Skip to main content

Andersen devrait être en mesure de jouer jeudi

Le gardien des Maple Leafs a raté le dernier match de la saison régulière; Nikita Zaitsev et Roman Polak des cas incertains face aux Capitals

par Dave McCarthy / Correspondant LNH.com

TORONTO -- Le gardien Frederik Andersen devrait être devant le filet des Maple Leafs de Toronto lors du match no 1 de la série de première ronde dans l'Association de l'Est face aux Capitals de Washington au Verizon Center jeudi (19h HE; TVA Sports, CBC, USA, CSN-DC) après avoir participé à l'entraînement mardi.

Andersen n'a pas participé au dernier match de la saison régulière dimanche contre les Blue Jackets de Columbus après avoir quitté la patinoire à la suite d'une collision avec l'attaquant Tom Sestito des Penguins de Pittsburgh à 2:01 de la deuxième période d'une victoire de 5-3 des Maple Leafs samedi. Curtis McElhinney a remplacé Andersen et a effectué 12 arrêts dans la victoire qui a assuré les Maple Leafs d'une place en séries.

Même si l'équipe n'a pas confirmé qu'Andersen allait obtenir le départ jeudi, tous les signes ont indiqué qu'il était prêt à jouer.

« Le processus se déroule comme prévu et si tout continue de bien aller, j'aurai la chance de jouer jeudi », a déclaré Andersen.

Les défenseurs Nikita Zaitsev et Roman Polak étaient absents de l'entraînement mardi après s'être blessés dimanche. Babcock espère qu'ils pourront affronter les Capitals dans le premier match, mais il ne pouvait pas confirmer leur statut.

Zaitsev a quitté le match contre les Blue Jackets après la première période avec une blessure au haut du corps. Polak a quitté la rencontre avec quatre minutes à écouler au deuxième vingt en raison d'une blessure au bas du corps. Il est revenu en troisième période et a passé une présence sur la glace avant de passer le reste de la rencontre sur le banc.

« Ils ne se sont pas entraînés aujourd'hui, nous allons voir s'ils s'entraînent demain, a dit Babcock. Chaque joueur fait du progrès. Nous croyons que les deux joueurs seront prêts, mais je ne peux rien garantir. »

En voir plus