Skip to main content

Analyse : match no 5, Flyers-Capitals

Neuvirth et un tir dévié permettent à Philadelphie de prolonger la série pour une deuxième fois

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

WASHINGTON - Les Flyers de Philadelphie ont vaincu les Capitals de Washington 2-0 dans le match no 5 de leur série de première ronde de l'Association de l'Est vendredi au Verizon Center.

Après avoir tiré de l'arrière 3-0 dans cette série quatre de sept, les Flyers se sont approchés à 3-2 alors que le match no 6 aura lieu dimanche au Wells Fargo Center.

 

Le gardien Michal Neuvirth, qui a entrepris sa carrière dans la LNH avec les Capitals, a été la principale attraction du côté des Flyers, réalisant un sommet en carrière de 44 arrêts pour signer son deuxième jeu blanc en carrière en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, annulant du même coup l'avantage de 44-11 de Washington dans la colonne des tirs.

Le filet de Ryan White à 7:52 de la deuxième période a donné une avance de 1-0 aux Flyers, but inscrit sur le premier des deux tirs de Philadelphie au cours de l'engagement. Le lancer de White aurait raté la cible, mais la rondelle a bifurqué sur le patin droit du défenseur des Capitals Taylor Chorney devant le filet.

Le but dans un filet désert de Chris VandeVelde avec 30,8 secondes à faire a confirmé le gain de Philadelphie.

Ce que nous avons appris : Neuvirth, un choix de deuxième ronde des Capitals en 2006, est en voie de donner de sérieux maux de tête aux Capitals. Il a accordé un but en 76 tirs au cours des deux derniers matchs. Lorsque les Capitals ont été en mesure d'éviter le cachot (ils ont donné aux Flyers cinq jeux de puissance au cours des premières 25:49), ils ont dominé le jeu, ayant le dessus sur les Flyers 30-5 au chapitre des tirs au cours des deux premières périodes, incluant un avantage de 16-2 en période médiane, au cours de laquelle les tentatives de tirs ont été de 30-4. Depuis le début de la troisième période du match no 4, Washington a dominé les Flyers 57-15 dans la colonne des tirs, et n'a marqué qu'un but.  

Les Capitals ont survécu aux six jeux de puissance des Flyers, mais le but de White a été réussi trois secondes après la fin d'une punition à Philadelphie.

Ce que cela signifie pour les Capitals : Les fantômes de 2010, alors qu'après avoir remporté le trophée des Présidents, les Capitals avaient échappé une avance de 3-1 dans leur série de première ronde contre les Canadiens de Montréal, commencent à se montrer le bout du nez. Neuvirth joue le rôle de Jaroslav Halak, qui avait stoppé 131 des 134 tirs dirigés vers lui au cours des trois derniers matchs de cette série.

Ce que cela signifie pour les Flyers : En grande partie grâce à Neuvirth, ils demeurent en vie et disputeront au moins un autre match. Ils vont tenter de devenir la cinquième équipe de l'histoire de la LNH à effacer un déficit de 3-0 dans une série quatre de sept. Les Flyers font déjà partie de cette courte liste, eux qui ont déjà effectué ce genre de remontée contre les Bruins de Boston en deuxième ronde en 2010.

Moment important : Neuvirth a réalisé tellement d'arrêts importants, mais il s'est particulièrement démarqué lorsqu'il a effectué le grand écart pour priver Jay Beagle d'un but en infériorité numérique avec la jambière gauche sur un 2-contre-1 à 9:19 de la troisième période. White a été chassé pour obstruction à 9:40, permettant ainsi aux Capitals de déployer leur attaque massive pour la troisième fois. Les Flyers ont alors peut-être fourni leur meilleur effort de la série à court d'un homme, limitant les Capitals à un tir. Ils se sont ensuite fiés à Neuvirth pour le reste du match.

Héros obscur : Il faut donner du crédit aux défenseurs des Flyers Radko Gudas et Nick Shultz pour s'être relayés contre l'attaquant des Capitals Alex Ovechkin, qui a été dominant avec huit lancers et huit mises en échec, mais il n'est pas parvenu à faire vibrer les cordages.

La suite : Le match no 6 aura lieu au Wells Fargo Center dimanche (midi (HE); TVA Sports, NBC, CBC). Les Flyers vont tenter de profiter de leur momentum afin de forcer la tenue d'un match ultime au Verizon Center mercredi.

 

En voir plus