Skip to main content

Analyse : match no 1, Sharks-Penguins

Pittsburgh remporte le premier match de la série grâce au but tardif de Bonino

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

PITTSBURGH - Les Penguins de Pittsburgh ont vaincu les Sharks de San Jose 3-2 dans le match no 1 de la Finale de la Coupe Stanley au Consol Energy Center lundi.
 
Bryan Rust et Conor Sheary ont touché la cible en l'espace de 1:02 au premier tiers pour donner les devants aux Penguins 2-0. Les Sharks sont revenus dans le match lorsque Tomas Hertl a fait mouche en avantage numérique à 3:02 de la période médiane avant de niveler la marque lorsque Patrick Marleau a marqué en contournant le filet avec 1:48 à écouler au deuxième engagement.

 

Nick Bonino a scellé l'issue du match alors que le cadran affichait 2:33 au troisième vingt en réussissant le but gagnant.

Ce que nous avons appris : En première période, la vitesse et la pression des Penguins ont donné aux Sharks les mêmes problèmes que ceux éprouvés par le Lightning de Tampa Bay, les Capitals de Washington et les Rangers de New York avant eux au cours des trois premières rondes des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Les Sharks ont commis des revirements à répétition lorsqu'ils tentaient de se diriger vers la zone ennemie, ce qui a donné lieu à plusieurs chances de marquer en contre-attaque ainsi qu'à de la pression en zone offensive pour les Penguins.

Les Sharks se sont ajustés et ont quelque peu renversé les rôles au deuxième tiers. Pittsburgh a appris à demeurer loin du banc des punitions contre les Sharks, dont le jeu de puissance a profité de sa première chance de la série pour amorcer une remontée.

Le gardien des Sharks Martin Jones (38 arrêts) a bien répondu à une lourde charge de travail contre les Penguins.

Ce que ça signifie pour les Penguins : Après que les Sharks eurent nivelé la marque en deuxième période, les Penguins sont revenus à leur style et ont été en mesure d'obtenir la victoire. Les équipes qui ont remporté le match no 1 de la Finale de la Coupe Stanley ont gagné le précieux trophée 78 pour cent du temps depuis que le format quatre de sept a été adopté en 1939.

Ce que ça signifie pour les Sharks : Bien qu'ils aient été en mesure de venir de l'arrière pour créer l'égalité malgré un départ brouillon en première période, les Sharks sont néanmoins demeurés à court. Maintenant que les Sharks ont pu observer la vitesse des Penguins de près, ils devront mieux jouer pendant 60 minutes (ou plus) dans le match no 2.
 
Moment important : Le défenseur des Sharks Paul Martin a été surpris dans un moment d'égarement devant le filet lorsque Bonino a marqué le but gagnant. La passe de Kris Letang depuis le coin droit de la patinoire vers Bonino dans l'enclave a permis à ce dernier de battre Jones du côté du bouclier d'un tir qui a effleuré le poteau gauche.

Héros obscur : L'attaquant de Pittsburgh Tom Kuhnhackl a bien fait malgré un temps de glace limité. L'attaquant du quatrième trio a effectué 15 présences et a été utilisé pendant 8:56, mais il a distribué cinq mises en échec et bloqué trois tirs.  

La suite : Le match no 2 de la série quatre de sept aura lieu à Pittsburgh mercredi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

 

En voir plus