Skip to main content

Andrei K. poursuit sa lancée mais le Canadien s'incline 4-3 contre les Sabres

LNH.com @NHL

MONTREAL - Face à l'équipe la plus avare de la ligue en défensive, ce n'est pas étonnant que les unités spéciales aient fait la différence dans le duel de lundi soir, au Centre Bell, entre le Canadien et les Sabres de Buffalo.

Au bout du compte, Clarke MacArthur a marqué à 14:41 de la troisième période, alors que les Sabres profitaient d'un avantage à cinq contre trois, pour rompre une égalité de 3-3 et lancer les hommes de Lindy Ruff vers un gain de 4-3.

Plus tôt au cours de la soirée, Andrei Kostitsyn, avec ses septième et huitième de la saison, a marqué deux fois en avantage numérique pour se retrouver avec un total de six filets à ses cinq plus récentes rencontres.

Et du côté des Sabres, le défenseur Andrej Sekera a marqué peu après qu'un jeu de puissance des visiteurs se soit terminé, tandis que Patrick Kaleta a fait mouche en désavantage numérique.

"C'est malheureux parce que ça nous a coûté deux points, alors qu'on avait disputé jusque-là un match solide contre une des meilleures équipes de la ligue, a dit Jacques Martin de l'indiscipline des siens - encore. On a obtenu plus d'occasions de marquer qu'eux, on a marqué deux buts en avantage numérique et on a amélioré notre jeu à cinq contre cinq, alors c'est malheureux qu'on se retrouve les mains vides."

Seulement deux des sept filets de la soirée ont été marqués à armes égales, soit ceux de Tim Kennedy et Mike Cammalleri, réussis à 18 secondes d'intervalle au milieu du troisième engagement. Le score est alors passé de 2-2 à 3-3.

Andrei K. aura connu une soirée de trois points puisqu'il a récolté une aide sur le 18e filet de la campagne de Cammalleri. Tomas Plekanec a ajouté deux aides, tout comme Jochen Hecht du côté des Sabres.

"Il joue avec plus de confiance, il s'amuse avec la rondelle et il s'affirme davantage quand il contrôle le disque", a noté Plekanec au sujet de son ailier bélarusse.

Jaroslav Halak et Ryan Miller ont été solides jusqu'à ce que le jeu s'anime et qu'ils accordent chacun deux filets lors du dernier tiers.

Le Canadien poursuivra son marathon pré-olympique du mois de décembre mercredi au New Jersey, face aux Devils de Jacques Lemaire, avant de revenir au Centre Bell jeudi affronter Guillaume Latendresse et le Wild du Minnesota.

Du jeu serré

La première période a donné lieu à du jeu serré. Les retours de lancer ont été rares et ce, des deux côtés. Quand Halak ou Miller ne réussissait pas à gober la rondelle, les défenseurs s'assuraient de limiter les dégâts. Ce qui a donné lieu à plusieurs mêlées devant le filet.

Pas étonnant que le seul but de l'engagement soit survenu lors d'un jeu de puissance. L'aîné des frères K. a décoché un tir sur réception à 16:03, après que le disque eut changé de côté de patinoire à deux reprises - d'abord de Marc-André Bergeron à Plekanec, puis de Plekanec à Andrei K.

Pendant ce temps, le désavantage numérique montréalais a été parfait en deux occasions.

Halak s'est signalé sur un tir à bout portant de Jason Pominville dans les secondes suivant le but du tricolore.

Les statistiques montreront que le désavantage numérique du Tricolore a été parfait en deux autres occasions en deuxième période. Sauf que les unités spéciales ont eu un rôle à jouer dans les deux buts marqués par les Sabres en période médiane.

Le but de Sekera, à 12:58, a été marqué de la ligne bleue alors que Josh Gorges venait à peine de sortir du cachot. Halak avait la vue voilée sur le jeu.

Puis, Montador a fait mouche à 19:01 lors d'une contre-attaque à deux contre un en compagnie de Tim Connolly pendant un jeu de puissance du Canadien. Les joueurs de Jacques Martin auraient dû être plus alertes puisque quelques secondes plus tôt, les Sabres avaient également menacé de la sorte.

L'histoire de la période aurait pu être très différente si, avant les deux buts des Sabres, Mike Cammalleri et Andrei Kostitsyn avaient converti leurs occasions de marquer. Le premier a vu son tir frôler le poteau et glisser le long de la ligne rouge à la suite d'une attaque à trois contre deux, tandis que le deuxième a failli marquer en faisant dévier un tir de Plekanec alors qu'il avait le dos au but.

Kostitsyn s'est toutefois bien repris en début de troisième, quand il a répété le même manège et marqué en avantage numérique à 2:36, en faisant dévier un lancer de Plekanec avec le talon de la lame de son bâton alors qu'il était tout près de Miller.

Kennedy a donné les devants 3-2 aux Sabres à 12:33 de la troisième quand la rondelle a circulé pendant plusieurs secondes devant le filet de Halak, mais Cammalleri a égalé les chances 18 secondes plus tard en tirant depuis le cercle de mise en jeu après avoir hérité d'un relais d'Andrei Kostitsyn en plein mouvement.

La foule a conspué la sévérité des arbitres quand ils ont donné une double mineure à Glen Metropolit, suivie d'une autre mineure à Ryan O'Byrne 37 secondes plus tard, à leurs favoris. MacArthur a alors permis aux Sabres de faire le minimum nécessaire, pour une avance de 4-3.

Le Canadien a profité d'un jeu de puissance dans les deux dernières minutes de jeu et multiplié les tirs, souvent imprécis. Miller s'est quand même illustré grâce à un rapide déplacement latéral.

En voir plus