Skip to main content

La percée d'Alexandre Texier

Le DG des Blue Jackets Jarmo Kekalainen est heureux de la progression du jeune attaquant français et il le dit voué à un très bel avenir

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

TAMPA - La chance n'a rien eu à voir dans la sélection d'Alexandre Texier par les Blue Jackets de Columbus au repêchage 2017 de la LNH. On le voyait gros et le directeur général Jarmo Kekalainen a même fait une transaction afin de s'assurer qu'on ne passe pas à côté du jeune attaquant français.

Texier a en outre représenté le premier choix des Blue Jackets en 2017, sélectionné au 45e rang de l'encan, et Kekalainen se félicite de son coup parce qu'il juge que l'organisation a une valeur sûre entre les mains.

« Il ne vient peut-être pas d'un milieu de hockey, à Grenoble, en France, mais le 'kid' est un joueur de hockey », a affirmé Kekalainen au cours d'une conférence téléphonique, samedi.

À LIRE AUSSI : Il y a feu en la demeure chez le LightningKucherov suspendu un match pour avoir donné de la bandeÇa va vite pour le Lightning

« On ne s'attendait probablement pas à ce qu'il puisse nous aider aussi tôt, mais il a mérité d'être promu avec nous et il mérite le temps de jeu qu'on lui donne. Il est voué à un très bel avenir. »

Afin de piger plus tôt dans le bassin d'espoirs en 2017, Kekalainen a conclu une transaction avec les Golden Knights de Vegas, en cédant le jeune attaquant Keegan Kolesar.

Texier a connu une ascension fulgurante depuis son arrivée en Amérique du Nord, il y a à peine un mois, en provenance de la Liiga. Les Blue Jackets l'ont rappelé de leur équipe-école de Cleveland après qu'il eut disputé seulement sept matchs et récolté sept points, incluant cinq buts.

Le patineur âgé de 19 ans a pris part aux deux derniers matchs de l'équipe en saison régulière, réussissant son premier but dans la LNH au dernier contre les Sénateurs d'Ottawa. Il a fait ses débuts en séries éliminatoires contre la meilleure équipe de la LNH en saison régulière, le Lightning de Tampa Bay.

Vendredi, l'entraîneur John Tortorella, qui n'hésite pas à lui faire confiance, l'a encore utilisé dans près de 13 minutes d'action dans la victoire sans appel de 5-1 des Blue Jackets. Texier s'est retrouvé au cœur de batailles physiques qu'il n'a pas toutes remportées, mais il n'a jamais cessé de foncer.

« Nous sommes très heureux de ce qu'il a accompli dans la ligue finlandaise, surtout après avoir dû être opéré à une épaule dans l'entre-saison, a souligné Kekalainen. Il a connu un lent début de saison, mais il a presque récolté un point par match, ce qui est difficile à faire. Je le sais, je connais bien la ligue. Il jouait pour l'équipe de ma ville natale et j'ai été le voir à l'œuvre à quelques reprises. »

Texier en était à sa deuxième saison avec l'équipe de KalPa dans la ville de Kuopio. Après avoir amassé 22 points, incluant 13 buts, en 53 matchs en 2017-18, il a enchaîné avec une saison de 41 points (14 buts, 27 aides) en 55 matchs. Le KalPa a raté les séries, ce qui lui a permis de faire ses débuts dans l'organisation.

« C'était prévu que je vienne en Amérique après la saison là-bas, mais je ne m'attendais pas à me retrouver en séries de la Coupe Stanley tout de suite », a admis Texier, un attaquant qui peut évoluer à l'aile gauche et au centre.

« C'est grâce au travail et au sérieux que j'y mets et à l'attitude que j'ai en dehors de la glace, a-t-il opiné. Ce sont les détails qui font la différence, comme être respectueux. J'ai beaucoup appris en Finlande à être une meilleure personne parce que, pour être honnête, je n'ai pas toujours été un adolescent sérieux.

« C'est rendu là-bas que j'ai réalisé tous les sacrifices que je devais m'imposer si je voulais arriver au plus haut niveau. Je restais en appartement seul. C'était bien, je pouvais faire les choses dont j'avais envie après les matchs et j'avais mes petits rituels. Ça m'a beaucoup aidé à avancer. »

Il a dit avoir également acquis une grande maturité sur la surface de jeu. 

« Je suis un joueur plutôt offensif, mais j'ai appris au cours de mes deux années en Finlande qu'il fallait que je joue bien défensivement. C'est l'aspect de mon jeu que j'ai travaillé le plus et comme ça je peux avoir plus de responsabilités sur la glace. »

Ce qui impressionne principalement les Blue Jackets, c'est le sang-froid avec lequel Texier aborde tous les défis. Rien ne l'énerve, il affiche l'assurance d'un vétéran.

Video: CBJ@OTT: Texier marque d'un tir précis en montée

« C'est un jeune homme intelligent, l'a décrit Kekalainen. Au lieu d'être nerveux face aux situations, il est emballé. À toutes les fois qu'on lui pose des questions, il fait part de sa fébrilité. C'est une des qualités que plusieurs bons joueurs possèdent. Ils vivent le moment présent, c'est tout. »

Texier a souligné que c'est un trait de sa personnalité de ne pas se poser trop de questions et de ne jamais s'en faire.

« Je garde les pieds sur terre. Je ne suis pas rendu là où je veux être, a-t-il mentionné. J'essaie de gagner ma place avec l'équipe à chaque entraînement, à chaque match. Il y a beaucoup de concurrence et c'est la meilleure ligue au monde. Chaque jour est un nouveau jour pour moi parce que je ne sais pas de quoi demain sera fait. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.