Skip to main content

Alex Ovechkin ne regrette pas sa façon de célébrer son 50e but

LNH.com @NHL

TORONTO - L'as-marqueur des Capitals de Washington Alex Ovechkin ne regrette pas du tout la façon dont il a célébré son 50e but de la saison, la semaine dernière.

L'attaquant russe a fait comme il projetait de le faire, en plaçant son bâton sur la patinoire et en feignant de réchauffer ses mains autour de son outil de travail. Le tout a provoqué de vives discussions, à savoir jusqu'où les joueurs de hockey peuvent-ils aller lorsqu'ils célèbrent leurs buts.

"Si tu gagnes la loterie - un million de dollars - tu vas aller au bar et boire beaucoup", a déclaré Ovechkin, mardi, avant le match des siens contre les Maple Leafs de Toronto. "J'ai marqué mon 50e but et je n'ai fait que célébrer."

Ovechkin a marqué le premier but de la soirée dans un gain de 5-2 contre le Lightning de Tampa Bay, jeudi dernier. Sa célébration a fait les manchettes dans les sections sportives des journaux et sur les sites Internet, et a été discutée longuement dans les bulletins de nouvelles télévisés et sur les lignes ouvertes à la radio.

Certains observateurs du monde du hockey croient qu'Ovechkin est une bouffée d'air frais dans un sport qui gagnerait à ce qu'on y retrouve un plus grand sens du spectacle. D'autres estiments qu'il est allé trop loin.

Ovechkin a souligné qu'il ne visait pas de manquer de respect à l'endroit de ses adversaires - c'est juste qu'il aime marquer des buts et s'amuser sur la patinoire.

"C'est bon pour la ligue, c'est bon pour les amateurs, a dit Ovechkin. Certains joueurs sont comme des robots. Ils marquent des buts et ne montrent aucune émotion, rien. Tu dois montrer tes émotions si tu es un gars émotif - montre-le.

"Tu ne devrais pas avoir à craindre que quelqu'un n'aime pas ça. Je me fous si quelqu'un n'aime pas ça. Je veux être moi-même, je prends plaisir à la vie, j'ai pris plaisir à toute ma carrière. Si quelqu'un n'aime pas ça, ne me regardez pas jouer, ne regardez pas ce que je fais sur la glace."

Plusieurs joueurs de la LNH suivent la même routine après avoir marqué un but - ils lèvent leur bâton, enlacent leurs coéquipiers, se dirigent vers le banc pour taper dans les mains des autres joueurs.

Pas Ovechkin. Il semble véritablement excité chaque fois qu'il marque. On l'a souvent vu se projeter contre la baie vitrée, sauter dans les bras d'un coéquipier, ou encore mettre la main autour de son oreille pour inviter les amateurs à crier encore plus fort.

Mais pas tout le monde n'a été impressionné par sa façon de faire, jeudi dernier.

L'entraîneur du Lightning Rick Tocchet a dit qu'Ovechkin "a baissé d'une coche dans mon livre à moi". Le commentateur du réseau CBC Don Cherry a critiqué Ovechkin dans sa chronique à "Hockey Night in Canada". Le coéquipier d'Ovechkin Mike Green était sur la glace lors du but, mais il a préféré se tenir loin du Russe.

D'autres ont trouvé formidable de voir un joueur s'amuser.

"J'ai trouvé que c'était merveilleux, a dit l'attaquant du Canadien Georges Laraque cette semaine. Il est le meilleur joueur au monde, le plus spectaculaire que la LNH ait jamais eu et ce n'est pas comme s'il avait marqué son 20e but, c'était son 50e."

"Il fait toutes sortes de célébrations, mais aucune qui ne préoccupe l'adversaire, a dit Boudreau. Il ne voulait pas que ce soit un affront à l'autre équipe, il ne faisait que célébrer son 50e but. J'espère que le dossier est maintenant clos.

"Il n'y avait aucune animosité à l'endroit de quiconque. C'était juste un jeune homme plein d'énergie qui montrait ses émotions", a dit Boudreau, ajoutant que sa célébration de jeudi était un événement unique, qu'il ne faisait pas une habitude de célébrer aussi ardemment, comme l'ont longtemps fait bien des joueurs de football avant que la NFL ne décide d'interdire les célébrations excessives.

Ovechkin a par ailleurs dit ne pas s'en faire avec les critiques de Cherry.

"Il peut dire ce qu'il veut, a affirmé l'attaquant russe. Je pense que les amateurs adorent ça quand une histoire fait le tour de la ligue. Son programme est très populaire, je crois, et je l'aime bien."

Ovechkin et quelques coéquipiers se sont échauffés avant le match de mardi en s'échangeant un ballon de soccer à l'extérieur du vestiaire. Ovechkin, faisant preuve d'humour, portait un T-shirt à l'effigie de "Coach's Corner", la chronique de Cherry, et des culottes courtes portant le logo de "Hockey Night In Canada". Le mot "respect" était imprimé en lettres noires dans le dos du maillot.

En voir plus