Skip to main content

Alec Martinez tient sa promesse et termine ses études universitaires

Après 10 ans avec les Kings et 13 ans depuis qu'il a commencé ses études, le défenseur de 30 ans a rempli son engagement auprès de ses parents et terminé ses études universitaires

par Lisa Dillman @reallisa / Journaliste NHL.com

EL SEGUNDO, Californie  - Ça aura pris une décennie, mais Alec Martinez a finalement tenu la promesse faite à ses parents.

Au printemps 2008, Martinez, un défenseur, était courtisé par les Kings de Los Angeles. Il terminait sa troisième année scolaire à l'Université de Miami en Ohio et était particulièrement impatient d'entamer sa carrière professionnelle alors que les Kings lui avaient fait une offre de contrat.

Ses parents Frank et Lynne le soutenaient, mais ils désiraient également qu'il complète son diplôme universitaire en raison de la nature incertaine du sport professionnel.

Martinez voulait commencer à jouer au hockey au niveau professionnel, mais il a assuré à ses parents qu'il obtiendrait son diplôme à un certain moment.

Dix ans après avoir signé son premier contrat avec les Kings et 13 ans après avoir mis le pied sur le campus d'Oxford en Ohio, Martinez, âgé de 30 ans, a rempli son engagement.

« Plusieurs personnes vont à l'école pendant 13 ans », a dit Martinez, marquant une pause pour donner un effet dramatique. « On les appelle des docteurs. »

Selon Lynne, « la meilleure chose est qu'il ait tenu sa promesse. Ça m'impressionne beaucoup. Si tu dis à quelqu'un que tu feras quelque chose, tu as intérêt à tenir parole. C'est comme ça que nous l'avons élevé. »

Le « Projet Alec » fut une longue et tortueuse aventure, jamais complètement oubliée durant les conquêtes de la Coupe Stanley des Kings en 2012 et 2014 et durant les périodes de réadaptation de blessures.

Il s'agissait également d'un projet secret.

À l'insu de Lynne et Frank, Alec étudiait et passait des examens en cachette. En y repensant comme il faut, Lynne voit maintenant les manigances de son fils pour garder ses parents dans l'ignorance.

« Lors des deux dernières années et demie, il a suivi des cours et nous n'en avions aucune idée », a avoué Frank.

Pendant des années, Martinez a utilisé l'humour pour éviter les questions de ses parents à propos de son diplôme. Ils l'ont notamment agacé avec le fait que sa sœur Maria avait obtenu un diplôme de premier cycle ainsi qu'une maîtrise.

Au départ, Alec est retourné au campus de Miami pour suivre des cours, mais c'est devenu plus difficile quand les Kings ont commencé à faire un bout de chemin en séries éliminatoires.

Il a donc fini ses études en ligne. La clé était de continuer son éducation tout en gardant le secret auprès de ses parents, car il voulait les surprendre avec la nouvelle.

La récompense est finalement venue à l'Action de grâce lorsqu'il a donné à ses parents le cadeau d'une vie.

Frank et Lynne étaient à Hermosa Beach en Californie pour les vacances et ne savaient pas trop quoi penser lorsqu'Alec s'est levé pour parler à la famille. Le moment leur a rappelé les fêtes de célébration de la Coupe Stanley alors qu'il se faisait un devoir de remercier tout le monde pour leur soutien.

Martinez a marqué le but vainqueur de la finale de la Coupe Stanley contre les Rangers de New York en 2014, un moment gravé à tout jamais dans la mémoire des partisans des Kings, de sa famille et de ses amis.

C'était inattendu, une finale dramatique en deuxième période de prolongation du match no 5.

