Skip to main content

Alex Kovalev s'illustre dans la victoire de 12-11 de l'Est en fusillade

LNH.com @NHL

MONTREAL - Pendant 60 minutes de jeu, les représentants de l'Est et de l'Ouest se sont livré un match d'étoiles typique, sans émotivité et intensité mais teinté de créativité. La conclusion de la soirée, par contre, a été tout autrement. Alex Kovalev et Alexander Ovechkin ont tranché le débat au cours de la séance des tirs de barrage et l'équipe de l'Est l'a emporté 12-11, dimanche, en présence d'une salle comble de 21 273 spectateurs au Centre Bell.

Auteur de deux buts en temps réglementaire, en plus d'amasser une aide, Kovalev s'est vu remettre les clés du véhicule qu'on attribue au joueur par excellence de la rencontre.

"C'est le scénario parfait, je ne peux pas demander mieux, a déclaré Kovalev, qui était en verve après sa performance. J'avais en tête de remporter le titre de joueur du match. Quand j'ai été nommé le capitaine de l'équipe, je me suis dit qu'il ne restait que ça à accomplir."

Kovalev a battu Roberto Luongo d'un tir des poignets du côté de la mitaine, avant que Ovechkin ne déjoue le gardien des Canucks de Vancouver. Luongo avait auparavant frustré Vincent Lecavalier.

"Pour tout l'or du monde, je n'aurais pas raté mon coup", a lancé Kovalev.

Tim Thomas a eu le meilleur face à Shane Doan et à Rick Nash.

Il aura fallu la courte période de prolongation pour qu'il y ait finalement de l'action. Alex Kovalev a d'abord vu son tir heurter le poteau. Le gardien Thomas a ensuite sauvé la mise en frustrant Jarome Iginla. Mike Komisarek a écopé une pénalité pour avoir accroché Ryan Getzlaf, qui s'échappait. L'Ouest a été incapable d'en profiter. Au moment où s'égrenaient les dernières secondes, Jeff Carter a raté une belle occasion près de Luongo.

Martin Saint-Louis a aussi connu une soirée de deux buts et une passe dans le camp des gagnants. Ovechkin, Eric Staal, Andrei Markov, Zach Parise, Evgeni Malkin et Dany Heatley sont les autres qui ont trouvé le fond du filet.

Du côté de l'équipe de l'Ouest, le défenseur Sheldon Souray a aussi obtenu un doublé, en plus d'ajouter une aide.

Patrick Marleau, en plus de deux passes, Keith Tkachuk, Dan Boyle, Rick Nash, Milan Hejduk, Jarome Iginla, Shane Doan et Jonathan Toews ont inscrit les autres buts. Le capitaine Joe Thornton a amassé trois passes.

Price en avant

Les joueurs du Canadien ont fait leur part afin de permettre à leur jeune coéquipier Carey Price de quitter le match avec une avance. Kovalev a contribué un but et une passe et Markov a marqué, l'Est menait 4-2 après la première période. Price a mal paru sur les buts de Tkachuk et de Marleau, au début et à la fin de l'engagement. Au total, il a fait face à 11 lancers. Son arrêt réalisé aux dépens de son cousin éloigné Shane Doan, des Coyotes de Phoenix, lui a particulièrement fait plaisir.

A l'autre bout, Jean-Sébastien Giguère a également été confronté à 11 tirs, Ovechkin et Staal ayant été les autres marqueurs de l'Est.

Dix buts!

En y allant d'un peu plus de créativité, les joueurs se sont éclatés au deuxième vingt en réussissant 10 buts. C'était 8-8 à la fin. Les gardiens Henrik Lundqvist (Est) et Niklas Backstrom (Ouest) ont été laissés à eux-mêmes.

L'Ouest s'est ressaisi après avoir tiré de l'arrière 6-2 à la suite des filets de Saint-Louis et de Parise, d'entrée de jeu. Souray et Boyle ont rétréci l'écart à deux filets, avant que Malkin ne fasse 7-4. Nash, Hejduk et Souray ont par la suite créé l'égalité, avant que Kovalev ne relance l'Est en avant au terme d'une échappée. Iginla a recréé l'impasse à 16:12.

Le moment cocasse de la période s'est produit pendant un arrêt de jeu. On a affiché à l'écran géant la réaction qu'a eue Ovechkin en voyant deux jolies jeunes filles qu'on venait de montrer au public. Visiblement, le joueur vedette des Capitals de Washington a été impressionné.

En prolongation

L'Ouest a pris les devants 10-9 et 11-10 au cours du dernier vingt. Doan, Toews et Kane ont déjoué Thomas. Heatley, Saint-Louis et Bouwmeester leur ont donné la réplique aux dépens de Luongo. La table était mise pour une fin de rencontre enlevante.

En voir plus