Skip to main content

Analyse : match no 2, Predators-Sharks

Le jeu de puissance de San Jose fait la différence, trois points de Pavelski dans la victoire

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur du contenu éditorial NHL.com

SAN JOSE - Les Sharks de San Jose ont vaincu les Predators de Nashville 3-2 dans le match no 2 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest au SAP Center dimanche.

San Jose mène la série quatre de sept 2-0.

 

Le centre Joe Pavelski a inscrit le but qui brisait l'égalité à 17:20 de la troisième période. Il s'agissait de son sixième but des séries éliminatoires, ce qui donnait les devants 2-1 aux Sharks. Le centre Logan Couture a inscrit le premier but de la rencontre en s'emparant d'un retour de lancer du défenseur Brent Burns qui avait été redirigé par Pavelski, qui a terminé la rencontre avec trois points. Mattias Ekholm a créé l'égalité pour Nashville à mi-chemin de la troisième période. Le but de Joe Thornton dans un filet désert avec 56 secondes à faire s'est avéré être le but gagnant puisque Ryan Johansen a fait mouche pour les Predators alors qu'il restait moins de quatre secondes au cadran.

San Jose affiche un rendement de 3-en-5 en avantage numérique dans cette série.

Ce que nous avons appris : Les Sharks peuvent remporter des matchs de bien des façons, mais leur jeu de puissance constitue habituellement leur arme de prédilection. Dimanche, les Predators ont joué un bien meilleur match défensivement, diminuant le temps et l'espace dont profitaient les Sharks au cours du premier match. San Jose a vu ses joueurs de soutien générer la majorité de leurs chances de marquer avant de toucher la cible au cours de leur deuxième jeu de puissance. Une fois en avant 1-0, les Sharks ont adopté un style défensif hermétique et ont pu compter sur les prouesses de Martin Jones devant le filet, lui qui a discrètement été très efficace au cours des sept premiers matchs des séries éliminatoires.

Ce que ça signifie pour les Predators : Des problèmes. Les Predators ne sont pas bâtis pour venir de l'arrière, que ce soit dans un match ou dans une série. Ils sont bâtis pour prendre les devants et résister. Nashville ne sera pas en mesure de le faire maintenant, et devra vraisemblablement abandonner son style axé sur la défensive, ce qui laissera la porte ouverte aux dangereuses contre-attaques des Sharks. La marge d'erreur de Nashville est on ne peut plus mince.

Ce que ça signifie pour les Sharks : Confiance. San Jose montre une fiche de 6-1 en séries éliminatoires, et a commencé à gagner à domicile (trois gains en quatre parties), ce qui a été leur défi tout au long de la saison régulière. Les Sharks n'auront pas peur d'aller à Nashville, eux qui montrent une fiche de 3-0 sur la route depuis le début du tournoi printanier, et ont conservé un dossier de 28-10-3 loin du SAP Center en saison régulière. De plus, ils ont limité Nashville à quatre buts depuis le début de la série, dont deux à forces égales.

Moment important : Trente-trois secondes avant que Couture ne marque le premier but de la rencontre, le défenseur des Predators Roman Josi se dirigeait au banc lorsqu'il a vu que six patineurs de son équipe se trouvaient sur la glace. Il a tenté de quitter la surface de jeu, mais a sauté sur le mauvais banc, et il s'est retrouvé en équilibre sur la rampe devant le banc des Sharks. Les officiels ont remarqué l'infraction, et Nashville a été pénalisé pour la deuxième fois de la rencontre. Couture a trouvé le fond du filet sur le jeu de puissance qui a suivi.

Héros obscur : Le défenseur des Sharks Marc-Edouard Vlasic. Celui qui est surnommé « Pickles » dans le vestiaire de San Jose était partout sur la glace. Alors que les Predators faisaient un bien meilleur travail afin d'empêcher Brent Burns d'atteindre la cible avec ses tirs, Vlasic est devenu le tireur sur la plupart des attaques des Sharks. Il a également joué de manière physique dans sa zone et a bloqué quatre lancers, dont un lancer frappé du défenseur des Predators Shea Weber avec la visière de son casque.

La suite : Les Predators vont accueillir les Sharks dans le match no 3 mardi (21 h (HE); TVA Sports, USA, SN360). Est-ce que les Predators pourront trouver un moyen de revenir dans la série au Bridgestone Arena, où ils montrent une fiche de 1-2 depuis le début des séries éliminatoires, contre une équipe qui excelle sur la route?

 

En voir plus