Skip to main content

Alex Galchenyuk reprend du galon chez le CH

En voie de passer au travers d'une autre tempête, le jeune attaquant affirme qu'il a toujours cru en son potentiel

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - On peut dire ce qu'on veut d'Alex Galchenyuk, le jeune homme a la couenne dure. L'attaquant des Canadiens de Montréal reprend du galon après avoir connu un début de saison marqué au fer rouge de la controverse.

Plusieurs joueurs auraient croulé sous la pression à sa place. Relégué au sein du quatrième trio, au moment où son nom était impliqué dans des rumeurs d'échange et autres, il n'en menait pas large dans l'entourage de l'équipe.

C'était en quelque sorte la continuation pour lui de la pénible fin de dernière saison qu'il avait connue. Les dirigeants, et particulièrement l'entraîneur Claude Julien, avaient beau lui témoigner publiquement que de la confiance, on se demandait pendant combien de temps le jeune pouvait endurer pareille situation.

« Personne ne peut m'enlever le sourire au visage que j'ai de pratiquer le sport que j'adore », a lancé Galchenyuk, samedi, en guise d'explication pour son moral d'acier.

Le Russo-Américain âgé de 23 ans était tout sourire après avoir connu son match le plus productif de sa carrière dans la LNH, avec quatre points - quatre passes - dans l'écrasante victoire de 10-1 acquise contre les Red Wings de Detroit.

Après avoir amassé six points en 18 rencontres, il a récolté 10 points -- deux buts, huit passes -- dans ses 10 derniers matchs. Ça coïncide avec le moment où il a monté en grade dans les trios en étant muté avec Jonathan Drouin.

« Je me sens bien. C'est le cas depuis un bout de temps, a-t-il avancé. C'est plaisant de produire offensivement, mais je suis encore affamé. Je ne suis pas rendu au niveau que je veux atteindre. C'est encore tôt dans la saison. Je veux continuer de m'améliorer. »

Galchenyuk a ajouté que la grande confiance qu'il possède en ses aptitudes l'a aidé à passer au travers de la plus récente période de tumulte.

« Malgré tout le battage médiatique et qu'il soit parfois difficile d'ignorer tous les commentaires qu'on fait à votre endroit, je sais quel type de joueur je suis et ce que je peux accomplir sur la glace », a-t-il déclaré.

« Je peux connaître de bons matchs et ne pas produire offensivement, je ne suis jamais satisfait. Dans ce temps-là, je redouble d'ardeur à l'entraînement parce que je sais tout ce que je peux faire. »

Galchenyuk a dit avoir reçu beaucoup de soutien de la part de ses coéquipiers et des membres de sa famille au plus fort de la tempête.

L'approche positive que l'entraîneur a préconisée avec lui, en maintenant une ligne ouverte de communication, a été un facteur crucial.

« Nous n'avons pas eu un entretien en privé depuis un bon moment, a confié Galchenyuk. La dernière fois, il m'avait expliqué qu'il voulait me soustraire de la forte pression que je subissais. Il voulait que je me concentre sur mon rendement et que je me fasse confiance. Il se disait lui-même persuadé que j'allais m'en sortir. »

La partie semble en voie d'être gagnée pour Julien qui ne crie toutefois pas victoire tout de suite.

« Il s'est passé plusieurs bonnes choses avec lui dernièrement. Il paraît avoir regagné beaucoup de confiance, a-t-il relevé. Comme je l'ai maintes fois mentionné, nous travaillons de façon étroite avec lui. Nous travaillons ensemble. Nous lui parlons souvent. Il n'y a pas que moi qui lui parle, mes adjoints aussi. Il connaît actuellement une bonne séquence. Ce sont de bonnes nouvelles pour nous. Il faut poursuivre dans la même voie. »  

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.