Skip to main content

Abramov veut jouer à Columbus, peu importe la position

L'attaquant a démontré qu'il peut produire au centre comme à l'aile

par Craig Merz / Correspondant NHL.com

COLUMBUS - Vitaly Abramov ne se soucie pas de la position où il évoluera cette saison, il espère simplement que ce sera dans l'uniforme des Blue Jackets de Columbus.

« Ce n'est pas vraiment important », a déclaré l'attaquant de 20 ans. « Je peux jouer au centre ou à l'aile. Si les entraîneurs me voient être devant le filet, je peux toujours être gardien. »

Il joue présentement au centre, mais en raison de l'émergence de Pierre-Luc Dubois, qui a établi des records d'équipe pour une recrue au chapitre des buts (20) et des points (48) la saison dernière comme premier centre, et de la signature du joueur autonome sans compensation Riley Nash pour quatre ans à un salaire total de 8,25 millions de dollars, le 1er juillet, Abramov pourrait bien devoir retourner à l'aile pour se faire une place dans la LNH.

À LIRE : Beaudin déterminé à s'améliorer dans les deux sens de la patinoire | Groulx a laissé une bonne impression | Barré-Boulet prêt à faire ses preuves

Il se battra pour un poste au camp d'entraînement en septembre à la suite d'une opération au poignet gauche au mois de mai. Bien qu'il ait assisté au camp de développement des Blue Jackets, du 25 au 28 juin, il a été incapable d'y participé, mais il a mentionné que son plâtre serait enlevé tôt au mois d'août.

Il a entamé le camp d'entraînement la saison dernière avec l'intention de se tailler un poste avec les Blue Jackets, mais on l'a renvoyé dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Cette saison, c'est soit Columbus ou le club-école de Cleveland dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

« Tu veux demeurer dans cette ligue (la LNH), a mentionné Abramov. Cette année, je pense que je peux démontrer la qualité de mon jeu dans les moments opportuns. »

Sélectionné en troisième ronde (65e au total) au repêchage 2016 de la LNH, il s'est d'abord fait connaître pour avoir survécu à l'explosion d'une météorite dans sa ville natale de Chelyabinsk en Russie, le 15 février 2013.

Sa réputation de marqueur et de fabricant de jeu a suivi. En 2016-17, il a été nommé joueur par excellence de la LHJMQ après avoir été le meilleur marqueur avec 104 points (46 buts, 58 passes) en 66 matchs lors de sa deuxième saison avec Gatineau.
Il a été échangé à Victoriaville après 16 rencontres la saison dernière et a terminé au deuxième rang des marqueurs de la Ligue avec un total de 104 points (45 buts, 59 passes).

En cours de route, on l'a muté au centre, un changement qui l'a aidé à diversifier son jeu, selon lui.

« Jouer au centre a fait de lui un meilleur joueur », a estimé l'entraîneur du développement des Blue Jackets Chris Clark. « Maintenant, il sait comment jouer à cette position à un haut niveau, donc il est une option. Par-dessus tout, il a appris qu'il peut être efficace en défensive sans délaisser son côté offensif. »

Le plus gros point d'interrogation pour Abramov est son gabarit (5 pieds 10 pouces, 181 livres), mais le directeur général des Blue Jackets Jarmo Kekalainen a confiance en Abramov et en ses habiletés.

« Tout au long de sa carrière junior, il a démontré qu'il peut marquer, a-t-il dit. Il a les habiletés nécessaires pour se battre pour un poste dans la LNH. Nous lui donnerons cette occasion. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.