Skip to main content

Alex Ovechkin affirme qu'il doit « bien mieux jouer » pour les Capitals

Le capitaine accepte le blâme pour la défaite dans le match no 4 contre Pittsburgh qui place Washington au bord de l'élimination

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

PITTSBURGH - Bien des reproches pouvaient être adressés du côté des Capitals de Washington à la suite de leur défaite de 3-2 aux mains des Penguins de Pittsburgh dans le match no 4 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Est au PPG Paints Arena mercredi.

Mais lorsqu'il lui a été demandé ce que les Capitals devaient modifier maintenant qu'ils tirent de l'arrière 3-1 dans la série quatre de sept et qu'ils ne se trouvent qu'à une défaite d'être à nouveau éliminés par leurs grands rivaux, le capitaine Alex Ovechkin a commencé par se pointer lui-même du doigt.

« De toute évidence, je n'ai pas du tout joué comme j'en suis capable ce soir, a affirmé Ovechkin. Alors je crois que je dois personnellement beaucoup mieux jouer, être plus impliqué dans le match. Le moment est venu pour nous. »

Le match no 5 aura lieu à Washington samedi (19 h 15 (HE); TVA Sports, NBC, CBC).

Au cours du match no 4, Ovechkin a été blanchi pour la première fois de la série alors que les Capitals avaient besoin d'au moins un autre but. Les deux punitions dont il s'est rendu coupable en zone offensive (sur les six écopées par les Capitals), dont une pour avoir cinglé Bryan Rust après 41 secondes en troisième période pour ainsi annuler les dernières 1:19 d'un jeu de puissance de quatre minutes résultat d'un bâton élevé de Matt Cullen, ont également fait mal.

Ovechkin a obtenu deux tirs, quatre tentatives de tirs et a distribué six mises en échec, à égalité au premier rang dans les deux équipes, mais il savait que ce n'était pas près d'être suffisant.

« Je n'ai pas bien contrôlé la rondelle. J'ai pris des décisions stupides, a admis Ovechkin. Malheureusement, c'est ce qui s'est produit. Nous devons l'oublier et aller de l'avant. Pour nous, chaque match de cette série sera un match no 7, alors nous devons remporter trois matchs de suite pour accéder à la ronde suivante, ce que nous sommes capables de réussir. »

S'ils n'en sont pas capables, les Capitals seront confrontés à la même dure réalité qu'au cours des deux dernières saisons.

Le directeur général de Washington Brian MacLellan a indiqué avant la saison dernière que ce groupe de joueurs avait une fenêtre de deux ans pour remporter la Coupe Stanley. Les attaquants T.J. Oshie, Justin Williams et Daniel Winnik, ainsi que les défenseurs Karl Alzner et Kevin Shattenkirk pourront devenir joueurs autonomes sans compensation le 1er juillet. Du côté des joueurs autonomes avec compensation, Evgeny Kuznetsov, Andre Burakovsky et Dmitry Orlov vont tous obtenir une augmentation de salaire importante qui rendra impossible la tâche des Capitals de conserver les services de la majorité de leurs joueurs autonomes sans compensation en raison des contraintes du plafond salarial.

De plus, avec Ovechkin qui aura 32 ans le 17 septembre et Nicklas Backstrom qui aura 30 ans le 23 novembre, le temps file pour les Capitals s'ils veulent profiter des dernières années de l'apogée de leurs meilleurs joueurs.

Alors même si les échecs passés de Washington pour atteindre le deuxième tour - chose que l'équipe n'a pas accomplie depuis 1998 - ont toujours fait mal, si cela se produit à nouveau cette saison, le sentiment d'irrévocabilité sera plus fort.

Les Capitals n'ont pu soulever la Coupe Stanley dans la première année de leur saison puisqu'ils ont été éliminés par les Penguins en six matchs au deuxième tour. Maintenant, ils accusent un retard de 3-1 sur les Penguins - comme ce fut le cas l'an dernier - et ils savent que ce sera probablement la fin pour leur groupe s'ils ne parviennent pas à réécrire la fin du scénario.

« Nous allons voir de quoi nous sommes faits, a noté Oshie. Je crois que c'est une bonne question à nous poser. C'est la question que tout le monde se pose depuis quelques années, et nous sommes acculés au pied du mur en ce moment. Alors nous allons voir de quoi nous sommes capables, et j'ai hâte de voir le résultat. »

Les Capitals n'auront jamais une meilleure occasion de prendre le contrôle de la série que celle obtenue mercredi. 

Les Penguins étaient privés des services du centre Sidney Crosby, leur meilleur joueur et peut-être le meilleur joueur au monde, ainsi que de l'ailier droit Conor Sheary après que ces deux joueurs eurent subi une commotion cérébrale dans le match no 3. Ils devaient également se débrouiller sans leur meilleur défenseur, Kris Letang, dont la saison a pris fin en raison d'une opération au cou, et sans le gardien Matt Murray, qui était leur gardien numéro un avant de subir une blessure au bas du corps au cours de la période d'échauffement du match no 1 de la série de premier tour contre les Blue Jackets de Columbus.

Heureusement pour les Penguins, ils misaient sur le vétéran Marc-Andre Fleury, qui attendait de reprendre sa place devant le filet, et il a de nouveau frustré les Capitals dans le match no 4 en réalisant 36 arrêts afin de neutraliser l'avantage de Washington 38-19 dans la colonne des tirs.

« Nous avons obtenu de bonnes chances dont nous n'avons pas profité, et nous sommes maintenant en retard 3-1, a déclaré l'entraîneur des Capitals Barry Trotz. Nos dos sont maintenant contre le mur, le prochain match sera le plus important de la saison, et si nous ne pouvons afficher le sentiment d'urgence requis dans cette partie, alors nous n'avons pas le droit de continuer à jouer. Nous devons donc saisir la réalité dans laquelle nous nous trouvons. »

Trotz a refusé d'attribuer les déboires des Capitals à un quelconque blocage mental contre Fleury ou les Penguins en général.

« Pour l'instant, nous devons trouver une autre manière d'obtenir un but de plus, un arrêt de plus, et nos meilleurs joueurs n'ont pas été aussi bons qu'ils auraient dû l'être, a-t-il expliqué. Nous avons eu la chance de bien jouer, [et] je ne crois pas que nos meilleurs joueurs ont élevé leur jeu d'un cran ce soir, ce qui fut très malheureux pour nous. »

Trotz n'a pas voulu pointer directement Ovechkin lorsqu'il a été questionné à son sujet, préférant l'inclure parmi le groupe des meilleurs joueurs des Capitals.

« Ils doivent agir comme nos meilleurs joueurs et élever leur jeu d'un cran dès maintenant », a indiqué Trotz.

S'ils ne le font pas, leur saison sera terminée.

« Dans notre esprit, nous savons que nous devons gagner, ou subir le même sort que l'an dernier », a résumé Williams.

En voir plus