la fin de la saison régulière, ajoutant que ces derniers jours de congé ont été nécessaires.

« C'était difficile, a admis Anisimov. Je ne me suis pas pressé, mais c'était bon pour la jambe que je me repose davantage. Je m'en suis complètement remis et j'ai apprêté à jouer. »

La blessure a écourté sa meilleure campagne dans la LNH, d'un point de vue statistique.

En plus d'avoir établi des marques personnelles au chapitre des points (45) et des mentions d'aide (23), Anisimov a égalé sa marque personnelle dans les buts (22), dont sept buts gagnants. Il a marqué 22 filets en 81 matchs en 2013-14, mais il a réalisé l'exploit en 17 matchs de moins cette saison.

« C'était dur à avaler, mais c'est la vie, a ajouté Anisimov. Tu ne peux rien faire. Tout peut se passer. »

Maintenant, avec les Predators dans sa mire, Anisimov a l'intention de faire en sorte que ses deuxièmes séries éliminatoires de la Coupe Stanley avec Chicago aient une meilleure fin que les premières, lorsque les Blackhawks ont été éliminés en première ronde par les Blues de St. Louis l'année dernière. Un retour dans les séries ne sera pas facile à la suite d'une tellement longue absence, mais Anisimov l'attend avec impatience.

« Il y a un peu de pression, a-t-il dit. Mais je crois qu'après la première présence, ça va disparaître. Ça redevient un autre match de hockey. J'ai tiré des leçons [après les séries de 2016], je n'ai plus qu'à le faire. »

En voir plus