Skip to main content

Alain Vigneault mène la course au Jack Adams

L'entraîneur a mené New York au premier rang de la section Métropolitaine au quart de la saison

par Jon Lane @JonLaneNHL / Journaliste NHL.com

Les Rangers de New York étaient en transition au cours de l'été, eux qui venaient de subir une élimination hâtive dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016. Ils sont devenus plus jeunes et plus rapides en plus de miser sur plus de profondeur, et cela les a menés au sommet de la section Métropolitaine.

À la barre de cette transformation se trouve Alain Vigneault, le favori du panel de 13 membres de NHL.com pour remporter le trophée Jack Adams après le premier quart de la saison 2016-17.

Vigneault a fait adopter un style excessivement rapide aux Rangers à la suite de l'acquisition des attaquants Jimmy Vesey (joueur autonome), Mika Zibanejad (transaction) et Michael Grabner (joueur autonome). L'attaquant Pavel Buchnevich, le choix de troisième ronde de New York (75e au total) au repêchage 2013 de la LNH, a accepté un contrat de recrue de trois ans après avoir passé cinq saisons dans sa Russie natale.

« Vous rassemblez de nouveaux joueurs, et ce que vous tentez de faire est de les placer dans une situation où ils peuvent connaître du succès, a confié Vigneault au site Web des Rangers. Cette année, nous avons peut-être tenté d'avoir un peu plus d'équilibre sur nos trios, et je crois que cela a rapporté des dividendes. [Grabner] arrive et il est en mesure de jouer avec à peu près n'importe qui et de connaître du succès. C'est ce que nous allons tenter de continuer de faire alors que nous allons de l'avant. »

La profondeur de New York sera mise à l'épreuve alors que Zibanejad (fibula fracturée) sera à l'écart pour une période de six à huit semaines et que Buchnevich va rater de deux à trois semaines en raison d'une blessure au dos, mais ce qui permet aux Rangers de connaître du succès en ce moment, c'est que tout le monde apporte sa contribution. Six joueurs ont marqué au moins sept buts. Grabner mène l'équipe avec 12, quatre de plus que durant toute la saison dernière avec les Maple Leafs de Toronto. Certains des joueurs du noyau de l'équipe, surtout J.T. Miller et Kevin Hayes, ont élevé leur jeu à un autre niveau tout en excellant dans le système à haute intensité de Vigneault.

« Nous jouons très bien en équipe, et c'est tout ce que je peux dire, a indiqué Miller au New York Post. Les rondelles entrent dans le filet, mais chaque trio joue bien. Cela épuise l'autre équipe, et permet à tous nos joueurs d'obtenir plus de chances. Davantage de rondelles se retrouvent au fond du filet que l'an dernier, et cela est un élément important des succès de l'équipe. »

Vigneault a récolté 49 points (trois votes de première place), 18 de plus que l'entraîneur des Blue Jackets de Columbus John Tortorella. Six entraîneurs ont reçu au moins un vote de première place : Vigneault, Tortorella, Michel Therrien (Canadiens de Montréal), John Hynes (Devils du New Jersey), Todd McLellan (Oilers d'Edmonton) et Joel Quenneville (Blackhawks de Chicago).

Résultat du scrutin (points accordés sur une base 5-4-3-2-1) : Alain Vigneault, Rangers, 49 points; John Tortorella, Blue Jackets, 31; Michel Therrien, Canadiens, 26; John Hynes, Devils, 23; Todd McLellan, Oilers, 20; Joel Quenneville, Blackhawks, 14; Claude Julien, Bruins de Boston, 12; Jon Cooper, Lightning de Tampa Bay, 5; Bruce Boudreau, Wild du Minnesota, 4; Guy Boucher, Sénateurs d'Ottawa, 4; Paul Maurice, Jets de Winnipeg, 3; Darryl Sutter, Kings de Los Angeles, 2; Mike Babcock, Maple Leafs de Toronto, 2.

 

En voir plus