Skip to main content

Un autre duel Anderson-Price devant les filets

Les Sénateurs n'apportent aucun changement tandis que les Canadiens ramènent Emelin et McCarron dans l'alignement

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Craig Anderson sera de retour devant le filet des Sénateurs d'Ottawa, dimanche, pour le match retour au Centre Bell du programme double contre les Canadiens de Montréal.
 

L'entraîneur des Sénateurs Guy Boucher a confirmé la présence du vétéran gardien au cours d'une mêlée de presse à l'hôtel où loge l'équipe, dimanche midi. 

« La fatigue n'est pas un facteur dans son cas. Il est frais et dispos. Il n'a pas joué pendant quelques mois », avait déclaré Guy Boucher, samedi, à l'issue de la défaite de 4-3 aux tirs de barrage des siens au Centre Canadian Tire.

« S'il me dit être prêt à rejouer, ce sera mon homme. »

Les Canadiens vont également rappliquer avec Carey Price qui livrera deux matchs en autant de soirs pour la deuxième fois cette saison.

L'entraîneur Claude Julien a par ailleurs annoncé quelques heures avant le match que le défenseur Alexei Emelin reprendra sa place dans l'alignement, au détriment de Brandon Davidson. Julien apportera un changement à l'attaque, en misant sur le jeune Michael McCarron qui remplacera le vétéran Steve Ott au centre du quatrième trio.

Pour revenir à Anderson, il a vu moins d'action cette saison parce qu'il a passé plusieurs semaines au chevet de son épouse atteinte du cancer. La semaine dernière, il a été incommodé par une blessure au bas du corps. Sa participation à la rencontre de samedi n'a été officialisée que quelques heures avant la mise au jeu initiale.

Pour ce qui est du match de dimanche, Boucher espère que ses troupiers vont l'amorcer en étant moins tendus que la veille. L'entraîneur a trouvé qu'ils avaient affiché trop de nervosité à Ottawa.

« Tout le monde s'excite pour le premier rang de notre section, a-t-il déploré après le match. Je n'arrête pas de dire que c'est contre-productif. Nous mettons l'accent sur des choses qui ne nous aident pas. Nous voulons obtenir des points de classement afin de participer aux séries, peu importe à quelle position ou l'identité de nos adversaires. »  

Boucher a fait remarquer que ses troupiers retournent à de mauvaises habitudes quand ils ne jouent pas de façon détendue.

« Les mauvaises habitudes pour nous, c'est que nous ne lançons pas vers le filet. C'est une maladie récurrente pour nous.

« Après le premier but, les gars ont commencé à respirer mieux. Nous avons commencé à tirer et ça nous a permis d'aller chercher tout de suite un deuxième but, a-t-il continué. Nous avons eu le meilleur en deuxième période et, à la fin de la soirée, c'était presque l'égalité dans la colonne des lancers. »

Boucher a minimisé l'importance des confrontations entre les deux équipes, en replaçant les choses dans leur perspective.

« Ce sont des matchs le "fun" à jouer, des matchs importants, mais on ne parle quand même pas d'un septième match d'une série, a-t-il déclaré. Nous avons besoin de points. Notre équipe acquiert de la maturité dans le moment. Nos jeunes leaders apprennent à gérer ces situations-là. Erik Karlsson a été exceptionnel. C'est lui qui a commencé à diriger des tirs vers le filet, comme nous voulons le faire. Auparavant, on tentait des petits jeux qui n'embêtaient pas du tout Carey Price. Nous avons appris. Ç'a été le cas lors du match contre les Blackhawks de Chicago jeudi et encore ce soir. Nous continuons de nous améliorer. »

Boucher a tout de même souligné que ses troupiers étaient parvenus à inscrire trois buts contre Price, malgré l'absence de l'attaquant Mark Stone, blessé, qui est un rouage très important.

Il a souligné le brio de l'attaquant Bobby Ryan qui aurait bien mérité de finir la rencontre avec quelques points.

Au lieu de ça, Ryan a terminé la soirée avec quelques bleus sur le corps, lui qui a été atteint de tirs de ses coéquipiers devant Price. 

« Il a été exceptionnel, très impliqué », a noté Boucher.

L'entraîneur a dit que la nervosité n'a rien eu à voir dans le fait que les Sénateurs n'ont pas pu saisir une occasion unique en supériorité numérique en prolongation.

« Kyle Turris a pu décocher un bon lancer de près, mais Shea Weber s'est sacrifié en le bloquant. Par après, Mike Hoffman a raté la cible. Il aurait fallu que nous puissions toucher le filet. »

Alignement prévu des Sénateurs

Zack Smith -- Kyle Turris -- Bobby Ryan
Ryan Dzingel -- Derick Brassard -- Alexandre Burrows
Mike Hoffman -- Jean-Gabriel Pageau -- Tom Pyatt
Viktor Stalberg -- Chris Kelly -- Tommy Wingels

Marc Methot -- Erik Karlsson
Dion Phaneuf -- Cody Ceci
Mark Borowiecki -- Chris Wideman

Craig Anderson
Mike Condon

Retranchés : Fredrik Claesson, Jyrki Jokipakka, Christopher DiDomenico
Blessés : Mark Stone (bas du corps), Chris Neil (doigt fracturé)

Alignement prévu des Canadiens

Max Pacioretty -- Alex Galchenyuk -- Alexander Radulov
Paul Byron -- Tomas Plekanec -- Brendan Gallagher
Artturi Lehkonen -- Phillip Danault -- Andrew Shaw
Dwight King -- Michael McCarron -- Torrey Mitchell

Andrei Markov -- Shea Weber
Alexei Emelin -- Jeff Petry
Nathan Beaulieu -- Jordie Benn

Carey Price
Al Montoya

Retranchés : Branson Davidson, Steve Ott, Andreas Martinsen
Blessés : Nikita Nesterov (bas du corps), Brian Flynn (haut du corps)

En voir plus