« Je ne savais pas ce qu'il allait dire, a mentionné Lynne. Il a remercié tout le monde d'être venu. Je savais que c'était sérieux. Il avait un papier sur lequel il avait fait un faux diplôme disant qu'il avait terminé ses études. Il n'avait pas tout à fait terminé, car il devait encore passer ses examens finaux. »

« J'étais folle de joie. Je lui ai dit de ne pas m'acheter de cadeau de Noël, car il s'agissait de mon cadeau. Nous étions enchantés parce que nous voulions qu'il le fasse. »

Martinez a mis le « diplôme » dans une boite de souliers qu'il a emballée, utilisant les talents d'artiste qui dorment en lui.

« J'ai trouvé un gabarit de diplôme et j'ai simplement ajouté "Université de Miami" et changé les couleurs pour mettre du rouge et du blanc, a-t-il expliqué. J'ai écrit "Alec Martinez, bachelier en sciences comptables." »

« Ils étaient complètement sous le choc. »

Video: LAK@DAL: Martinez triple l'avance tôt en troisième

La soirée d'avant, Martinez et son père prenaient une marche avec leur chien et Frank avait ramené le sujet de son éducation à la surface. Alec avait gardé un visage impassible durant leur discussion.

« Il me parlait de ce que je ferais après le hockey et m'a demandé si je comptais obtenir mon diplôme une fois ma carrière terminée », a affirmé Alec.

« Je lui ai dit "Je ne sais pas". J'ai fait l'innocent. Il ne se doutait pas du tout que j'avais pratiquement terminé. »

Plusieurs membres de sa famille ont été émotifs quand Alec a révélé son secret le lendemain. Il pense que sa mère a pleuré, mais Lynne a avoué que Frank était le plus émotif.

« Son père a pleuré, a dit Lynne. Je n'ai pas pleuré. J'étais juste tellement heureuse. »

Ils étaient fort impressionnés par les mesures prises par leur fils pour conserver son secret. Lynne a plus tard appris que la plupart des joueurs des Kings étaient également au courant de l'affaire.

« Greener le savait », a-t-elle dit à propos du défenseur Matt Greene, maintenant retraité.

L'été dernier, ils visitaient leur fille Maria au New Jersey. Alec avait besoin de quelques histoires plausibles pour expliquer ses absences mystérieuses.

« Une journée, il nous a dit qu'il allait à Hoboken, a expliqué Lynne. Il est parti pour un bon bout de temps et je l'ai texté pour lui demander si tout allait bien. Il a dit qu'il était correct, mais pendant tout ce temps il était dans le hall en train d'étudier. »

« Il a avoué qu'il avait organisé son ordinateur. Si nous étions descendus dans le hall, il aurait simplement pu le fermer. Il a fait toutes ces petites actions clandestines. »

Après avoir avoué son secret, Martinez n'avait qu'un seul obstacle devant lui, un dernier examen pour son cours d'audit financier. Les Kings étaient à San Jose pour affronter les Sharks le 23 décembre, un samedi.

Martinez a étudié dans l'avion et encore à l'hôtel de l'équipe au centre-ville de San Jose le vendredi après-midi.

« J'avais juste à me connecter et prendre l'examen en ligne, a dit Martinez. Ça m'a pris environ deux heures et demie. C'était un examen difficile, mais j'ai trouvé que je m'étais bien débrouillé. »

« Par la suite, je suis descendu au restaurant de l'hôtel et mangé au bar. Mon professeur m'avait dit qu'il m'appellerait le plus rapidement possible. Mon téléphone a sonné et il m'a dit "Félicitations, tu l'as réussi. Félicitations, tu en as terminé avec l'université." »

Tout comme au hockey, c'était un effort d'équipe.

« Je sais que c'est un cliché, mais je n'aurais pas pu le faire sans plusieurs des conseillers », a mentionné Martinez.

Martinez était soulagé de finalement mettre un terme à ce chapitre de sa vie. Terminer d'autres études ne fait pas partie de son futur, a-t-il dit catégoriquement.

« Ce fut certainement difficile pour moi, a dit Martinez. Je suis content que ce soit derrière moi. »

« Et je n'aurai plus jamais besoin d'aller à l'école. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.