Skip to main content

Analyse : match no 3, Sharks-Predators

L'infériorité numérique et le soutien des partisans ont aidé Nashville à obtenir sa première victoire

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur du contenu éditorial NHL.com

NASHVILLE - Les Predators de Nashville ont défait les Sharks de San Jose 4-1 dans le match no 3 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest au Bridgestone Arena mardi.

Les Predators ont effacé un retard au pointage pour la première fois de la série grâce à des buts de James Neal, Shea Weber, Colin Wilson et Filip Forsberg.

San Jose mène la série quatre de sept 2-1.

 

Ce que nous avons appris : L'avantage de la glace est très important. Les Predators ont semblé être une équipe différente dans le match no 3. Ils ont utilisé le dernier changement afin de dicter les confrontations sur la glace et le momentun généré par leurs bruyants spectateurs afin de venir de l'arrière contre une équipe de San Jose qui les avait limités à un but à forces égales au cours des deux premiers matchs. À chacun des arrêts de jeu, mais surtout pendant les pauses publicitaires, les partisans se levaient et encourageaient les Predators, ce qui a créé une ambiance électrique.

Ce que ça signifie pour les Predators : Ils sont en vie. Bien qu'ils aient tenté de dresser un portrait positif de la situation mardi matin, les Predators savaient qu'il s'agissait d'une rencontre qu'ils se devaient de gagner s'ils voulaient avoir une chance de remporter la série. Ils ont joué avec le désespoir d'une équipe qui disputait un match qui allait définir sa saison. Au cours d'une deuxième période cruciale, Nashville a limité San Jose à neuf tirs, dont quatre de suite au cours d'un jeu de puissance tardif des Sharks.

Ce que ça signifie pour les Sharks : Pas grand-chose. San Jose a perdu le match no 3 au cours de la ronde précédente, contre les Kings de Los Angeles, et a répondu avec deux victoires de suite pour éliminer l'équipe favorite. La seule différence est que le troisième match de la première ronde avait été disputé à San Jose et que celui-ci a été joué sur la route. Il s'agissait de la première défaite de San Jose à l'étranger depuis le 17 mars. Ils montraient une fiche de 3-0 sur la route depuis le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. San Jose n'a pu générer son traditionnel volume de tirs et a eu de la difficulté à placer son jeu de puissance dans une position où ce dernier aurait pu créer le même momentum qu'au cours des deux premières parties.

Moment important : Le défenseur de Nashville Barrett Jackman a été chassé pour avoir accroché avec 1:39 à écouler à la deuxième période alors que les Predators menaient 2-1. San Jose affichait un rendement de 3-en-5 sur le jeu de puissance dans cette série avant le match no 3, il s'agissait donc d'une situation périlleuse pour l'équipe locale. Les Sharks ont dirigé quatre lancers au filet, mais l'ailier droit des Predators Miikka Salomaki a obtenu la meilleure chance de marquer sur une échappée après un revirement du centre de San Jose Joe Thornton. Les attaquants de Nashville Colton Sissons et Paul Gaustad ont tous deux bloqué un tir dans les 10 dernières secondes de l'engagement.

Héros obscur : Le défenseur de Nashville Mattias Ekholm a été très bon pendant une très grande partie de la saison, mais il passe sous le radar en évoluant dans l'ombre des défenseurs de premier plan Shea Weber et Roman Josi. Il était difficile d'ignorer Ekholm dans la troisième rencontre, lui qui a été utilisé pendant 24:35, étant employé autant en avantage qu'en désavantage numérique. Sa passe qui a permis à Neal de marquer sur un tir de réception était splendide.

La suite : Le match no 4 aura lieu à Nashville jeudi (21 h (HE); TVA Sports 2, CNBC, SN). Est-ce que les Predators pourront poursuivre sur leur lancée à domicile et retourner à San Jose avec la série égale 2-2?

 

En voir plus