Skip to main content

Alex Petrovic donne la victoire aux Panthers

Le défenseur a marqué le but victorieux à 9:25 de la troisième période; la série est égale 2-2

par John Kreiser @jkreiser7713 / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

NEW YORK - Le défenseur Alex Petrovic a marqué le but de la victoire à 9:25 de la troisième période et les Panthers de la Floride ont créé l'égalité 2-2 dans leur série contre les Islanders de New York en l'emportant 2-1 mercredi au Barclays Center.

Limité à deux buts en 112 matchs de la saison régulière répartis sur quatre ans, Petrovic a accepté une passe de Derek MacKenzie pour s'avancer jusqu'au haut du cercle des mises en jeu à la gauche du gardien et diriger un tir du poignet à travers la circulation qui a trompé la vigilance de Thomas Greiss et brisé l'égalité de 1-1.

 

« MacKenzie a effectué un beau jeu pour moi. Il m'a repéré, je n'ai que dirigé le disque au filet, et celui-ci s'est retrouvé dans le but. C'est une bonne sensation, a admis Petrovic. Je ne suis pas habitué de marquer ce type de but, ou simplement des buts. C'est simplement très satisfaisant que tout le monde ait travaillé si fort. N'importe lequel de ces joueurs aurait pu marquer, mais c'est plaisant d'obtenir la victoire, et c'est tout ce qui compte en ce moment.

« Je crois que nous avons tous joué un solide match ce soir. Ce fut un bel effort des 20 joueurs. Je ne pense pas que quelqu'un ait joué de manière inconstante. Tout au long de la rencontre, tout le monde a joué avec intensité. Il s'agit d'une bonne réponse à un match difficile. C'est simplement bien de revenir à domicile avec la série égale. »

Video: Luongo et Petrovic mènent les Panthers à la victoire

L'entraîneur de la Floride Gerard Gallant a été impressionné par la manière dont Petrovic a pris son temps et s'est déplacé afin de se donner un meilleur angle de tir.

« Ce fut un beau but, a commenté Gallant. Il a fait preuve d'une belle patience. »

Teddy Purcell pour les Panthers et John Tavares pour les Islanders avaient tous deux marqué en avantage numérique au cours de la seconde période. Jaromir Jagr a été crédité de la seule mention d'aide sur le but de Purcell, et il s'agissait de son 200e point en carrière en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, ce qui le place au cinquième rang de tous les temps.

Roberto Luongo a repoussé 26 tirs devant le filet des Panthers, qui ont contrôlé la plus grande partie de la rencontre. Greiss a effectué 27 arrêts et les Islanders n'ont pas été en mesure de poursuivre sur la lancée de leur victoire de 4-3 remportée en prolongation lors du troisième match de la série. Ils n'ont pas gagné deux matchs éliminatoires de suite depuis 2002, contre les Maple Leafs de Toronto.

« Vous n'allez pas remporter beaucoup de matchs lorsque vous inscrivez seulement un but, a noté l'entraîneur des Islanders Jack Capuano. Nous avons accordé 22 tirs à forces égales, notre structure a été très bonne, mais nous n'avons pas généré grand-chose à l'attaque. »

La série retournera en Floride pour la présentation du cinquième match vendredi (20 h (HE); TVA Sports, CNBC, SN, MSG+, SUN).

« Nous n'avons pas le temps de nous apitoyer sur ce revers. Nous allons nous préparer pour la prochaine rencontre immédiatement, a évoqué le défenseur de New York Travis Hamonic. Nous avons confiance en notre équipe, et nous savons que nous pouvons faire le travail. »

Les Panthers ont dominé une première période sans but avec un total de dix tirs au filet contre cinq.

Greiss s'est surpassé devant Nick Bjugstad, qui a débordé la défense durant un désavantage numérique et dirigé un tir rapide du revers, puis en arrêtant un lancer à bout portant de Purcell, laissé seul dans l'enclave et, moins de trois minutes plus tard, un tir de près de Reilly Smith.

Jonathan Huberdeau a bien fait pénétrer la rondelle dans le filet à mi-chemin de la deuxième période, mais il a entraîné la rondelle et Greiss avec lui en glissant après que le gardien l'eut arrêté en échappée et le but a été refusé, décision maintenue après consultation des reprises vidéo. L'entraîneur des Panthers Gérard Gallant a alors contesté cette décision, mais celle-ci n'a pas été renversée.

« Je ne comprends toujours pas, a insisté Gallant. Je ne sais pas quelle est la règle exactement. Ils ont tenté de me l'expliquer. Je croyais qu'il s'agissait d'un but valide. »

Les Islanders ont cru avoir marqué à leur tour 90 secondes plus tard lorsque Josh Bailey a renvoyé son propre retour de lancer derrière Luongo, mais il l'a fait une fraction de seconde après le coup de sifflet.

Les Panthers ont finalement ouvert la marque à 4:42 de la fin de la période lorsque Purcell a converti la passe de Jagr avec un tir du poignet dirigé du bas du cercle des mises en jeu dans un filet à moitié abandonné. Matt Martin se trouvait alors au cachot pour avoir fait trébucher.

Les Islanders ont créé l'égalité à 15,3 secondes de la fin de l'engagement, une seconde après la fin d'un avantage numérique de deux joueurs. Tavares a inscrit son quatrième but de la série à cinq contre quatre, d'un tir du poignet dans le coin supérieur le plus rapproché à partir du bas du cercle des mises en jeu.

 

En voir plus