Skip to main content

Analyse: Les Penguins doivent continuer avec Murray

L'entraîneur Sullivan ne rendrait pas service à l'équipe et à Fleury en procédant à un changement de gardiens pour le match no 6 face aux Capitals

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

PITTSBURGH - Y aurait-il un début de polémique de gardiens dans l'entourage des Penguins de Pittsburgh? L'entraîneur Mike Sullivan a attisé la braise de la controverse, dimanche, en laissant planer le mystère quant à l'identité du gardien qu'il enverra dans la mêlée au Consol Energy Center, mardi.

Continuera-t-on avec le jeune Matt Murray, qui est sensationnel depuis le début des séries éliminatoires, ou est-ce le moment de faire appel au vétéran Marc-Andre Fleury?

Sullivan n'a pas répondu clairement à la question au cours d'un appel-conférence. Il en a dit suffisamment pour qu'on comprenne que ça ne figure pas dans ses plans de procéder à un changement devant le filet.

La véritable question est: « Pourquoi envisagerait-il même la possibilité? » Les Penguins ont perdu un match samedi, et puis après? Ils mènent encore la série de deuxième tour de l'Association de l'Est contre les Capitals de Washington 3-2. Le rendement de Murray dans le match no 5 n'a pas été la raison de la défaite de 3-1 des Penguins au Verizon Center, samedi. Même si on peut faire valoir qu'il aurait dû stopper le tir de Justin Williams, auteur du troisième but des Capitals en deuxième période.

Les Penguins ont bien joué et ils ont quitté Washington en étant animés du sentiment qu'ils auraient mérité de l'emporter. Ils se blâmaient surtout pour leur indiscipline, qui a pavé la voie à deux buts des Capitals. Comme l'a lancé le défenseur Kristopher Letang : « On oublie ça et on retourne à la maison ».

Sullivan aurait tout à perdre en décidant de confier le filet à Fleury qui n'a pas vu d'action depuis le 31 mars. Il ne rendrait pas service à l'équipe et à Fleury lui-même. Et que fera-t-il advenant que les Penguins perdent le sixième match avec Fleury? Changer son fusil d'épaule de nouveau et revenir avec le jeune Murray? Ce serait courir à la perte des Penguins.

On soupçonne Sullivan d'avoir entretenu le flou dimanche pour des raisons stratégiques davantage que pratiques. Pour faire diversion, ou semer un brin de doute chez les Capitals, des tactiques vieilles comme la terre. Parce que son idée est faite : il va revenir avec Murray. Le contraire serait éminemment étonnant.

Il ne fait aucun doute dans l'esprit des joueurs que Murray (fiche de 6-2, moyenne de 1,96 et taux d'efficacité de 0,937) demeure le gardien de confiance. Le jeune homme est imperturbable et Fleury l'aide énormément en étant un bon mentor. Assis l'un à côté de l'autre dans le vestiaire, on a pu les voir à l'issue du match de samedi discuter ensemble pendant un long moment.

L'heure n'est pas au changement de gardiens chez les Penguins, pas encore. Si Murray devait connaître une performance ordinaire mardi, alors là la situation se corsera. Sullivan jouerait tout de même gros. Parce que miser sur un gardien - aussi expérimenté soit-il - qui est inactif depuis près d'un mois et demi pour un match ultime d'une série nécessitera beaucoup de cran.

En voir plus