Skip to main content

Analyse : match no 5, Sharks-Penguins

Un bon départ et Martin Jones aident San Jose à prolonger la Finale de la Coupe Stanley

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

PITTSBURGH - Les Sharks de San Jose ont battu les Penguins de Pittsburgh 4-2 dans le match no 5 de la Finale de la Coupe Stanley au Consol Energy Center jeudi.

Les Penguins mènent la série quatre de sept 3-2. Le match no 6 sera présenté à San Jose dimanche.

 

Les Sharks ont rapidement pris les devants 2-0 au cours des premières 2:53 de la rencontre grâce à des buts de Brent Burns et Logan Couture. Les Penguins ont riposté avec deux filets en l'espace de 22 secondes, l'œuvre d'Evgeni Malkin (sur le jeu de puissance) et Carl Hagelin pour créer l'égalité 2-2 à 5:06 de la première période.

Melker Karlsson a redonné les devants aux Sharks 3-2 alors qu'il restait 5:13 à faire au premier engagement à la suite d'une passe du revers de Couture, qui a amassé un but et deux passes dans la période.

Le gardien de San Jose Martin Jones a fait en sorte que cette priorité soit suffisante en réalisant 44 arrêts. Joe Pavelski a ajouté un but dans un filet désert à 1:20 de la fin du temps réglementaire pour sceller la victoire des Sharks.

Ce que nous avons appris : Ce ne fut pas joli, mais grâce au brio de Jones et Couture, les Sharks ont obtenu la victoire qu'il leur fallait pour demeurer en vie.

La première période a été un peu folle, San Jose et Pittsburgh marquant un total de quatre buts au cours des premières 5:06, un record pour les quatre buts les plus rapides pour entamer un match de la Finale, selon le Elias Sports Bureau.

Les Sharks ont finalement obtenu le premier but d'un match, et ils ont joué avec une avance pour la première fois de la série, mais la punition de Dainius Zubrus pour avoir retardé le match à 4:21 a freiné leur momentum. Ils ont toutefois été en mesure de le récupérer après que les Penguins eurent créé l'égalité.

Le gardien recrue des Penguins Matt Murray a été chancelant en début de rencontre, s'agenouillant trop rapidement sur le but de Burns avant de permettre au tir de Karlsson de le battre du côté de la mitaine. Les Sharks n'ont pas beaucoup testé Murray par la suite, mais Jones a monté la garde à l'autre bout.

Le but de Pavelski dans un filet désert était son premier point de la Finale de la Coupe Stanley.

Ce que ça signifie pour les Sharks : Ils montrent une fiche de 2-0 lorsqu'ils font face à l'élimination au cours des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Ils auront besoin d'une victoire à domicile dimanche pour forcer la tenue d'un match no 7 à Pittsburgh.

Ce que ça signifie pour les Penguins : Ils devront à nouveau traverser le pays pour se rendre à San Jose et y disputer le match no 6, mais ils demeurent à un gain de leur quatrième conquête de la Coupe Stanley de leur histoire.

Moment clé : Alors que les Sharks s'accrochaient à une avance de 3-2 et qu'il restait 4:54 à écouler au deuxième tiers, Jones a réalisé l'arrêt de la soirée aux dépens de Nick Bonino, seul devant le filet. Jones a sorti la jambière gauche sur le tir initial de Phil Kessel en provenance du cercle gauche, mais il a accordé un retour à sa gauche que Bonino semblait avoir poussé dans le filet du revers. Jones a toutefois étiré la jambe gauche et a placé le bout de son patin devant la rondelle pour permettre aux Sharks de conserver leur priorité.

Héros obscur : Chris Tierney a de nouveau été solide au centre du troisième trio des Sharks, et il a bloqué un tir de Kessel à un moment clé en période médiane. Il a aussi présenté une fiche de 11-10 sur les mises en jeu.

La suite : Le match no 6 aura lieu au SAP Center à San Jose dimanche (20 h (HE); TVA Sports, NBC, CBC).

 

En voir plus